Canton de Gaillac

canton français

Canton de Gaillac
Canton de Gaillac
Situation du canton de Gaillac dans le département de Tarn.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement(s) Albi
Bureau centralisateur Gaillac
Conseillers
départementaux
Évelyne Bretagne
Patrice Gausserand
2015-2021
Code canton 81 11
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 1801[3],[4]
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 17 718 hab. (2017)
Densité 228 hab./km2
Géographie
Superficie 77,74 km2
Subdivisions
Communes 3

Le canton de Gaillac est un canton français, situé dans le département du Tarn en région Occitanie.

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de Gaillac dans l'arrondissement d'Albi.

HistoireModifier

Le canton est modifié par le décret du qui entre en vigueur lors des élections départementales de mars 2015 ; le nombre de communes du canton passe de 12 à 3[5]. Il conserve son chef-lieu, Gaillac, ainsi que les communes de Brens et Broze. Les autres communes sont englobées dans le canton des Deux Rives.

ReprésentationModifier

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)Modifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1871   Charles Bousquet Républicain Banquier, propriétaire, adjoint au maire de Gaillac
1883   M. Ichard Républicain Avocat, suppléant du juge de paix à Gaillac
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

Conseillers généraux de 1833 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 Joseph Bermond
(1759-1838)
Majorité
ministérielle
Maire de Gaillac (1833-1837)
Député (1831-1834)
1836 1848 Louis Bermond
(fils du précédent)
  Propriétaire à Gaillac
1848 1852 Joseph Rigal Républicain Médecin en chef à l'hôpital de Gaillac
Député (1849-1852)
Maire de Gaillac (1830-1833, 1848-1850)
1852 1870 Benjamin de Lacombe
(1796-1882)
  Propriétaire, conseiller municipal de Gaillac
1870 1883 Pascal Rigal Républicain Médecin (chirurgien à l'hospice de Gaillac)
Sénateur (1882-1889)
1883 1901 Ludovic Dupuy-Dutemps Républicain
Progressiste
Avocat - Maire de Gaillac (1881-1890)
Député (1889-1898)
Ministre (1895)
1901 1907 Léopold Rey Républicain Docteur-médecin, adjoint au maire de Gaillac
1907 1931
(décès)[6]
Adrien Robert Républicain-Rad. Notaire
Maire de Labastide-de-Lévis
1931 1940 Pierre Loubat Rad. Médecin à Gaillac
Sénateur (1927-1944)
1942 1945 François-Joseph Garraud   Maire de Gaillac (1941-1944)
Nommé conseiller départemental en 1942[7]
1945 1951 Roger Navarrot SFIO Gérant d'une coopérative agricole
Maire de Gaillac (1944-1945)
1951 1958 Eloi Buffel Rad. Viticulteur
Maire de Senouillac (1929-1965)
1958 1976 Henri Yrissou CNIP Inspecteur des Finances
Député (1958-1962)
Maire de Gaillac (1956-1977)
1976 2008 Charles Pistre PS Professeur de lycée
Député (1978-1993)
Maire de Gaillac (1995-2005)
2008 2015 Michèle Rieux PS Psychologue retraitée
Maire de Gaillac (2005-2014)

Conseillers départementaux à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Évelyne Bretagne   DVD Expert-comptable, Brens
2015 en cours Patrice Gausserand   UDI Cadre, maire de Gaillac depuis 2014

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Évelyne Bretagne et Patrice Gausserand (DVD) avec 36,99 % et Renée-Christine Calmels et Thierry Gourc (FN) avec 25,9 %. Le taux de participation est de 54,04 % (6 340 votants sur 11 731 inscrits)[8] contre 58,71 % au niveau départemental[9] et 50,17 % au niveau national[10]. Au second tour, Evelyne Bretagne et Patrice Gausserand sont élus avec 68,95 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 54,71 % (3 791 voix pour 6 418 votants et 11 731 inscrits)[11].

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

Le canton comprenait douze communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Gaillac
(chef-lieu)
81099 81600 50,93 13 820 (2012) 271


Bernac 81029 81150 5,54 184 (2012) 33
Brens 81038 81600 22,79 2 223 (2012) 98
Broze 81041 81600 4,02 108 (2012) 27
Castanet 81061 81150 7,21 192 (2012) 27
Cestayrols 81067 81150 17,03 477 (2012) 28
Fayssac 81087 81150 7,62 342 (2012) 45
Labastide-de-Lévis 81112 81150 14,29 987 (2012) 69
Lagrave 81131 81150 9,46 1 952 (2012) 206
Montans 81171 81600 32,43 1 375 (2012) 42
Rivières 81225 81600 9,57 948 (2012) 99
Senouillac 81283 81600 15,01 1 084 (2012) 72

Composition depuis 2015Modifier

Le canton comprend désormais trois communes entières[2].

Liste des 3 communes du canton de Gaillac au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Gaillac
(bureau centralisateur)
81099 Gaillac Graulhet Agglomération 50,93 15 294 (2017) 300   
Brens 81038 Gaillac Graulhet Agglomération 22,79 2 305 (2017) 101   
Broze 81041 Gaillac Graulhet Agglomération 4,02 119 (2017) 30   
Canton de Gaillac 8111 77,74 17 718 (2017) 228  

DémographieModifier

Démographie avant 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
14 59816 24016 45916 70717 07118 58821 36423 37723 692
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[12] puis population municipale à partir de 2006[13])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015Modifier

En 2017, le canton comptait 17 718 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
16 69317 44417 81317 66617 718
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Élie-Augustin Rossignol, Monographies communales ou étude statistique, historique et monumentale du département du Tarn, Delboy libraire-éditeur, Toulouse, 1864, Première partie, Arrondissement de Gaillac, tome 2, Canton de Gaillac (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Articles connexesModifier