Canton de Naucelles

canton français

Canton de Naucelles
Canton de Naucelles
Situation du canton de Naucelles dans le département de Cantal.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Cantal
Arrondissement(s) Aurillac (14)
Mauriac (2)
Bureau centralisateur Naucelles
Conseillers
départementaux
Bruno Faure
Marie-Hélène Roquette
2015-2021
Code canton 15 08
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 10 269 hab. (2017)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Superficie 297,18 km2
Subdivisions
Communes 16

Le canton de Naucelles est une division administrative française du département du Cantal créée par le décret du 13 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial du Cantal entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans le Cantal, le nombre de cantons passe ainsi de 27 à 15.

CompositionModifier

Le nouveau canton de Naucelles comprend seize communes entières[1] :

Liste des 16 communes du canton de Naucelles au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Naucelles
(bureau centralisateur)
15140 CA du Bassin d'Aurillac 11,69 2 024 (2017) 173   
Besse 15269 CC du Pays de Salers 3,77 126 (2017) 33   
Crandelles 15056 CA du Bassin d'Aurillac 12,46 845 (2017) 68   
Freix-Anglards 15072 CC du Pays de Salers 17,69 218 (2017) 12   
Girgols 15075 CC du Pays de Salers 12,62 76 (2017) 6,0   
Jussac 15083 CA du Bassin d'Aurillac 18,43 2 019 (2017) 110   
Laroquevieille 15095 CA du Bassin d'Aurillac 15,68 353 (2017) 23   
Marmanhac 15118 CA du Bassin d'Aurillac 24,24 730 (2017) 30   
Reilhac 15160 CA du Bassin d'Aurillac 8,89 1 105 (2017) 124   
Saint-Cernin 15175 CC du Pays de Salers 46,75 1 072 (2017) 23   
Saint-Chamant 15176 CC du Pays de Salers 13,72 239 (2017) 17   
Saint-Cirgues-de-Malbert 15179 CC du Pays de Salers 16,21 249 (2017) 15   
Saint-Illide 15191 CC du Pays de Salers 39,71 656 (2017) 17   
Saint-Projet-de-Salers 15208 CC du Pays de Salers 36,32 138 (2017) 3,8   
Teissières-de-Cornet 15233 CA du Bassin d'Aurillac 9,32 293 (2017) 31   
Tournemire 15238 CC du Pays de Salers 9,68 126 (2017) 13   
Canton de Naucelles 1508 297,18 10 269 (2017) 35  

ReprésentationModifier

Liste des conseillers départementauxModifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Bruno Faure   LR Ancien conseiller général du Canton de Salers
Maire de Saint-Projet-de-Salers (2001-2017)
Président de la communauté de communes du Pays de Salers
Président du Conseil départemental
2015 en cours Marie-Hélène Roquette   DVD Bénévole dans une association humanitaire

Résultats électoraux détaillésModifier

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Bruno Faure et Marie-Hélène Roquette (Union de la Droite, 37,4 %) et Marie-Lyse Dunion et Jacques Markarian (Union de la Gauche, 36,92 %). Le taux de participation est de 56,72 % (4 631 votants sur 8 165 inscrits)[4] contre 55,81 % au niveau départemental[5]et 50,17 % au niveau national[6].

Au second tour, Bruno Faure et Marie-Hélène Roquette (Union de la Droite) sont élus avec 53,48 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 60,55 % (2 436 voix pour 4 942 votants et 8 162 inscrits)[7].

DémographieModifier

En 2017, le canton comptait 10 269 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016 2017
10 13510 19110 269
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[8].)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Notes et référencesModifier