Canton de Nantes-1

canton français

Canton de Nantes-1
Canton de Nantes-1
Situation du canton de Nantes-1 par rapport aux autres cantons de Nantes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement(s) Nantes
Bureau centralisateur Nantes
Conseillers
départementaux
Vincent Danis
Fabienne Padovani
2015-2021
Code canton 44 11
Histoire de la division
Création 15 février 1790
Modifications 1 : 1801
2 : 23 juillet 1973
3 : 22 mars 2015
Démographie
Population 43 716 hab. (2017)
Densité 8 743 hab./km2
Géographie
Superficie km2
Subdivisions
Communes fraction Nantes

Le canton de Nantes-1 est un canton français situé dans le département de la Loire-Atlantique (région Pays de la Loire).

HistoireModifier

Le canton de Nantes-I a été créé le 15 février 1790[1]. Il a été modifié en 1801[2],[3].

Il a été modifié par décret du 23 juillet 1973 redécoupant les sept cantons de Nantes en dix cantons[4].

Par décret du , le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Nantes-1 est conservé et voit ses limites territoriales remaniées, englobant cette fois-ci l'ensemble du quartier Hauts-Pavés - Saint-Félix et le nord du centre-ville de Nantes[5].

ReprésentationModifier

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)Modifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1919 1940 Gustave Rappin[6] Rad. Médecin microbiologiste, directeur de l'Institut Pasteur à Nantes, conseiller municipal
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

Conseillers généraux de 1833 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1842
(démission)
Thomas Chéguillaume
(1795-1875)
  Négociant, adjoint au maire de Nantes
8 mai
1842[7]
1870 Louis Vallet   Propriétaire, fabricant
adjoint au maire de Nantes
1870 1871 M. Romane Républicain Médecin
1871 1886 Charles Laisant Républicain Polytechnicien, officier du Génie
Député de Loire-Inférieure (1876-1885)
Député de la Seine (1885-1893)
Elu en 1889 conseiller d'arrondissement du canton de Béziers-2
1886 1892 Sosthène Vivier Droite Adjoint au maire de Nantes (suspendu de ses fonctions en 1889)
1892 1898 Georges Pierre Maublanc[8] Républicain Avocat
adjoint au maire de Nantes
1898 1920
(décès)[9]
Léon Jamin père Conservateur Industriel, adjoint au maire de Nantes
Président du Conseil Général (1908-1919), Sénateur (1920)
1920[10] 1922 Léon Jamin fils
(1880-1955)
Conservateur Ingénieur, industriel à Nantes
1922 1923
(décès)[11]
Donatien Seners Républicain Officier puis enseignant
1923 1928 Lucien Aubert RG Adjoint au maire de Nantes
1928 1940 Alexandre Jules Vincent
(1867-1948)
Rad. puis
URD
Avocat, bâtonnier, adjoint au maire de Nantes
1943 1945 Joseph Pastol   Administrateur colonial
Membre de la délégation spéciale de Nantes
Nommé conseiller départemental en 1943[12]
1945 1961 Jean Fortineau DVD Médecin
1961 1979 Albert Dassié UNR puis
UDR puis
RPR
Directeur commercial
Député (1962-1967) et (1968-1973)
1979 2004 Monique Papon UDF puis UMP Professeur d'histoire
Députée (1986-1997)
Sénatrice (2001-2011)
Adjointe au maire de Nantes (1983-1989), Membre du conseil municipal de Nantes (1983-2001)
Vice-présidente du conseil général de la Loire-Atlantique (1994-2004)
2004 2015 Fabienne Padovani PS Adjointe au maire de Nantes depuis 2001

Conseillers départementaux après 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Fabienne Padovani   PS 20e adjointe au maire de Nantes jusqu'en 2020
Vice-Présidente aux familles et à la protection de l'enfance
2015 en cours Vincent Danis   DVG Ancien chef de la communication du Conseil régional des Pays de la Loire

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Vincent Danis et Fabienne Padovani (PS, 31,75 %) et Xavier Fournier et Anne-Sophie Guerra (Union de la Droite, 29,54 %). Le taux de participation est de 50,98 % (13 409 votants sur 26 300 inscrits)[13] contre 50,7 % au niveau départemental[14] et 50,17 % au niveau national[15]. Au second tour, Vincent Danis et Fabienne Padovani sont élus avec 52,64 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 48,4 % (6 311 voix pour 12 728 votants et 26 298 inscrits)[16].

CompositionModifier

Composition avant 1973Modifier

Composition de 1973 à 2015Modifier

 
Situation du canton de Nantes-1 dans le département de la Loire-Atlantique de 1973 à 2015.

À la suite du redécoupage de 1973, le canton de Nantes-I comprend la portion du territoire de la ville de Nantes déterminée par l'axe des voies ci-après : boulevard Clovis-Constant (numéros pairs), place Armand-Fallières (numéro 5), boulevard Auguste-Pageot (numéros pairs), rue de Carcouët (numéros pairs), rue de Miséricorde (numéros pairs), rue Félibien (du numéro 2 au numéro 18), place Viarme, en totalité (à l'exception du numéro 28), rue Menou (numéros impairs), place Edouard-Normand (du numéro 1 au numéro 12), rue Faustin-Hélie, rue Mercœur (numéros pairs), place Bretagne (du numéro 1 au numéro 17), rue Pierre-Chéreau (numéros pairs), rue des Deux-Ponts (numéros pairs), rue Beaurepaire (numéros pairs), cours des Cinquante-Otages, pont Morand, cours de l'Erdre (jusqu'au pont de la Tortière), boulevard Eugène-Orieux (numéros impairs), boulevard Henry-Orrion (numéros impairs), boulevard des Frères-de-Goncourt (numéros impairs), boulevard Lelasseur (numéros impairs) et boulevard des Anglais (du numéro 1 au numéro 121)[4].

Au cours de cette période, le canton englobait l'essentiel de l'actuel quartier Hauts-Pavés - Saint-Félix, à l'exception du secteur autour des campus de l'université de Nantes situés au nord rattaché au canton de Nantes-7[17].

Composition depuis 2015Modifier

Liste de la fraction du canton de Nantes-1 au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Nantes
(bureau centralisateur)
44109 Nantes Métropole 65,19 Fraction : 43 716 (2017)
Commune : 309 346 (2017)
4 745   
Canton de Nantes-1 4411 43 716 (2017)  

Le canton de Nantes-1, qui couvre 5 km2[18], est composé de la partie de la commune de Nantes située à l'intérieur du périmètre défini par l'axe des voies et limites suivantes : rue Sarrazin, rue Fredureau, rue Yves-Bodiguel, place Viarme, rue des Hauts-Pavés, place de la Fontaine-Morgane, rue du Bourget, rue de Miséricorde, rue Gabriel-Luneau, rue Charles-Monselet, place Anatole-France, boulevard Meusnier-de-Querlon, boulevard des Anglais, boulevard Lelasseur, boulevard des Frères-de-Goncourt, boulevard Gabriel-Lauriol, boulevard du Petit-Port, cours du Cens, cours de l'Erdre, pont Général-de-la-Motte-Rouge, place Waldeck-Rousseau, rue Desaix, rue François-Farineau, rue de la Béraudière, rue de l'Amiral-Ronarc'h, avenue Chanzy, rue du Général-Buat, rue de Courson, rue Gaston-Turpin, rue de Coulmiers, rue d'Aurelle-de-Paladines, rue des Rochettes, avenue Ludovic-Cormerais, ligne droite dans le prolongement de l'avenue Ludovic-Cormerais, impasse Philibert, rue de Coulmiers, boulevard de Stalingrad, ligne de tramway, cours Commandant-d'Estienne-d'Orves, place Neptune, cours Franklin-Roosevelt, cours des 50-Otages, rue de Feltre, rue du Calvaire, rue La Fayette, place Aristide-Briand, rue Mercœur, rue Jean-Jaurès[5].

Bureaux de voteModifier

Le scrutin des 22 et 29 mars 2015 s'est déroulé dans 29 bureaux de vote répartis dans 8 écoles primaires publiques de la ville[19] :

  • école maternelle Molière ;
  • groupe scolaire Stalingrad ;
  • école maternelle Sully ;
  • école primaire Noire ;
  • école primaire Léon-Say ;
  • école primaire Charles-Lebourg ;
  • école maternelle Fellonneau ;
  • école primaire Jean-Jaurès.

DémographieModifier

Démographie avant 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
----21 55323 53725 09226 52926 479
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[20] puis population municipale à partir de 2006[21])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015Modifier

En 2017, le canton comptait 43 716 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
41 93742 65843 35343 49943 716
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[22].)
Histogramme de l'évolution démographique

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (notice BnF no FRBNF33347516, lire en ligne).
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2-600-00065-8, lire en ligne).
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. Prudhomme 1798, p. 204.
  2. « Notice communale de Nantes », EHESS (consulté le 12 avril 2015).
  3. Gaudillère 1995, p. 802.
  4. a et b Décret no 73-725 du 23 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de la Loire-Atlantique.
  5. a et b Décret no 2014-243 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Loire-Atlantique.
  6. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH185/PG/FRDAFAN83_OL2255038V001.htm
  7. « Rapports et délibérations / Conseil général de Loire-Atlantique », sur Gallica, (consulté le 13 août 2020).
  8. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH163/PG/FRDAFAN83_OL1795036V001.htm
  9. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 13 août 2020).
  10. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 13 août 2020).
  11. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 13 août 2020).
  12. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 17 avril 1943, (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96158886/f2.item.r=canton.zoomlire en ligne]).
  13. « Résultats du premier tour pour le Canton de Nantes-1 », Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015).
  14. « Résultats du premier tour pour le département de la Loire-Atlantique », Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015).
  15. « Résultats du 1er tour pour la France entière », Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015).
  16. « Résultats du second tour pour le canton de Nantes-1 », Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015).
  17. « Des cantons hétérogènes à Nantes », INSEE, (consulté en mai 2015), p. 3.
  18. « Nantes 1 », conseil départemental de la Loire-Atlantique (consulté le 12 avril 2015).
  19. « Résultats définitifs - élections départementales 2015 du 29/03/2015 - 2nd tour - Canton 1 », mairie de Nantes (consulté le 12 avril 2015).
  20. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  21. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  22. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier