Ouvrir le menu principal

Canton de Paray-le-Monial

canton français

Canton de Paray-le-Monial
Canton de Paray-le-Monial
Situation du canton de Paray-le-Monial dans le département de Saône-et-Loire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement(s) Charolles
Bureau centralisateur Paray-le-Monial
Conseillers
départementaux
André Accary
Carole Chenuet
2015-2021
Code canton 71 25
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 13 brumaire an X[2],[3]
(4 novembre 1801)

22 mars 2015[4]

Démographie
Population 20 393 hab. (2016)
Densité 49 hab./km2
Géographie
Superficie 419,66 km2
Subdivisions
Communes 22

Le canton de Paray-le-Monial est un canton français situé dans le département de Saône-et-Loire et la région Bourgogne-Franche-Comté.

Sommaire

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de Paray-le-Monial dans l'arrondissement de Charolles. Son altitude varie de 229 m à 417 m (Saint-Martin-du-Lac).

HistoireModifier

  • De 1833 à 1842, les cantons de Paray et de Digoin avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département.
 
Canton de Paray-le-Monial dans la Saône-et-Loire
  • Par décret du 18 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Paray-le-Monial est conservé et s'agrandit. Il passe de 10 à 22 communes[4].

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 Antoine Desforges Constitutionnel Juge de paix de Digoin
1836 1842 Jacques Jean Barrois   Avocat, juge de paix à Paray-le-Monial
1842[5] 1870
(décès)
Hyacinthe Maublanc de Chiseuil Maj. dynastique Ancien officier
maire de Paray-le-Monial (1840-1868)
Député (1863-1869)
1870[6] 1877 Gustave Gillet de Chalonge[7] Conservateur Maire de Paray-le-Monial
1877 1883 Jean-Baptiste Berger Républicain Propriétaire
Maire de Paray-le-Monial
1884 1893
(décès)[8]
Gustave Gillet de Chalonge
(1814-1893)
Conservateur Maire de Paray-le-Monial
1893 1900
(démission)[9]
Jean-Baptiste Berger Républicain Propriétaire
Maire de Paray-le-Monial
1900[10] 1925 Benoît Cretin Rad. Ancien pharmacien - Maire de Paray-le-Monial (1912-1919)
1925 1940 Barthélemy Berthelot RG-Rad. Négociant en vins
Conseiller municipal de Paray-le-Monial
Nommé conseiller départemental en 1942[11]
1945 1973
(décès)
Ernest Carrier Rad. Industriel
Maire de Paray-le-Monial (1965-1971)
Adjoint au maire de Paray-le-Monial
1973 2004 Marcel-Alain Drapier DVD puis UDF
puis UMP
Médecin
Maire de Paray-le-Monial (1971-1989)
2004 2015 André Accary[12] UMP Ancien directeur régional de laboratoire
Maire-adjoint de Paray-le-Monial
Président de la Communauté de communes de Paray-le-Monial

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours André Accary   LR Maire-adjoint de Paray-le-Monial
Président de la Communauté de communes de Paray-le-Monial
Président du Conseil départemental
2015 en cours Carole Chenuet   DVD Assistante administrative à la chambre de commerce et d'industrie de Saône-et-Loire
Première adjointe au maire de Marcigny
Présidente de la commission environnement et tourisme

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : André Accary et Carole Chenuet (Union de la Droite, 50,78 %) et Stéphanie Gateau et Louis Poncet (DVG, 27,35 %). Le taux de participation est de 51,87 % (8 423 votants sur 16 240 inscrits)[13] contre 50,75 % au niveau départemental[14] et 50,17 % au niveau national[15]. Au second tour, André Accary et Carole Chenuet (Union de la Droite) sont élus avec 67,29 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 49,25 % (5 004 voix pour 7 995 votants et 16 233 inscrits)[16].

CompositionModifier

Le canton de Paray-le-Monial regroupait 10 communes et comptait 13 772 habitants (recensement de 1999 sans doubles comptes).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Hautefond 227 71600 71232
L'Hôpital-le-Mercier 300 71600 71233
Nochize 84 71600 71331
Paray-le-Monial 9 191 71600 71342
Poisson 590 71600 71354
Saint-Léger-lès-Paray 583 71600 71439
Saint-Yan 1 082 71600 71491
Versaugues 192 71110 71573
Vitry-en-Charollais 962 71600 71588
Volesvres 561 71600 71590

Depuis 2015Modifier

Le canton de Paray-le-Monial comprend désormais 21 communes.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Paray-le-Monial
(bureau centralisateur)
71342 CC Le Grand Charolais 9 133 (2014)
Anzy-le-Duc 71011 CC de Marcigny 459 (2014)
Artaix 71012 CC de Marcigny 330 (2014)
Baugy 71024 CC de Marcigny 511 (2014)
Bourg-le-Comte 71048 CC de Marcigny 187 (2014)
Céron 71071 CC de Marcigny 275 (2014)
Chambilly 71077 CC de Marcigny 505 (2014)
Chenay-le-Châtel 71123 CC de Marcigny 402 (2014)
Hautefond 71232 CC Le Grand Charolais 213 (2014)
L'Hôpital-le-Mercier 71233 CC Le Grand Charolais 299 (2014)
Marcigny 71275 CC de Marcigny 1 812 (2014)
Melay 71291 CC de Marcigny 975 (2014)
Montceaux-l'Étoile 71307 CC de Marcigny 303 (2014)
Nochize 71331 CC Le Grand Charolais 101 (2014)
Poisson 71354 CC Le Grand Charolais 572 (2014)
Saint-Léger-lès-Paray 71439 CC Le Grand Charolais 694 (2014)
Saint-Martin-du-Lac 71453 CC de Marcigny 245 (2014)
Saint-Yan 71491 CC Le Grand Charolais 1 166 (2014)
Versaugues 71573 CC Le Grand Charolais 201 (2014)
Vindecy 71581 CC de Marcigny 249 (2014)
Vitry-en-Charollais 71588 CC Le Grand Charolais 1 125 (2014)
Volesvres 71590 CC Le Grand Charolais 617 (2014)

DémographieModifier

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007
13 29314 73115 59815 11114 49213 77213 928
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 20 374 habitants[17].

Notes et référencesModifier

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 144
  2. Notice communale de Paray-le-Monial sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 815.
  4. a et b Décret no 2014-182 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de Saône-et-Loire.
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k44463549/f1.item.r=canton.zoom
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6584408j/f8.image.r=canton?rk=2081555;2
  7. gdelagorce, « Gustave Gillet de Chalonge », geneanet
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6450600m/f2.item.r=canton.zoom
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6338264v/f2.item.r=canton.zoom
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63382888/f10.item.r=canton.zoom
  11. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 12 décembre 1942, (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9771775w/f6.item.r=canton.zoomlire en ligne]).
  12. http://www.departements.fr/wp-content/uploads/2018/04/BIO-Andr%C3%A9-Accary.pdf
  13. « Résultats du premier tour pour le canton de Paray-le-Monial », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  14. « Résultats du premier tour pour le département de Saône-et-Loire », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  15. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  16. « Résultats du second tour pour le canton de Paray-le-Monial », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  17. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-733-21028-4).

Liens externesModifier