Ouvrir le menu principal

Canton de Cachan
Canton de Cachan
Situation du canton de Cachan dans le département de Val-de-Marne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Val-de-Marne
Arrondissement(s) L'Haÿ-les-Roses
Bureau centralisateur Cachan
Conseillers
départementaux
Christian Métairie
Hélène De Comarmond
2015-2021
Code canton 94 02
Histoire de la division
Création 20 juillet 1967
Modification(s) 20 janvier 1976
22 mars 2015
Démographie
Population 51 775 hab. (2016)
Densité 10 212 hab./km2
Géographie
Superficie 5,07 km2
Subdivisions
Communes 2

Le canton de Cachan est une division administrative française située dans le département du Val-de-Marne et la région Île-de-France. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de une à deux.

Sommaire

HistoireModifier

De 1871 à 1919Modifier

Cachan faisait partie du Canton de Villejuif.

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1871 1874
(décès)
Pierre-Philibert Pompée[1]
(1809-1874)
Républicain Instituteur
Fondateur de l'école professionnelle d'Ivry
Maire d'Ivry
1874 1884 Benjamin Raspail Extrême-gauche Peintre et graveur, propriétaire à Cachan
Maire d'Arcueil (1875)
Député (1876-1889)
1884 1887
(décès)
Émile Raspail Républicain Ingénieur des Arts et Manufactures
Maire d'Arcueil (1878-1887)
1887[2] 1893 Pierre-Louis Lévêque
(1850-?)
Rad. Horticulteur, maire d'Ivry-sur-Seine (1879-1888)
1893 1897
(annulation)[3]
Hyacinthe-Emmanuel
Reulos
(1881-1904)
Radical Médecin, maire de Villejuif (1881-1904)
1897[4] 1908 Eugène Thomas Socialiste
Révolutionnaire
Ouvrier menuisier
Maire du Kremlin-Bicêtre (1897-1919)
1908 1917
(décès)
Fernand Chazot
(1883-1917)
Rad. Correspondant du Petit Méridional
1917 1919 siège vacant    

De 1919 à 1945Modifier

Cachan faisait partie de la 1ère circonscription du canton de Villejuif, avec Arcueil, Gentilly, L'Haÿ-les-Roses.

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1919 1925 Joseph Givord
(1868-?)
SFIO Employé, cheminot
Conseiller municipal de Villeneuve-Saint-Georges
1925 1935 Auguste Gratien PRS Briquetier, puis entrepreneur de couverture
Maire de Gentilly
Député (1928-1936)
1935 1940
(déchu le 1er février 1940)
Georges Beaugrand
(1893-1981)
PCF Ouvrier boucher
Maire de Gentilly (1934-1940)
1941
(nommé par décret)
1942
(démission)
Louis Chalvet
(1893-1978)
  Contremaître forgeron
Président du Syndicat des agents de maîtrise
de la Région Parisienne
Nommé en 1942 dans la 2ème circonscription du canton de Montreuil
1942[5]
(nommé par décret)
1944 Georges Gérard
(1883-1944)[6]
ex-SFIO Ancien menuisier, maire du Kremlin-Bicêtre (1919-1944)
1945
Décret du 12 mars 1945
1945 Charles Frérot
(1898-1962)
PCF Comptable
Maire de Gentilly (1944-1962)

De 1945 à 1953Modifier

Cachan faisait partie du secteur de Sceaux-Ouest (Ivry-sur-Seine, Villejuif, Sceaux, Vanves).

De 1953 à 1959Modifier

Cachan faisait partie du 2ème secteur de la Seine (Sceaux, Vanves, Villejuif).

De 1959 à 1967Modifier

Cachan faisait partie du 52ème secteur de la Seine (avec L'Haÿ-les-Roses, Chevilly-Larue, Fresnes et Rungis).

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1959 52e secteur
Cachan-L'Haÿ-les-Roses-Chevilly-Larue-Fresnes-Rungis
1967 Jacques Carat SFIO Journaliste, rédacteur en chef, puis directeur de publication de la revue Preuves
Maire de Cachan (1953-1998)

Le canton de Cachan a été créé lors de la mise en place du département du Val-de-Marne par le décret du 20 juillet 1967, qui comprenait les communes de Cachan et d'Arcueil[7].

Le canton est modifié par le décret du 20 janvier 1976, qui en ôte la commune d'Arcueil, devenue chef-lieu du canton d'Arcueil[8].

Un nouveau découpage territorial de la Val-de-Marne entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 17 février 2014[9]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[10]. Dans le Val-de-Marne, le nombre de cantons passe ainsi de 49 à 25. Le nombre de communes du canton de Cachan passe de 1 à 2.

Dans ce cadre, le nouveau canton de Cachan est formé d'une commune de l'ancien canton d'Arcueil et d'une de celui de Cachan. Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de L'Haÿ-les-Roses. Le bureau centralisateur est situé à Cachan.

ReprésentationModifier

Représentation de 1967 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1967 1989
(démission)
Jacques Carat SFIO puis PS Journaliste, rédacteur en chef, puis directeur de publication de la revue Preuves
Maire de Cachan (1953-1998)
Sénateur (1968-1995)
1989 1998 Patrice Hernu PS, GE, puis UDF Docteur en mathématiques et en Economie appliquée
Adjoint au maire de Cachan
1998 2002 Jean-Yves Le Bouillonnec PS Avocat
Maire de Cachan (1998-2018)
Député (2002-2017)
2002 2015 Alain Blavat PS Masseur-kinésithérapeute
Adjoint au Maire de Cachan
Vice-Président du Conseil Général

Représentation après 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2015
(démission)[11]
Daniel Breuiller   EELV Fonctionnaire
Maire d'Arcueil (1997 → 2016)
Conseiller général d'Arcueil (2004 → 2015)
Vice-président du Conseil départemental (2015[12] )
Démissionnaire
2016 en cours Christian Métairie   EELV Enseignant
1er maire-adjoint (? → 2016) puis maire (2016 → ) d'Arcueil
6e vice-président du Conseil Départemental (2016 → )
2015 en cours Hélène de Comarmond   PS Haut-fonctionnaire
Ex-conseillère du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll
Première maire-adjointe de Cachan (2014 → 2018), puis maire (depuis 2018)
13ème vice-présidente du Conseil départemental

Pour les élections départementales de 2015, cinq binômes étaient en lice dans le canton :

  • Sarah Ganne-Levy (MoDem) et Sébastien Trouillas (UMP) ;
  • Manon de Saint-Just d'Autingues (FN) et Denis Truffaut (FN) ;
  • Carine Delahaie (PCF) et Claude Plan (Ensemble !) ;
  • Daniel Breuiller (EELV, sortant) et Hélène de Comarmond (PS) ;
  • Dominique Delanoë (PG) et Maryvonne Legourd-Rocheteau (PG)[13].

À l'issue du 1er tour, deux binômes sont en ballotage[14] : Daniel Breuiller et Hélène de Comarmond (Union de la Gauche, 42,63 %) et Sarah Ganne-Levy et Sébastien Trouillas (Union de la Droite, 22,09 %). Le taux de participation est de 43,39 % (12 426 votants sur 28 641 inscrits)[15] contre 44,44 % au niveau départemental[16] et 50,17 % au niveau national[17].

Au second tour, Daniel Breuiller et Hélène de Comarmond (Union de la Gauche) sont élus avec 65,79 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 39,57 % (6 909 voix pour 11 332 votants et 28 641 inscrits)[18].

CompositionModifier

Période 1967 - 1976Modifier

De 1967 à 1976, le canton était constitué des communes de Cachan et d'Arcueil[7].

Période 1976 - 2015Modifier

Le canton ne comprend plus que la commune de Cachan[8].

Composition à partir de 2015Modifier

Le nouveau canton de Cachan comprend les deux communes suivantes[9] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Arcueil 94003 Métropole du Grand Paris 2,33 20 911 (2014) 8 975
Cachan 94016 Métropole du Grand Paris 2,74 29 932 (2014) 10 924

DémographieModifier

Composition du canton de 1976 à 2015
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2009
23 28226 18726 44223 93024 26624 838-
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)
Composition du canton de 2015 et au-delà

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 50 843 habitants[19].

Notes et référencesModifier

  1. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH182/PG/FRDAFAN83_OL2195005V001.htm
  2. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées SK
  3. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64516584/f2.item.r=canton.zoom
  4. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64385503/f7.item.r=canton.zoom
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96973125/f5.item.r=Chalvet.zoom
  6. Exécuté dans son bureau par les résistants (source : http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article23889)
  7. a et b « Décret n°67-592 du 20 juillet 1967 portant création et délimitation des cantons des nouveaux départements de la région parisienne - Val-de-Marne », Journal officiel de la République française,‎ , p. 7360-7361 (lire en ligne [PDF]).
  8. a et b « Décret n°76-77 du 20 janvier 1976 portant modification et création de cantons dans le département du Val-de-Marne », Journal officiel de la République française,‎ , p. 723-724 (lire en ligne [PDF]).
  9. a et b Décret no 2014-171 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Val-de-Marne.
  10. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  11. « Arcueil : Daniel Breuiller quitte le conseil départemental », Le Parisien, édition du Val-de-Marne,‎ (lire en ligne).
  12. A.V., « Qui est en charge de quoi au conseil départemental du Val-de-Marne », Le Parisien, édition du Val-de-Marne,‎ (lire en ligne).
  13. « Cinq binômes de candidats », Le Parisien, édition du Val-de-Marne,‎ (lire en ligne).
  14. A.-L. A, « Les écolos veulent assurer leur mandat sur le canton d'Arcueil-Cachan : Hélène de Comarmond (PS), 1re adjointe à Cachan, et Daniel Breuiller (EELV), conseiller général sortant sur le canton d’Arcueil-Gentilly, également maire de la commune, font figure de favoris », Le Parisien, édition du Val-de-Marne,‎ (lire en ligne).
  15. « Résultats du premier tour pour le canton de Cachan », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  16. « Résultats du premier tour pour le département du Val-de-Marne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  17. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  18. « Résultats du second tour pour le canton de Cachan », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  19. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Voir aussiModifier