Canton de Châlons-en-Champagne-2

canton français

Canton de Châlons-en-Champagne-2
Canton de Châlons-en-Champagne-2
Situation du canton de Châlons-en-Champagne-2 dans le département de la Marne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement(s) Châlons-en-Champagne
Bureau centralisateur Châlons-en-Champagne
Conseillers
départementaux

Mandat
Jean-Louis Devaux
Sabine Galicher
2021-2028
Code canton 51 04
Histoire de la division
Création 13 juillet 1973[1]
Modifications 1 : 31 janvier 1985[3]
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 25 433 hab. (2019)
Géographie
Coordonnées 49° 01′ 17″ nord, 4° 17′ 09″ est
Subdivisions
Communes 18 + fraction Châlons-en-Champagne

Le canton de Châlons-en-Champagne-2 est une circonscription électorale française située dans le département de la Marne et la région Grand Est.

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de Châlons-en-Champagne dans l'arrondissement de Châlons-en-Champagne. Son altitude varie de 72 m (Aigny, Condé-sur-Marne et Jâlons) à 153 m (Châlons-en-Champagne).

HistoireModifier

Le canton de Châlons-sur-Marne-II est créé par décret du scindant en trois le canton de Châlons-sur-Marne[1].

Il est modifié par le décret du créant le canton de Châlons-sur-Marne-IV[3].

En 1995, la commune de Châlons-sur-Marne est renommée en « Châlons-en-Champagne ».

Par décret du , le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Châlons-en-Champagne-2 est conservé et voit ses limites territoriales remaniées[2].

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1988 Bruno Bourg-Broc UDR puis RPR Professeur
Député (1982-2007 et 2009-2012)
Maire de Chalons-en-Champagne (1995-2014)
1988 2011 Philippe Michelot RPR puis PR Cadre commercial puis directeur du développement
Vice-Président du Conseil Général
2011 2015 Rudy Namur PS Contrôleur de gestion des CFA de la Région Champagne-Ardenne
Conseiller municipal de Châlons-en-Champagne
Elu en 2015 dans le Canton de Châlons-en-Champagne-1

Représentation après 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Jean-Louis Devaux   LR Gérant d'entreprise, adjoint au maire de Châlons-en-Champagne
Ancien conseiller général du Canton de Châlons-en-Champagne-1 (2008-2015)
2015 2017
(démission)
Lise Magnier   DVD Fonctionnaire, adjointe au maire de Châlons-en-Champagne, élue députée Agir en 2017
2017 2019
(décès)
Chantal Choubat   LR Maire de Juvigny (2008-2019)
2 février 2020 2021 Sabine Galicher   DVD Maire de Vraux
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Jean-Louis Devaux   LR Conseiller sortant
3ème vice-président chargé de la Voirie
2021 en cours Sabine Galicher   DVD Conseillère sortante

Résultats détaillésModifier

Élections de mars 2015Modifier

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Jean-Louis Devaux et Lise Magnier (UMP, 39,28 %) et Mylène Gouthier et Dominique Louis (FN, 32,25 %). Le taux de participation est de 51,55 % (8 271 votants sur 16 046 inscrits)[5] contre 48,93 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7].

Au second tour, Jean-Louis Devaux et Lise Magnier (UMP) sont élus avec 63,91 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 50,78 % (4 679 voix pour 8 147 votants et 16 045 inscrits)[8].

Lise Magnier a quitté LR et est membre d'Agir, la droite constructive[9].

Élections de juin 2021Modifier

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[10]. Dans le canton de Châlons-en-Champagne-2, ce taux de participation est de 31,18 % (4 735 votants sur 15 185 inscrits)[11] contre 28,76 % au niveau départemental[12]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Jean-Louis Devaux et Sabine Galicher (LR, 47,15 %) et Jessica Derosiers et Laurent Diouris (RN, 24,25 %)[11].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[13], 29,32 % dans le département[12] et 31,94 % dans le canton de Châlons-en-Champagne-2[11]. Jean-Louis Devaux et Sabine Galicher (LR) sont élus avec 72,12 % des suffrages exprimés (3 179 voix pour 4 847 votants et 15 174 inscrits)[11],[14],[15].

CompositionModifier

Composition de 1973 à 1985Modifier

Lors de sa création, le canton de Châlons-sur-Marne-II est composé de[1] :

  • les communes d'Aigny, Condé-sur-Marne, Les Grandes-Loges, Isse, Juvigny, Recy, Saint-Étienne-au-Temple, Saint-Martin-sur-le-Pré, Saint-Memmie, La Veuve et Vraux ;
  • la portion de territoire de la ville de Châlons-sur-Marne déterminée par l'axe des voies ci-après : avenue de Metz, rue de la Vermicellerie, rue des Quatre-Vents, boulevard Émile-Zola, bordure sud du cimetière de l'Est, rue du Mont-Calvaire, rue du Châtelet, place des Ursulines, rue du Four, rue du Flocmagny, rue Traversière, rue de l'Arquebuse, rue Léon-Bourgeois, place de Verdun, avenue du Général-Sarrail, rue Clovis-Jacquiert, rue Émile-Schmitt, rue Georges-Clemenceau, chemin de Saint-Martin-sur-le-Pré et avenue Henri-Becquerel.

Composition de 1985 à 2015Modifier

 
Situation du canton de Châlons-en-Champagne-2 dans le département de la Marne de 1985 à 2015.

Il est réduit par la création du canton de Châlons-sur-Marne-IV en 1985. Il est alors composé de[3] :

  • les communes d'Aigny, Condé-sur-Marne, Les Grandes-Loges, Isse, Juvigny, Recy, Saint-Étienne-au-Temple, Saint-Martin-sur-le-Pré, La Veuve et Vraux ;
  • la portion de territoire de la commune de Châlons-sur-Marne située au Nord d'une ligne définie par les limites territoriales du canton de Châlons-sur-Marne-III (de la limite territoriale de la commune de Saint-Martin-sur-le-Pré à la rue Jean-Jaurès) et par l'axe des voies ci-après : rue Jean-Jaurès, boulevard Léon-Blum, place aux Chevaux, boulevard Justin-Grandthille, place de Verdun, avenue de Sainte-Menehould, rue Jules-Roussel, avenue de Sainte-Menehould, rue de la Croix-Milson, voie séparant la caserne Février de l'hôpital militaire et son prolongement jusqu'à l'avenue Beethoven, avenue Beethoven et déviation de la route nationale 44 (jusqu'à la limite territoriale de la commune de Saint-Memmie).

Composition depuis 2015Modifier

Le canton comprend désormais[2] :

  1. dix-huit communes entières,
  2. la partie de la commune de Châlons-en-Champagne située à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Martin-sur-le-Pré, avenue du Général-Sarrail, place de Verdun, avenue de Valmy, place aux Chevaux, canal Saint-Martin, pont Jacquesson, boulevard Léon-Blum, rue Jean-Jaurès, canal latéral à la Marne, pénétrante urbaine, allée Voltaire, allée Paul-Doumer, avenue de Metz, jusqu'à son intersection avec la rue des Quatre-Vents et jusqu'à la limite territoriale de la commune de Saint-Memmie.
Liste partielle des communes du canton de Châlons-en-Champagne-2 au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Châlons-en-Champagne
(bureau centralisateur)
51108 CA de Châlons-en-Champagne 26,05 Fraction : 16 938 (2019)
Commune : 44 379 (2019)
1 704   
Aigny 51003 CA de Châlons-en-Champagne 11,24 276 (2019) 25   
Aulnay-sur-Marne 51023 CA de Châlons-en-Champagne 9,07 266 (2019) 29   
Champigneul-Champagne 51117 CA de Châlons-en-Champagne 29,66 319 (2019) 11   
Cherville 51150 CA de Châlons-en-Champagne 3,76 82 (2019) 22   
Condé-sur-Marne 51161 CA de Châlons-en-Champagne 12,34 768 (2019) 62   
Les Grandes-Loges 51278 CA de Châlons-en-Champagne 12,82 275 (2019) 21   
Isse 51301 CA de Châlons-en-Champagne 10,81 109 (2019) 10   
Jâlons 51303 CA de Châlons-en-Champagne 10,35 552 (2019) 53   
Juvigny 51312 CA de Châlons-en-Champagne 21,37 938 (2019) 44   
Matougues 51357 CA de Châlons-en-Champagne 13,77 612 (2019) 44   
Recy 51453 CA de Châlons-en-Champagne 14,38 1 033 (2019) 72   
Saint-Gibrien 51483 CA de Châlons-en-Champagne 4,04 536 (2019) 133   
Saint-Martin-sur-le-Pré 51504 CA de Châlons-en-Champagne 11,89 804 (2019) 68   
Saint-Pierre 51509 CA de Châlons-en-Champagne 10,27 307 (2019) 30   
Thibie 51566 CA de Châlons-en-Champagne 10,46 295 (2019) 28   
La Veuve 51617 CA de Châlons-en-Champagne 24,41 605 (2019) 25   
Villers-le-Château 51634 CA de Châlons-en-Champagne 20,94 264 (2019) 13   
Vraux 51656 CA de Châlons-en-Champagne 12,80 454 (2019) 35   
Canton de Châlons-en-Champagne-2 5104 25 433 (2019)  

DémographieModifier

Démographie avant 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
1999 2006 2011 2012
16 56316 91717 81418 240
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[16] puis population municipale à partir de 2006[17])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015Modifier

En 2019, le canton comptait 25 433 habitants[Note 2], en diminution de 1,54 % par rapport à 2013 (Marne : −0,55 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018 2019
25 83225 32525 433
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[18].)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[4].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

RéférencesModifier

  1. a b et c Décret no 73-665 du 13 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de la Marne.
  2. a b et c Décret no 2014-208 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Marne.
  3. a b et c Décret no 85-147 du 30 janvier 1985 portant modification de cantons dans le département de la Marne.
  4. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  5. « Résultats du premier tour pour le canton de Châlons-en-Champagne-2 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  6. « Résultats du premier tour pour le département de la Marne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  7. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  8. « Résultats du second tour pour le canton de Châlons-en-Champagne-2 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  9. https://www.politiquemania.com/forum/vie-partis-f16/creation-agir-droite-constructive-t6961-10.html
  10. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  11. a b c et d « Résultats pour le canton de Châlons-en-Champagne-2 », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  12. a et b « Résultats pour le département de la Marne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  13. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le )
  14. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Châlons-en-Champagne-2. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  15. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Châlons-en-Champagne-2. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  16. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  17. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  18. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Voir aussiModifier