Canton de Castifao-Morosaglia

canton français

Canton de Castifao-Morosaglia
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Corse
Département Haute-Corse
Arrondissement(s) Corte
Chef-lieu Morosaglia
Conseiller général Jacques Costa
2011-2015
Code canton 2B 25
Démographie
Population 3 005 hab. (2012)
Densité 9,5 hab./km2
Géographie
Superficie 317,89 km2
Subdivisions
Communes 10

Le canton de Castifao-Morosaglia est une ancienne division administrative française, située dans le département de la Haute-Corse et la collectivité territoriale de Corse.

GéographieModifier

Il était situé au nord de l'arrondissement de Corte, dans la moyenne vallée du Golo, de part et d'autre de ce fleuve. Il s'organisait autour de la ville de Ponte-Leccia qui, administrativement, est un « hameau » de la commune de Morosaglia, chef-lieu du canton.

HistoireModifier

 
Localisation du canton de Castifao-Morosaglia avant 2015 (en jaune) dans l'arrondissement de Corte (en bleu).

En 1790, les anciennes pièces de Caccia et de Rostino deviennent respectivement des cantons et prennent 1828 le nom de leurs chefs-lieux respectifs, de Castifao et Morosaglia. Ils fusionnent en 1973 et donnent naissance au canton de Castifao-Morosaglia.

Celui-ci est supprimé par le décret du 26 février 2014 qui entre en vigueur lors des élections départementales de mars 2015[1]. Il est englobé dans le canton de Golo-Morosaglia, créé en 2015.

AdministrationModifier

Conseillers généraux du Canton de Castifao (1833-1973)Modifier

  • De 1833 à 1848, les cantons de Castifao et de Piedicorte avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[2].
Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 François Auguste Benedetti   Propriétaire, juge de paix, maire de Corte (1830-1837)
1848 1852 Jacques Marie Giorgi   Médecin à Moltifao
1852 1858 Liberato Reparato Polidori
(1809-1876)
  Propriétaire, avocat, juge de paix à Morosaglia
1858 1871 Jean Nicolas Grimaldi d'Esdra   Propriétaire, juge à Calvi
1864 1871 Noël Giorgi   Propriétaire à Moltifao
1871 1873
(démission)[3]
François Antoine Grimaldi d'Esdra   Nommé juge de paix à Calacuccia
1873[4] 1877 Noël Giorgi   Propriétaire à Moltifao
1877 1883 Paul André
Grimaldi d'Esdra
Droite Avocat puis Juge au Tribunal civil de Calvi puis de Corte puis de Bastia
puis de Dax (Landes)
1883 1889 Joseph Marie Grimaldi d'Esdra
(frère du précédent)
Républicain Propriétaire à Castifao
1889 1890
(annulation)[5]
Ange-Michel Vincentelli   Greffier de la justice de paix à Castifao
1890[6] 1893
(décès)[7]
Joseph Marie Grimaldi d'Esdra Républicain Propriétaire à Castifao
1893 1896
(annulation)[8]
Paul André Grimaldi d'Esdra Républicain Avocat à Castifao
1896[9] 1897
(annulation)[10]
François Trojani Bonapartiste Abbé à Asco
1897 1908
(annulation)[11]
Jean François Zuccarelli[12] Républicain Docteur en médecine à Corte
1908[13] 19..? Césaire Colombani
(1877-?)
  Industriel à Moltifao
19..? 1922 Mathieu Grimaldi   Retraité, adjoint au maire d'Asco
1922 1931 Joseph-Marie
Grimaldi d'Esdra
(1874-1950)
Rad.ind. Propriétaire-exploitant, maire de Castifao (1910-1946)
1931 1940 M. Colombani RG  
1945 1950
(décès)
Joseph-Marie
Grimaldi d'Esdra
Rad. Ancien maire de Castifao
1951 1955 Lucien Filippi Rad. Maire de Castifao
1955 1958 M. Vincenti DVD  
1958 1973 Félicien Filippi Rad. puis MRG Maire de Castifao

Conseillers généraux du Canton de Morosaglia (1833-1973)Modifier

  • De 1833 à 1848, les cantons de Morosaglia et de Saint-Laurent (San Lorenzo) avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[2].
Liste des conseillers généraux successifs du canton de Morosaglia
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1842 Jean-Victor Saliceti
(1780-1853)[14]
  Capitaine en réforme
Propriétaire à Saliceto
1842 1848 Pascal Colle
(1791-1867)
  Capitaine en retraite
Percepteur, maire de Morosaglia
1848 1852 Abbé Mariani   Abbé à Monte
1852 1861 Liberato Reparato Polidori
(1809-1876)
  Avocat, juge de paix à Morosaglia
1861 1871 Jules Pierre Pasqualini
(1812-1888)
  Peintre, Inspecteur des Beaux-Arts
1871 1877 Ange
Laurent Giovanninelli
Bonapartiste Général de division, chef de bataillon, Pastoreccia-di-Rostino
1877 1883 Blaise Delfini Républicain
de droite
Médecin, Gavignano
1883 1889 Jean-Baptiste Saliceti Républicain Chanoine à Saliceto
1889 1895 Sébastien Gavini Rallié à
la République
Avocat à Bastia
Député (1893-1898)
Maire d'Île-Rousse (1896-1904)
1895 1896 M. Benedetti    
1896[15] 1907 Alfred Antoine Valentini
(1854-?)
Républicain Docteur en médecine à Bastia
1907 1911
(décès)[16]
Paul Giannettini Républicain Avocat à Corte
1911[17] 1913 M. Delfini Républicain Instituteur à Gavignano
1913 1919 Térence Léonelli
(1882-1954)[18]
Rad. Avocat à Corte
puis Conseiller à la Cour d'Appel de Bastia
Propriétaire à Gavignano
1919 1925 M. Delfini RG Instituteur à Gavignano
1925 1937 M. Morucci RG Médecin
1937 1940 M. Polidori Rad.  
1945 1951 François Colombani DVD  
1951 1958 M. Le Bomin DVD  
1958 1970
(décès)
Pierre Polidori Rad. puis UDR  
1970 1971
(annulation)
Paul Ferrandi Rad. Maire de Morosaglia
27 février
1972
1972
(annulation)
Bastien Mariani Rad. puis MRG Propriétaire à Morosaglia
1972 1973 siège vacant    

Canton de Castifao-Morosaglia (1973-2015)Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
du canton de Castifao-Morosaglia
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1992 Félicien Filippi MRG puis PRG Maire de Castifao
1992 2007
(décès)
Serge Grisoni DVG Maire de Moltifao
2007[19] 2015 Jacques Costa Corse Démocratie
PRG
Entrepreneur de maçonnerie
Maire de Moltifao

CompositionModifier

Le canton comprenait dix communes et comptait 2 969 habitants, selon le recensement de 2009 (population municipale).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Asco 126 20276 2B023
Bisinchi 202 20235 2B039
Castello-di-Rostino 392 20235 2B079
Castifao 156 20218 2B080
Castineta 53 20218 2B082
Gavignano 47 20218 2B122
Moltifao 724 20218 2B162
Morosaglia 1078 20218 2B169
Saliceto 65 20218 2B267
Valle-di-Rostino 126 20235 2B337

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
2 3102 3622 1512 5312 8303 0203 005
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[20] puis population municipale à partir de 2006[21])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Décret no 2014-255 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Corse
  2. a et b « Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglements, et avis du Conseil d'Etat / J. B. Duvergier », sur Gallica, (consulté le 2 juin 2020).
  3. « Journal officiel de la République française », sur Gallica, (consulté le 2 juin 2020).
  4. « Journal officiel de la République française », sur Gallica, (consulté le 2 juin 2020).
  5. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 juin 2020).
  6. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 juin 2020).
  7. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 juin 2020).
  8. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 juin 2020).
  9. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 juin 2020).
  10. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 juin 2020).
  11. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 juin 2020).
  12. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH146/PG/FRDAFAN84_O19800035v0510548.htm
  13. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 juin 2020).
  14. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH259/PG/FRDAFAN83_OL2446036V001.htm
  15. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 juin 2020).
  16. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 juin 2020).
  17. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 juin 2020).
  18. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH109/PG/FRDAFAN84_O19800035v0165435.htm
  19. Après la mort de Serge Grisoni, Jacques Costa est élu conseiller général lors d'une élection partielle les 9 et 16 septembre 2007
  20. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  21. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012