Ouvrir le menu principal

Canton de L'Argentière-la-Bessée

canton français

Canton de L'Argentière-la-Bessée
Canton de L'Argentière-la-Bessée
Situation du canton de L'Argentière-la-Bessée dans le département de Hautes-Alpes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement(s) Briançon
Bureau centralisateur L'Argentière-la-Bessée
Conseillers
départementaux
Jean Conreaux
Marie-Noëlle Disdier
2015-2021
Code canton 05 01
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 6 689 hab. (2016)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Superficie 462,84 km2
Subdivisions
Communes 9

Le canton de L'Argentière-la-Bessée est une division administrative française située dans le département des Hautes-Alpes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de L'Argentière-la-Bessée dans l'arrondissement de Briançon. Son altitude varie de 900 m (Champcella) à 4 102 m (Barre des Écrins) pour une altitude moyenne de 1 148 m.

HistoireModifier

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Pierre Alexis Etienne
Rossignol[2]
  Ancien notaire à Largentière, greffier du juge de paix
1848 1852 Eugène Rossignol
(fils du précédent)
  Avocat et avoué à Briançon
1852 1870 Jacques Alexis Rossignol   Propriétaire à Briançon
1870 1871
(annulation)
Auguste Victor Elisée
de Villarobert Margot-Duclot[3]
Droite Juge au Tribunal civil de Gap
1871[4] 1875
(décès)[5]
Eugène Rossignol   Avocat à Embrun
1875 1883 Auguste Victor Elisée
de Villarobert Margot-Duclot
Droite Juge au Tribunal de Gap
1883 1907 François Queyras Républicain Maire de La Roche-de-Rame
1907 1924
(décès)[6]
François Gilbert Planche Rad. Industriel à L'Argentière-la-Bessée
Député (1914-1924)
1924[7] 1937 Jean Planche
(fils du précédent)
Rad. Notaire, propriétaire à Paris
1937 1940 Aristide de Bardonnèche SFIO Directeur d'école
1942 1945 Jean-Pierre Vasserot   Conseiller municipal de L'Argentière-la-Bessée
Nommé conseiller départemental en 1942[8]
1945 1957
(décès)
Aristide de Bardonnèche SFIO Sénateur (1948-1957)
Maire de L'Argentière-la-Bessée (1945-1957)
1957 1967 Elie Abeil DVG Cultivateur à La Roche-de-Rame
1967 1985 Auguste Giraud DVG puis DVD Maire de L'Argentière-la-Bessée (1959-1986)
1985 1993
(décès)
Max Disdier DVD Maire des Vigneaux (1971-1993)
1993 1998 Chantal Disdier
(épouse du précédent)
DVD Agent immobilier, Les Vigneaux
1998 2011 Raymond Marigne UDF-FD puis UMP Architecte à L'Argentière-la-Bessée
Vice-président du Conseil général
2011 2015 Pierre Denis
(1951-2018)[9]
PRG Maire de Saint-Martin-de-Queyrières (2008-2014)

Représentation après 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jean Conreaux   LR Chef d'entreprise
Maire de Vallouise (2008-)
2015 en cours Marie-Noëlle Disdier   DVD Professeure des écoles retraitée - Commerçante
Adjointe au maire de L'Argentière-la-Bessée (2014-)
4e vice-présidente, chargée de la cohésion sociale et de la solidarité intergénérationnelle

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Jean Conreaux et Marie-Noëlle Disdier (DVD, 37,17 %) et Pierre Denis et Céline Geoffroy (DVG, 29 %). Le taux de participation est de 51,57 % (2 804 votants sur 5 437 inscrits)[10] contre 54,61 % au niveau départemental[11] et 50,17 % au niveau national[12].

Au second tour, Jean Conreaux et Marie-Noëlle Disdier (DVD) sont élus avec 51,36 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 52,35 % (1 324 voix pour 2 846 votants et 5 436 inscrits)[13].

CompositionModifier

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
4 8924 9465 0125 4685 4625 9126 4316 6246 622
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[14] puis population municipale à partir de 2006[15])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 6 682 habitants[16].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Décret no 2014-226 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département des Alpes-de-Haute-Provence.
  2. http://gw.geneanet.org/faurecazes?lang=fr&pz=antonin+georges+bonheur&nz=cazes&ocz=0&p=alexis+pierre+etienne&n=rossignol
  3. http://gw.geneanet.org/escallier1?lang=fr;iz=50733;p=auguste+victor+elisee+de+villarobert;n=margot+duclot
  4. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6200914t/f3.image.r=canton?rk=1480694;0
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6210064w/f1.image.r=canton?rk=1137344;4
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6476130f/f2.item.r=canton.zoom
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6476159x/f35.item.r=canton.zoom
  8. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 31 décembre 1942, (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9771784v/f4.item.r=canton.zoom.lire en ligne]).
  9. https://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2018/11/08/l-ancien-maire-pierre-denis-est-decede
  10. « Résultats du 1er tour pour le canton de L'Argentière-la-Bessée », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  11. « Résultats du 1er tour pour le département des Hautes-Alpes », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  12. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  13. « Résultats du second tour pour le canton de L'Argentière-la-Bessée », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015)
  14. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  15. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  16. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee