Canton de Clisson

canton français

Canton de Clisson
Canton de Clisson
Situation du canton de Clisson dans le département de Loire-Atlantique.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement(s) Nantes
Bureau centralisateur Clisson
Conseillers
départementaux
François Guillot
Nelly Sorin
2015-2021
Code canton 44 07
Modification 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 40 142 hab. (2017)
Densité 158 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 2 m
Max. 111 m
Superficie 253,55 km2
Subdivisions
Communes 12

Le canton de Clisson est un canton français, situé dans le département de la Loire-Atlantique (région Pays de la Loire). À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 7 à 12.

GéographieModifier

HistoireModifier

  • De 1833 à 1848, les cantons de Clisson et de Vallet avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[2].

ReprésentationModifier

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)Modifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1901   M. de La Robrie Royaliste  
14 février 1921   M. Doré-Graslin    
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

Conseillers généraux de 1833 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1833
(décès)
Antoine Fougnot
(1772-1833)
  Médecin, maire de Clisson
1833 1839 Jean-Baptiste Bureau-Robinière
(1800-1872)
  Médecin à l'hospice, maire de Clisson (1834)
1839 1845
(décès)
Charles Guillaume Paimparay
(1775-1845)
  Juge de paix, propriétaire, maire de Vallet
1845 1848 Jean-Baptiste Bureau-Robinière   Médecin à Clisson
1848 1851 Pierre Nicolas Quentin
Davesne[3]
  Maire de Gorges
1851 1880 Baron Frédéric Lemot[4],(1810-1883) Républicain Maire de Clisson
1880 1885
(décès)[5]
Paul Méchinaud
(1820-1885)
Droite Architecte à Clisson
1885 1892 Charles Pellerin de Lavergne Droite Maire de Boussay
1892 1893
(démission)[6]
Gabriel-Claude Gaudin Droite Propriétaire du château de Halloy à La Haie-Fouassière
Ancien député (1885-1889)
1893[7] 1898
(décès)[8]
Fernand James Albert
Potier de la Morandière[9]
Conservateur Ancien préfet d'Ille-et-Vilaine
Maire de Gorges
1898[10] 1932
(décès)
Léon Péquin Républicain Propriétaire à Nantes
Maire de Gétigné
1932 1940 Charles Renoul
Maujoüan du Gasset
Conservateur
URD
Maire de Gorges (1908-1953)
1945 1992 Joseph-Henri Maujouan
du Gasset

(neveu du précédent)
PRL puis
RI puis UDF
Viticulteur
Maire de Gorges (1953-1994)
Député (1967-1993)
1992 1998 Marie-Loïc Richard UDF Maire de Gétigné (1989-2008)
1998 2015 Michel Merlet PS Maire de Clisson (1995-2001)

Conseillers départementaux à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours François Guillot   LR Cadre de société d'assurance, maire de Gétigné
2015 en cours Nelly Sorin   DVD Employée, maire de Vieillevigne

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : François Guillot et Nelly Sorin (Union de la Droite, 41,47 %) et Josette Boussonniere et Philippe Gergaud (DVG, 30,59 %). Le taux de participation est de 52,23 % (14 661 votants sur 28 071 inscrits)[11] contre 50,7 % au niveau départemental[12] et 50,17 % au niveau national[13]. Au second tour, François Guillot et Nelly Sorin (Union de la Droite) sont élus avec 57,68 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 49,37 % (7 351 voix pour 13 859 votants et 28 071 inscrits)[14].

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

 
Situation du canton de Clisson dans le département de la Loire-Atlantique avant 2015.

Le canton regroupait sept communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Clisson
(chef-lieu)
44043 44190 11,30 6 633 (2012) 587


Boussay 44022 44190 26,45 2 692 (2012) 102
Gétigné 44063 44190 23,97 3 499 (2012) 146
Gorges 44064 44190 15,77 4 404 (2012) 279
Monnières 44100 44690 9,78 1 933 (2012) 198
Saint-Hilaire-de-Clisson 44165 44190 18,43 2 112 (2012) 115
Saint-Lumine-de-Clisson 44173 44190 18,26 2 033 (2012) 111

Composition depuis 2015Modifier

Le canton de Clisson comprend douze communes entières[1].

Liste des 12 communes du canton de Clisson au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Clisson
(bureau centralisateur)
44043 Clisson Sèvre et Maine Agglo 11,30 7 187 (2017) 636   
Aigrefeuille-sur-Maine 44002 Clisson Sèvre et Maine Agglo 14,58 3 936 (2017) 270   
Boussay 44022 Clisson Sèvre et Maine Agglo 26,45 2 621 (2017) 99   
Gétigné 44063 Clisson Sèvre et Maine Agglo 23,97 3 669 (2017) 153   
Gorges 44064 Clisson Sèvre et Maine Agglo 15,77 4 658 (2017) 295   
La Planche 44127 Clisson Sèvre et Maine Agglo 24,42 2 640 (2017) 108   
Maisdon-sur-Sèvre 44088 Clisson Sèvre et Maine Agglo 17,45 2 942 (2017) 169   
Monnières 44100 Clisson Sèvre et Maine Agglo 9,78 2 239 (2017) 229   
Remouillé 44142 Clisson Sèvre et Maine Agglo 21,38 1 903 (2017) 89   
Saint-Hilaire-de-Clisson 44165 Clisson Sèvre et Maine Agglo 18,43 2 285 (2017) 124   
Saint-Lumine-de-Clisson 44173 Clisson Sèvre et Maine Agglo 18,26 2 103 (2017) 115   
Vieillevigne 44216 Clisson Sèvre et Maine Agglo 51,76 3 959 (2017) 76   
Canton de Clisson 4407 253,55 40 142 (2017) 158  

DémographieModifier

Démographie avant 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
12 16012 93813 85915 84517 29418 38921 08523 10323 306
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015Modifier

En 2017, le canton comptait 40 142 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
38 06938 48939 06139 52840 142
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[17].)
Histogramme de l'évolution démographique

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. a et b Décret no 2014-243 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Loire-Atlantique.
  2. « Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglements, et avis du Conseil d'Etat / J. B. Duvergier », sur Gallica, (consulté le 12 juillet 2020).
  3. COUR D'ASSISES DE LA LOIRE-INFÉRIEURE. Accusation de faux contre un membre du conseil général du département. Condamnation. cf La Presse du 21/9/1851. Voici les faits que l'accusation lui reprochait : En premier lieu, d'avoir commis des faux en écriture authentique et publique, par fabrication de conventions et d'obligations, et par contrefaçon de signatures. 1° En rédigeant frauduleusement un acte en expédition, daté du 5 janvier 1848, portant la fausse signature Dabin, notaire au Pallet, et contenant vente par ledit Davesne, en qualité de mandataire de M. et Mme Cormerais, aux frères Aubin de divers immeubles, moyennant le prix de 10,030 fr., dont 5,000 fr. payés comptant et 5,000 fr. restant dus par les prétendus acheteurs ; 2° En rédigeant frauduleusement un acte en expédition, à la même date, portant la fausse signature dudit notaire Dabin, et contenant vente par Davesne aux nommés Chéneau d'une pièce de terre, moyennant 5,000 fr. dus par les prétendus acquéreurs. En deuxième lieu, d'avoir fait usage de ces deux actes faux, sachant qu'ils étaient faux. En troisième lieu, d'avoir commis cent soixante-deux faux en écriture privée, par fabrication d'obligations et par contrefaçon d'écriture ou de signature. Et, en quatrième lieu, d'avoir fait usage de ces billets faux, sachant qu'ils étaient faux, à l'exception toutefois de trois, qui étaient revêtus de signatures véritables. Appelé à s'expliquer sur les faits qui lui étaient reprochés, Davesne, après avoir répondu d'une manière peu précise, a fini par faire des aveux complets. Déclaré coupable sans circonstances atténuantes, Pierre-Nicolas-Quentin Davesne a été condamné à quinze ans de travaux forcés, 100 fr. d'amende, et par corps aux frais de la procédure. (source : http://pierre.driout.perso.sfr.fr/DAVESNE.html)
  4. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH129/PG/FRDAFAN83_OL1585007v001.htm
  5. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 12 juillet 2020).
  6. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 12 juillet 2020).
  7. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 12 juillet 2020).
  8. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 12 juillet 2020).
  9. http://www.geneanet.org/archives/faire-part/colgnfairepart/430024?preview=YTo1OntzOjM6Im5vbSI7czoyMzoiUE9USUVSIERFIExBIE1PUkFORElFUkUiO3M6NjoicHJlbm9tIjtzOjIwOiJGZXJuYW5kIEphbWVzIEFsYmVydCI7czoxMjoibm9tX2NvbmpvaW50IjtzOjA6IiI7czoxNToicHJlbm9tX2NvbmpvaW50IjtzOjA6IiI7czo4OiJyZWxhdGlvbiI7czoyMToic2VhcmNoX3JlbGF0aW9uX3N1amV0Ijt9NDU3MWZlZjg4MmYzYWFmYmM5YmRkMWE4ZTVkYTRlNjc%3D
  10. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 12 juillet 2020).
  11. « Résultats du premier tour pour le canton de Clisson », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  12. « Résultats du premier tour pour le département de la Loire-Atlantique », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  13. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  14. « Résultats du second tour pour le canton de Clisson », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  17. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussiModifier

Lien externeModifier