Ouvrir le menu principal

Canton de Gardanne
Canton de Gardanne
Situation du canton de Gardanne dans le département de Bouches-du-Rhône.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Bouches-du-Rhône
Arrondissement(s) Aix-en-Provence
Bureau centralisateur Gardanne
Conseillers
départementaux
Rosy Inaudi
Claude Jorda
2015-2021
Code canton 13 09
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 1801[2],[3]

22 mars 2015[4]

Démographie
Population 62 794 hab. (2016)
Densité 494 hab./km2
Géographie
Superficie 127,06 km2
Subdivisions
Communes 5

Le canton de Gardanne est une division administrative française située dans les Bouches-du-Rhône, dans l'arrondissement d'Aix-en-Provence. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 4 à 5.

HistoireModifier

Le canton de Gardanne a été créé en 1801[5].

Un nouveau découpage territorial des Bouches-du-Rhône entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 27 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. Dans les Bouches-du-Rhône, le nombre de cantons passe ainsi de 57 à 29. Le nombre de communes du canton de Gardanne passe de 3 à 5.

Le nouveau canton de Gardanne est formé de communes des anciens cantons de Gardanne (3 communes) et de Les Pennes-Mirabeau (2 communes). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Aix-en-Provence. Le bureau centralisateur est situé à Gardanne.

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 Toussaint Borély[8] Libéral Procureur à Aix-en-Provence puis Vice-Président du Tribunal de Marseille
1836 1848 Louis-Vincent Cusin[9]   Fabricant de soude, maire de Septèmes
1848 1855 Jean Roussin   Négociant, adjoint au Maire de Marseille
1855 1868 Philippe Lauzier   Propriétaire
1868 1871 Paul Rigaud   Avocat
1871 1883 Alphonse Pautrier Républicain
"gambettiste"
Maire de Bouc-Bel-Air (1870-1884)
1883 1892
(décès)[10]
Joseph Guiraud Républicain Cultivateur - Maire de Gardanne (1883-1891)
1892[11] 1905
(démission)[12]
Juvénal Deleuil
(1851-1937)[13]
Rad. Substitut du Procureur de la République à Marseille
Président du Conseil Général
1905[14] 1913 Agricol Maurel
(1852-1954)[15]
Rad. Industriel, Maire de Gardanne (1896-1911)
1913 1940 Marius Brémond[16] Rad. Exploitant forestier, président du Syndicat
des fabricants de produiits résineux des Bouches-du-Rhône
Propriétaire à Septèmes-les-Vallons
1945 1976 Victor Savine
(1891-1978)[17]
SFIO puis PS Mineur, forgeron, puis ajusteur dans les mines
Maire de Gardanne (1929-1941 et 1944-1971)
1976 1997
(démission)
Roger Meï PCF Instituteur
Maire de Gardanne depuis 1977
Député (1996-2002)
1997 2001 Michel Ré PCF  
2001 2008 Richard Mallié UDF-DL puis UMP Docteur en chirurgie dentaire
Député (2002-2012)
Ancien Maire de Bouc-Bel-Air (1989-2002)
2008 2015 Claude Jorda PCF Conseiller municipal de Gardanne,
délégué à la citoyenneté, aux actions participatives, à la vie de quartiers

Canton renouvelé en 2008, renouvelable en 2015.

Représentation après 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Rosy Inaudi   EELV Psychologue du travail, Les Pennes-Mirabeau
2015 en cours Claude Jorda   PCF Conseiller municipal de Gardanne

CompositionModifier

 
Situation du canton de Gardanne dans le département des Bouches-du-Rhône avant 2015.

Composition avant 2015Modifier

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Gardanne
(chef-lieu)
13041 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 20 407 (2016)
Bouc-Bel-Air 13015 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 14 477 (2016)
Mimet 13062 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 4 591 (2014)
Simiane-Collongue 13107 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 5 534 (2014)

Composition à partir de 2015Modifier

Le nouveau canton de Gardanne comprend cinq communes entières[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Gardanne
(bureau centralisateur)
13041 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 20 407 (2016)
Mimet 13062 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 4 591 (2014)
Les Pennes-Mirabeau 13071 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 21 361 (2016)
Septèmes-les-Vallons 13106 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 10 848 (2016)
Simiane-Collongue 13107 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 5 534 (2014)

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
15 83318 57722 05529 24037 14441 06444 85944 17944 433
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[18] puis population municipale à partir de 2006[19])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 61 321 habitants[20].

Notes et référencesModifier

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 384
  2. Notice communale de Gardanne sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 791.
  4. a b et c Décret no 2014-271 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département des Bouches-du-Rhône.
  5. Notice communale de Gardanne sur le site de l'EHESS
  6. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 9 mai 2014)
  7. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  8. http://www.archives13.fr/archives13/CG13/cache/bypass/pid/83;jsessionid=42BAAFF12265C111819678E5AFF0BEF6?diaporamaC06Container=255&showPopup=true&run=false&delay=0
  9. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH059/PG/FRDAFAN83_OL0642039V001.htm
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6246978q/f2.item.r=canton.zoom
  11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62469972/f4.item.r=canton.zoom
  12. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6253440w/f18.item.r=canton.zoom
  13. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH064/PG/FRDAFAN83_OL0711015V001.htm
  14. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6253462g/f20.item.r=canton.zoom
  15. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH160/PG/FRDAFAN84_O19800035v0502130.htm
  16. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH117/PG/FRDAFAN84_O19800035v0311056.htm
  17. http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article130649
  18. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  19. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  20. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).