Canton d'Yssingeaux

canton français

Canton d'Yssingeaux
Canton d'Yssingeaux
Situation du canton d'Yssingeaux dans le département de Haute-Loire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Loire
Arrondissement(s) Yssingeaux
Bureau centralisateur Yssingeaux
Conseillers
départementaux
Georges Philibert
Madeleine Dubois
2015-2021
Code canton 43 19
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 5 brumaire an X[2],[3]
(27 octobre 1801)
Démographie
Population 12 351 hab. (2017)
Densité 60 hab./km2
Géographie
Superficie 205,43 km2
Subdivisions
Communes 7

Le canton d'Yssingeaux est un canton français située dans le département de la Haute-Loire et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

HistoireModifier

Le canton d'Yssingeaux a été créé au XIXe siècle. Il n'a pas été modifié lors du redécoupage cantonal de 2014[4].

CompositionModifier

Le canton d'Yssingeaux regroupe 7 communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Yssingeaux
(bureau centralisateur)
43268 CC des Sucs 7 202 (2017)
Araules 43007 CC des Sucs 597 (2017)
Beaux 43024 CC des Sucs 845 (2017)
Bessamorel 43028 CC des Sucs 458 (2017)
Grazac 43102 CC des Sucs 1 063 (2017)
Lapte 43114 CC des Sucs 1 715 (2017)
Saint-Julien-du-Pinet 43203 CC des Sucs 471 (2017)

ReprésentationModifier

Avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Parti Qualité
1833-1839 Joseph-Alphonse de Saignard de Choumouroux Majorité
ministérielle
Maire d'Yssingeaux (1815-1831)
Député (1815-1816)
1839-1848 Ernest de Saignard de Choumouroux
(fils du précédent)
Droite Propriétaire
Maire d'Yssingeaux (1863-1870 et 1871-1878)
1848-1852
(décès)
Alexis-Hector Charreyre
(1793-1852)[5]
Avocat puis magistrat
1852-1883 Ernest de Saignard de Choumouroux Droite Propriétaire
Maire d'Yssingeaux (1863-1870 et 1871-1878)
1883-1895 Émile Pouzols Droite Maire d'Yssingeaux (1884-1888)
1895-1901 Calixte Dubois Républicain Maire d'Yssingeaux (1893-1900)
1901-1925 Auguste Michel Conservateur Médecin
Député (1902-1906)
Maire d'Yssingeaux (1889-1893)
1925-1926
(invalidé)[6]
Antoine de Lagrevol RG Maire d'Yssingeaux (1900-1929)
1926[7]-1940 Augustin Michel
(fils d'Auguste Michel)
FR Député (1932-1940)
Maire d'Yssingeaux (1929-1944)
Nommé conseiller départemental en 1942[8]
1945-1962
(décès)
Alphonse Boncompain[9] DVD Médecin, poète occitan
1962-1966
(décès)
Noël Barrot MRP puis CD Pharmacien
Maire d'Yssingeaux (1945-1947 et 1965-1966)
Député (1945-1966)
Président du Conseil Général (1964-1966)
1967-2004
(démission)
Jacques Barrot
(fils du précédent)
CDP puis UDF
puis UMP
Député (1967-2004)
Maire d'Yssingeaux (1989-2001)
Ancien Ministre
Président du Conseil Général (1976-2004)
2004-2015 Madeleine Dubois UMP Cadre de l'industrie pharmaceutique
Conseillère municipale d'Yssingeaux
Vice-Présidente du Conseil Général

Depuis 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2017
(démission)
Jean-Noël Barrot
(fils de Jacques Barrot)  
MoDem Professeur d'économie
Député des Yvelines depuis le 18 juin 2017
2015 en cours Madeleine Dubois   UDI Retraitée
Vice-présidente chargée de l'éducation, de la culture, des patrimoines, des usages numériques, de la jeunesse et des sports
2017 en cours Georges Philibert   DVD Agriculteur à Beaux

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Jean-Noël Barrot et Madeleine Dubois (Union de la Droite[10]) est élu au premier tour avec 52,90 % des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Gabriel Jean Cardaire et Émilie Vocanson (FN) (26,57 %). Le taux de participation est de 55,55 % (5 336 votants sur 9 606 inscrits)[10] contre 53,67 % au niveau départemental[11] et 50,17 % au niveau national[12].

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
9 7639 7079 7909 8989 66310 40011 39411 92812 035
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[13] puis population municipale à partir de 2006[14])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du canton était de 12 116 habitants[15].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (notice BnF no FRBNF33347516, lire en ligne).
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2-600-00065-8, lire en ligne).

Articles connexesModifier