Canton de Millau-2

canton français

Canton de Millau-2
Canton de Millau-2
Situation du canton de Millau-2 dans le département de Aveyron.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aveyron
Arrondissement(s) Millau
Bureau centralisateur Millau
Conseillers
départementaux
Sylvie Ayot
Jean-François Galliard
2015-2021
Code canton 12 12
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 14 364 hab. (2017)
Géographie
Subdivisions
Communes 5 + fraction Millau

Le canton de Millau-2 est une division administrative française du département de l'Aveyron, créée par le décret du 21 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial de l'Aveyron entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure[3]. En Aveyron, le nombre de cantons passe ainsi de 46 à 23. Le canton de Millau-2 fait partie des 21 nouveaux cantons du département, deux cantons conservant leur dénomination (Saint-Affrique et Villefranche-de-Rouergue).

ReprésentationModifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Sylvie Ayot   UDI Directeur financier manager de projets
Deuxième adjointe au maire de Millau jusqu'en 2020
2015 en cours Jean-François Galliard   UDI Ex directeur des Services Fiscaux, Conservateur des hypothèques honoraire
Président du Conseil départemental depuis le 24 janvier 2017
Ancien conseiller général du Canton de Nant

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Sylvie Ayot et Jean-François Galliard (UDI, 27,66 %) et Emmanuelle Gazel et Thierry Perez Lafont (PS, 27 %). Le taux de participation est de 53,55 % (5 553 votants sur 10 370 inscrits)[4] contre 59,71 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6].

Au second tour, Sylvie Ayot et Jean-François Galliard (UDI) sont élus avec 53,75 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 53,37 % (2 619 voix pour 5 533 votants et 10 367 inscrits)[7].

CompositionModifier

Liste partielle des communes du canton de Millau-2 au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Millau
(bureau centralisateur)
12145 CC de Millau Grands Causses 168,23 Fraction : 10 872 (2017)
Commune : 22 109 (2017)
131   
Aguessac 12002 CC de Millau Grands Causses 17,64 867 (2017) 49   
Compeyre 12070 CC de Millau Grands Causses 10,36 530 (2017) 51   
Nant 12168 CC Larzac et Vallées 109,40 1 004 (2017) 9,2   
Paulhe 12178 CC de Millau Grands Causses 4,72 389 (2017) 82   
Saint-Jean-du-Bruel 12231 CC Larzac et Vallées 37,23 702 (2017) 19   
Canton de Millau-2 1212 14 364 (2017)  

Le canton de Millau-2 est composé de :

  1. cinq communes entières,
  2. la fraction de la commune de Millau non incluse dans le canton de Millau-1.

DémographieModifier

En 2017, le canton comptait 14 364 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
14 68514 51914 47714 55014 364
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier