Ouvrir le menu principal

Canton de La Canourgue

canton français

Canton de La Canourgue
Canton de La Canourgue
Situation du canton de La Canourgue dans le département de Lozère.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lozère
Arrondissement(s) Florac (7)
Mende (7)
Bureau centralisateur La Canourgue
Conseillers
départementaux
Valérie Fabre
Jean-Paul Pourquier
2015-2021
Code canton 48 02
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 5 brumaire an X[2],[3]
(27 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 6 554 hab. (2016)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Superficie 557,48 km2
Subdivisions
Communes 8 + fraction de commune

Le canton de La Canourgue est un canton français situé dans le département de la Lozère et la région Occitanie.

CompositionModifier

Avant 2015Modifier

Le canton de La Canourgue regroupait 6 communes :

Depuis 2015Modifier

Lors du redécoupage de 2014, le canton de La Canourgue comprenait quatorze communes[4].

À la suite des fusions, au 1er janvier 2016, des communes de Banassac et Canilhac pour former la commune nouvelle de Banassac-Canilhac[5] et, au 1er janvier 2017, des communes du Massegros, de Saint-Georges-de-Lévéjac, du Recoux, des Vignes et de Saint-Rome-de-Dolan pour former la commune nouvelle de Massegros Causses Gorges d'une part et, d'autre part de la fusion de la commune de Sainte-Enimie avec les communes de Montbrun et Quézac pour former la commune nouvelle de Gorges du Tarn Causses, le canton se compose désormais de huit communes entières et une fraction de commune :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
La Canourgue
(bureau centralisateur)
48034 CC Aubrac Lot Causses Tarn 2 156 (2016)
Banassac-Canilhac 48017 CC Aubrac Lot Causses Tarn 1 042 (2016)
Chanac 48039 CC Aubrac Lot Causses Tarn 1 459 (2016)
Laval-du-Tarn 48085 CC Aubrac Lot Causses Tarn 99 (2016)
La Malène 48088 CC Gorges Causses Cévennes 143 (2016)
Massegros Causses Gorges 48094 CC Aubrac Lot Causses Tarn 976 (2016)
Saint-Saturnin 48181 CC Aubrac Lot Causses Tarn 64 (2016)
Sainte-Enimie 48146 CC des Gorges du Tarn et des Grands Causses 529 (2014)
La Tieule 48191 CC Aubrac Lot Causses Tarn 90 (2016)

Le bureau centralisateur de ce canton est la commune de La Canourgue.

DémographieModifier

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 6 510 habitants[6].

Évolution de la population du canton dans son ancien périmètre :

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
2 8332 7392 9512 9212 8853 0873 3663 4043 436
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[7] puis population municipale à partir de 2006[8])
Histogramme de l'évolution démographique
 

ReprésentationModifier

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Valérie Fabre   LR Ancienne directrice d'école privée à La Canourgue
2015 en cours Jean-Paul Pourquier   LR Agriculteur
Maire de Massegros Causses Gorges
Ancien conseiller général du canton du Massegros (1988-2015)
Président du conseil général de la Lozère (2004-2015)

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Valérie Fabre et Jean-Paul Pourquier (UMP, 42,69 %) et Marie-Dominique Aulas et Philippe Rochoux (MoDem, 27,23 %). Le taux de participation est de 72,37 % (3 706 votants sur 5 121 inscrits)[9] contre 66,11 % au niveau départemental[10] et 50,17 % au niveau national[11].

Au second tour, Valérie Fabre et Jean-Paul Pourquier (UMP) sont élus avec 55,00 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 71,25 % (1 855 voix pour 3 648 votants et 5 120 inscrits)[12].

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 André Joseph Grégoire   Ancien juge de paix à La Canourgue
1840[13] 1852 Edouard Durand   Médecin, juge de paix du canton de La Canourgue
1852 1877 Horace André de Trémontels
(1820-1881)
Républicain Médecin, maire de La Canourgue
1877 1878
(annulation)[14]
Charles de Nogaret Droite Propriétaire, maire de La Canourgue (1874-1882)
1878[15] 1881
(décès)[16]
Horace André de Trémontels Républicain Médecin, maire de La Canourgue
1881[17] 1883 Georges André de Trémontels
(fils d'H.André de Trémontels)
(1850-1919)
Républicain Propriétaire à La Canourgue
1883 1895
(décès)
Charles de Nogaret
(1839-1895)
Droite Propriétaire, maire de La Canourgue (1874-1882)
1896[18] 1919 Denis de Nogaret
(1870-1946)
(fils du précédent)
Républicain
rallié
Propriétaire à La Canourgue
1919 1925 Bernard Boudon RG Docteur-médecin à La Canourgue
1925 1931 Charles de Nogaret
(fils de D. de Nogaret)
Union
nationale
Employé d'assurances
1931 1937 Jean André de Trémontels
(1888-1941)
(fils de G.André de Trémontels)
PSF Industriel à La Canourgue
1937 1940 Gaston Fabre PSF[19] Industriel à La Canourgue
Nommé conseiller départemental en 1942
1945 1964 Ernest Privat DVD Notaire, maire de La Canourgue
1964 1970 Jean-François
de Chambrun
MRP[20]  
1970 1988 Jacques Blanc RI puis UDF Médecin neuro-psychiatre
Député (1973-1977 et 1978-2001)
Secrétaire d'État (1977-1978)
Président du conseil régional (1986-2004)
Maire de La Canourgue (1971-2001 et depuis 2008)
Président de la communauté de communes Aubrac-Lot-Causse
Sénateur (2001-2011)
1988 2015 Henri Blanc
(frère du précédent)
UDF puis UMP Maire de La Canourgue de 2001 à 2008
Vice-président du conseil général

Notes et référencesModifier

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 348
  2. Notice communale de La Canourgue sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 804.
  4. a et b Décret no 2014-245 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Lozère.
  5. « Arrêté n° 2015-272-0003 du 29 septembre 2015 portant création de la commune nouvelle de Banassac-Canilhac, pages 212-214 », sur Préfecture de la Lozère, (consulté le 24 décembre 2015)
  6. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee
  7. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  8. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  9. « Résultats du premier tour pour le canton de la Canourgue », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  10. « Résultats du premier tour pour le département de la Lozère », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  11. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  12. « Résultats du second tour pour le canton de la Canourgue », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  13. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4429246s/f1.item.r=Argueil.zoom
  14. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6253061p/f3.image.r=canton?rk=3433493;2
  15. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6253081f/f4.image.r=canton?rk=622320;4
  16. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62221807/f1.item.r=canton.zoom
  17. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62222209/f5.item.r=canton.zoom
  18. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6240295z/f5.item.r=canton.zoom
  19. Le Petit Journal, 26 octobre 1937, "Liste officielle des membres du P.S.F. élus aux derniers scrutins", consultable sur Gallica
  20. http://archives.lozere.fr/archives/archives/fonds/FRAD048_0000076fi/n:11/view:all/page:6?pagination=15&RES_unselect=FRAD048_0000076FI

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).