Canton de Chevilly-Larue

canton français

Ancien canton
de Chevilly-Larue
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Val-de-Marne
Arrondissement(s) Arrondissement de L'Haÿ-les-Roses
Chef-lieu Chevilly-Larue
Code canton 94 42
Histoire de la division
Création 24 décembre 1984
Disparition 22 mars 2015
Démographie
Population 24 160 hab. (2010)
Densité 2 869 hab./km2
Géographie
Superficie 8,42 km2
Subdivisions
Communes 2

Le canton de Chevilly-Larue est une ancienne division administrative française située dans le département du Val-de-Marne et la région Île-de-France.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, le canton est supprimé et son territoire intégré dans le canton de Thiais.

GéographieModifier

HistoireModifier

Le canton de Chevilly-Larue, comprenant les communes de les communes de Chevilly-Larue et Rungis est créé par détachement du canton de Thiais par le décret du 24 décembre 1984[1].

Un nouveau découpage territorial du Val-de-Marne entré en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 17 février 2014[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre, la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans le Val-de-Marne le nombre de cantons passe ainsi de 49 à 25[2].

Dans ce cadre, les communes de Chevilly-Larue et Rungis réintègrent le canton de Thiais[2].

AdministrationModifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1985 2004[4] Guy Pettenati PCF Ouvrier métallurgiste
Maire de Chevilly-Larue (1977 → 2003)
Ancien conseiller général du Canton de Thiais (1979-1985)
2004 2015 Christian Hervy[5],[6] PCF Commerçant
Maire de Chevilly-Larue (2003 → 2014)

CompositionModifier

Le canton était composé de deux communes :

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Chevilly-Larue 18 149 94 550 94 021
Rungis 5 424 94 150 94 065

DémographieModifier

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2009
13 30918 85420 67318 67519 16223 573-
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

RéférencesModifier

  1. « Décret n°84-1242 du 24 décembre 1984 portant modification et création de cantons dans le département du Val-de-Marne », Journal officiel de la République française,‎ , p. 4144-4155 (lire en ligne [PDF]).
  2. a b et c Décret no 2014-171 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Val-de-Marne.
  3. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L. 191-1 du code électoral.
  4. B.K., « La difficile succession de Guy Pettenati : Le 21 mars, les électeurs de 25 des 49 cantons du Val-de-Marne sont appelés à voter pour élire leur conseiller général. Sixième volet de notre tour d'horizon des cantons clés du département avec aujourd'hui Chevilly-Rungis, où le communiste Christian Hervy doit tenter de s'imposer comme le successeur de Guy Pettenati. », Le Parisien, édition du Val-de-Marne,‎ .
  5. SCOP La Péniche, « Christian Hervy, Conseiller général délégué à l’économie sociale et solidaire et maire de Chevilly-Larue », Territoires solidaires : l’actualité des adhérents, (consulté le 22 avril 2015).
  6. https://www.humanite.fr/disparition-christian-hervy-un-maire-batisseur-633970

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier