Canton de Maurepas

canton français

Canton de Maurepas
Canton de Maurepas
Situation du canton de Maurepas dans le département des Yvelines.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Yvelines
Arrondissement(s) Rambouillet (14)
Versailles (2)
Bureau centralisateur Maurepas
Conseillers
départementaux

Mandat
Grégory Garestier
Alexandra Rosetti
2021-2028
Code canton 78 09
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 3 brumaire an X[3],[4]
(25 octobre 1801)
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 69 942 hab. (2019)
Densité 545 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 45′ 46″ nord, 1° 56′ 44″ est
Superficie 128,25 km2
Subdivisions
Communes 16

Le canton de Maurepas est une division administrative française, située dans le département des Yvelines et la région Île-de-France.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 4 à 16 : Maurepas, Châteaufort, Chevreuse, Choisel, Coignières, Dampierre-en-Yvelines, Le Mesnil-Saint-Denis, Lévis-Saint-Nom, Magny-les-Hameaux, Milon-la-Chapelle, Saint-Forget, Saint-Lambert, Saint-Rémy-lès-Chevreuse, Senlisse, Toussus-le-Noble, Voisins-le-Bretonneux.

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1976 1982 Michel Miserey PCF Instituteur
Maire de Maurepas (1977-1983)
1982 1994 Georges Mougeot PS Maire de Maurepas (1989-2014)
Président de l'établissement public de la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines
1994 2008 Henri Pailleux app. RPR Spécialiste de la sûreté nucléaire
Maire de Coignières (1986-avril 2015)
2008 2015 Ismaïla Wane PS Ingénieur à Coignières

Résultats des élections de mars 2008Modifier

Lors du premier tour de l'élection cantonale du 9 mars 2008, 7 candidats étaient en lice. Pour l'ensemble du canton les résultats sont les suivants[5]:

  • Gérald Favier (DVD) : 26,94 %
  • Ismaila Wane (PS) : 21,10 %
  • Henri Pailleux (UMP) : 20,82 %
  • Michel Haye (DVD) : 10,00 %
  • Bernard Choquier (VEC) : 8,75 %
  • Alain Hajjaj (COM) : 7,88 %
  • Guillaume Chometon (FN) : 4,49 %

Lors du deuxième tour du 16 mars 2008 Ismaïla Wane (PS) est élu avec 40,27 % des voix[5].

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Alexandra Rosetti   UDI Professeur certifié d’anglais
Maire de Voisins-le-Bretonneux
2015 2021 Yves Vandewalle   LR Ancien professeur
Conseiller auprès du directeur de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN)
Ancien conseiller général du Canton de Chevreuse (1999-2015)
Maire de Lévis-Saint-Nom de 1989 à 2008
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Grégory Garestier   DVD Fonctionnaire
Maire de Maurepas
2021 en cours Alexandra Rosetti   UDI Conseillère sortante

Résultats détaillésModifier

Élections de mars 2015Modifier

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Alexandra Rosetti et Yves Vandewalle (Union de la Droite, 41,12 %) et Christine Mercier et Ismaïla Wane (PS, 22,27 %). Le taux de participation est de 48,21 % (26 112 votants sur 54 162 inscrits)[7] contre 45,34 % au niveau départemental[8] et 50,17 % au niveau national[9].

Au second tour, Alexandra Rosetti et Yves Vandewalle (Union de la Droite) sont élus avec 62,64 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 45,03 % (14 218 voix pour 24 389 votants et 54 161 inscrits)[10].

Élections de juin 2021Modifier

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[11]. Dans le canton de Maurepas, ce taux de participation est de 37,19 % (19 806 votants sur 53 261 inscrits)[12] contre 33,61 % au niveau départemental[13]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Grégory Garestier et Alexandra Rosetti (Union au centre et à droite, 50,43 %) et Tristan Jacques et Béatrice Pierrat (DVG, 35,62 %)[12].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[14], 35,23 % dans le département[13] et 38,92 % dans le canton de Maurepas[12]. Grégory Garestier et Alexandra Rosetti (Union au centre et à droite) sont élus avec 61,6 % des suffrages exprimés (12 231 voix pour 20 737 votants et 53 276 inscrits)[12],[15],[16].

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

Le canton regroupait quatre communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Maurepas
(chef-lieu)
78383 78310 8,32 18 907 (2012) 2 272


Coignières 78168 78310 8,27 4 476 (2011) 541
Élancourt 78208 78990 8,51 26 488 (2012) 3 113
La Verrière 78644 78320 1,77 5 962 (2012) 3 368

Composition à partir de 2015Modifier

Le canton comprend désormais seize communes entières[2].

Liste des 16 communes du canton de Maurepas au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Maurepas
(bureau centralisateur)
78383 CA de Saint Quentin en Yvelines 8,32 17 683 (2019) 2 125   
Châteaufort 78143 CA Versailles Grand Parc 4,88 1 423 (2019) 292   
Chevreuse 78160 CC de la Haute Vallée de Chevreuse 13,42 5 610 (2019) 418   
Choisel 78162 CC de la Haute Vallée de Chevreuse 8,73 545 (2019) 62   
Coignières 78168 CA de Saint Quentin en Yvelines 8,27 4 355 (2019) 527   
Dampierre-en-Yvelines 78193 CC de la Haute Vallée de Chevreuse 11,17 1 022 (2019) 91   
Lévis-Saint-Nom 78334 CC de la Haute Vallée de Chevreuse 8,25 1 600 (2019) 194   
Magny-les-Hameaux 78356 CA de Saint Quentin en Yvelines 16,64 9 418 (2019) 566   
Le Mesnil-Saint-Denis 78397 CC de la Haute Vallée de Chevreuse 8,95 6 777 (2019) 757   
Milon-la-Chapelle 78406 CC de la Haute Vallée de Chevreuse 3,06 283 (2019) 92   
Saint-Forget 78548 CC de la Haute Vallée de Chevreuse 6,00 473 (2019) 79   
Saint-Lambert 78561 CC de la Haute Vallée de Chevreuse 6,61 447 (2019) 68   
Saint-Rémy-lès-Chevreuse 78575 CC de la Haute Vallée de Chevreuse 9,65 7 806 (2019) 809   
Senlisse 78590 CC de la Haute Vallée de Chevreuse 7,90 499 (2019) 63   
Toussus-le-Noble 78620 CA Versailles Grand Parc 4,02 1 166 (2019) 290   
Voisins-le-Bretonneux 78688 CA de Saint Quentin en Yvelines 2,38 10 835 (2019) 4 553   
Canton de Maurepas 7809 128,25 69 942 (2019) 545  

DémographieModifier

Démographie avant 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
3 2076 50732 22449 35352 64656 52556 73955 71755 741
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[17] puis population municipale à partir de 2006[18])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015Modifier

En 2019, le canton comptait 69 942 habitants[Note 2], en diminution de 1,88 % par rapport à 2013 (Yvelines : +2,1 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018 2019
71 28270 36569 942
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[19].)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[6].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

RéférencesModifier

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 66
  2. a et b Décret no 2014-214 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département des Yvelines.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Maurepas », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 818.
  5. a et b Site du ministère de l'Intérieur, résultats des élections cantonales de mars 2008 (canton complet)
  6. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  7. « Résultats du premier tour pour le canton de Maurepas », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  8. « Résultats du premier tour pour le département des Yvelines », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  9. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  10. « Résultats du second tour pour le canton de Maurepas », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  11. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  12. a b c et d « Résultats pour le canton de Maurepas », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  13. a et b « Résultats pour le département des Yvelines », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  14. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le )
  15. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Maurepas. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  16. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Maurepas. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  17. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  18. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  19. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Articles connexesModifier