Ouvrir le menu principal

Canton de Perpignan-6

canton français

Canton de Perpignan-6
Canton de Perpignan-6
Situation du canton de Perpignan-6 dans le département de Pyrénées-Orientales.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement(s) Perpignan
Bureau centralisateur Perpignan
Conseillers
départementaux
Hermeline Malherbe
Jean Roque
2015-2021
Code canton 66 11
Histoire de la division
Création 16 août 1973[1]
Modification(s) 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 24 228 hab. (2016)
Subdivisions
Communes 1 + fraction Perpignan

Le canton de Perpignan-6 Écouter est un canton français situé dans le département des Pyrénées-Orientales et la région Occitanie.

HistoireModifier

Le canton de Perpignan-VI a été créé lors du démembrement des cantons de Perpignan-Ouest et Perpignan-Est en 1973[1].

Par décret du 26 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Perpignan-6 est conservé et voit ses limites territoriales remaniées[2].

CompositionModifier

De 1973 à 2015Modifier

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Perpignan (chef-lieu du canton), fraction de commune 8 326 66000 66136

Le canton de Perpignan-VI comprenait la portion du territoire de la ville de Perpignan déterminée par les axes ci-après : au Nord, avenue du Général-Leclerc, à l'Ouest, cours Lazare-Escarguel, avenue du Lycée, avenue Gilbert-Brutus (portion Ouest) et rue Paulin-Testory, au Sud, rue Georges-Rives (extrémité), rue Miquel-Mulcio, rue Marie-Parazols, rue Jean-Rière et rue Lavoisier, à l'Est, rue Waldeck-Rousseau, place Jean-Moulin et place des Esplanades, rue Petite-la-Réal, place Rigaud, rue du Théâtre, place de la République, rue Jean-Jacques-Rousseau, rue des Trois-Journées, rue des Marchands, place de la Loge, rue Louis-Blanc, place de Verdun, place de la Victoire et place de la Résistance[1].

Quartiers de Perpignan inclus dans le canton :

  • Centre ville (partie ouest)
  • Les Remparts
  • Saint-Mathieu/La Réal
  • Clemenceau

Depuis 2015Modifier

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Perpignan
(bureau centralisateur)
66136 Perpignan Méditerranée Métropole Fraction : 17 279(2014)
Commune : 120 605 (2014)
Toulouges 66213 Perpignan Méditerranée Métropole 6 690 (2014)

Le canton est désormais composé de[2] :

  1. la commune de Toulouges,
  2. la partie de la commune de Perpignan non incluse dans les cantons de Perpignan-1, Perpignan-2, Perpignan-3, Perpignan-4 et Perpignan-5.

ReprésentationModifier

De 1973 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1988 Louis Camo RI puis UDF Médecin hospitalier à Perpignan
Ancien conseiller général du Canton de Perpignan-Ouest (1962-1973)
1988 1994 Jean-Claude Courty RPR Pharmacien à Perpignan
1994 2008 Marie-Cécile Pons[3] UDF Adjointe au maire de Perpignan
2008 2015 Véronique Vial-Auriol UMP Conseillère municipale de Perpignan
Les données manquantes sont à compléter.

Élection de 2008Modifier

Les élections cantonales de 2008 ont eu lieu les dimanches 9 et 16 mars 2008. Abstention : 49,86 % au premier tour, 45,90 % au second tour.

2e tour de l'élection de 2008
Candidat Parti % Voix
Véronique Vial-Auriol UMP 50,14 % 1218
Marie-Cécile Pons DVD 49,86 % 1210

Depuis 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Hermeline Malherbe   PS Ingénieure
Sénatrice (2014-2017), Présidente du conseil général sortant
Présidente du Conseil général puis départemental depuis 2010
Ancienne conseillère générale du Canton de Perpignan-8 (2008-2015)
2015 en cours Jean Roque   PS Maire de Toulouges, ancien conseiller régional

Élection de 2015Modifier

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Hermeline Malherbe et Jean Roque (PS, 36,48 %) et Anne-Marie Bousquet et Philippe Symphorien (FN, 31,02 %). Le taux de participation est de 53,43 % (7 980 votants sur 14 935 inscrits)[4] contre 55,72 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Hermeline Malherbe et Jean Roque (PS) sont élus avec 56,34 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 54,41 % (4 169 voix pour 8 126 votants et 14 934 inscrits)[7].

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
--7 9567 8598 4468 3268 351
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[8] puis population municipale à partir de 2006[9])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 23 969 habitants[10].

Notes et référencesModifier