Canton d'Hyères

canton français

Canton d'Hyères
Canton d'Hyères
Situation du canton d'Hyères dans le département de Var.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Arrondissement(s) Toulon
Bureau centralisateur Hyères
Conseillers
départementaux
Véronique Bernardini
Francis Roux
2015-2021
Code canton 83 08
Histoire de la division
Création
  • avant 1833
  • 22 mars 2015[1]
Modification(s) 2 août 1973
Disparition 13 janvier 1997
Démographie
Population 47 731 hab. (2017)
Densité 361 hab./km2
Géographie
Superficie 132,38 km2
Subdivisions
Communes fraction Hyères

Le canton d'Hyères est un canton français du département du Var.

HistoireModifier

Le canton d'Hyères est créé au XIXe siècle.

Il est réduit en 1973 à la suite de la création du canton de La Crau[2].

Il disparaît en 1997 lors de la création des cantons d'Hyères-Est et Hyères-Ouest[3].

Le canton d'Hyères est de nouveau créé par le décret du 27 février 2014[1], en application de la loi du 17 mai 2013 créant les nouvelles assemblées départementales. Il est formé de la commune d'Hyères privée d'une frange nord de la commune rattachée au canton de La Crau. Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Toulon. Le bureau centralisateur est situé à Hyères.

ReprésentationModifier

Conseillers généraux de 1833 à 1998Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Alphonse Denis   Artiste, fondateur des Archives du Var
Maire de Hyères (1830-1848)
Député (1837-1839)
1848 1852 Bonaventure Charles Jean-Baptiste
Julien Dellor
  Propriétaire à Hyères
1852 1858 Auguste Paul
Comte de David-Beauregard
  Lieutenant de vaisseau
Propriétaire - Maire de Hyères (1849-1859)
1858 1870 Alphonse Louis François
de Boutiny
  Officier de marine
Propriétaire - Maire de Hyères (1859-1869)
1870 1870 Joseph Pierre Anaclet Vérignon   Docteur en médecine
Maire de Hyères (1869-1870), ancien conseiller d'arrondissement
1870 1876
(décès)[4]
Paul Henri Privat Long Républicain radical Docteur en médecine
Maire de Hyères (1871-1874 et 1876-1877)
1876[5] 1879 Jules Charvet Républicain Rentier à Toulon
1879[6] 1880 Jules Georges Isnard   Maire de La Crau
1880 1886 Jules Charvet Républicain Rentier à Toulon
1886 1892 François Arène Républicain
radical
Entrepreneur, propriétaire
Maire de Hyères (1878-1881 et 1886-1887)
1892 1904 Louis Alexandre André Castueil Rad. Pharmacien
Ancien Maire de Hyères (1881-1886)
1904 1922 Pierre Moulis Socialiste
puis Droite
Vétérinaire - Maire de Hyères (1920-1924)
1922 1922
(invalidation)[7]
Henri Alquier PCF Matelot-chauffeur "Mutin de la Mer Noire"
1922[8] 1923
(invalidation)[9]
André Marty PCF Ingénieur-mécanicien de la Marine Nationale
"Mutin de la Mer Noire"
1923[10] 1923 André Marty PCF Ingénieur-mécanicien de la Marine Nationale
"Mutin de la Mer Noire"
1923 1928 Paul Gensollen Rad. Avocat
Maire de Hyères (1914-1919 et 1924-1928)
1928 1933
(décès)[11]
Abel Bellaguet SFIO Architecte
Premier adjoint au Maire de Hyères
1933[12] 1934 Edouard Cordier
(1882-1975)[13]
SFIO puis
PSdF
Administrateur des colonies
Maire de Hyères (1944-1947)
1934 1940 Alphonse Chancel PRS Président de la fédération PRS du Var
1943 1945 Albert Bluzet   Trésorier-payeur
Maire du Lavandou (1938-1944)
Membre de la Commission administrative départementale (1940-1943)
Nommé conseiller départemental en 1943[14]
1943 1945 André Ott
(1903-1971)
  Maire de La Londe-les-Maures
Nommé conseiller départemental en 1943[14]
1945 1949 Louis Gaud SFIO Conseiller municipal de Hyères
1949 1955 Alfred Decugis RPF puis
ARS
Maire de Hyères (1958-1965)
1955 1963
(démission)
Joseph Blanc Rad. puis
DVD-UNR
 
1963 1967 Pierre Harlaut DVD Maire de Hyères (1965-1967)
1967 1973 Georges Caton
(1920-2003)
PCF Instituteur
Maire de Hyères (1968-1969)
1973 1979 Angèle Sorba DVD puis App. UDF Adjointe au maire de Hyères
1979 1985 Jean-François Barrau PS PDG d'une société de transports
et vice-président de la chambre de commerce et d'industrie du Var
1985 1998 Joseph Sercia UDF-PR puis DVD Chef d'entreprise
Député suppléant
Vice-Président du Conseil Général

Conseillers d'arrondissement de 1833 à 1940Modifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1848 1852      
1852 1858 Antoine-Joseph Laurens   Directeur des salins d'Hyère
1858 1864 Joseph-Pierre-Anaclet Vérignon   Docteur en médecine à Hyères
1864 1870 Bonaventure Raymonenq   Propriétaire, maire de La Crau
1870 1871 Émile-Léon Vidal   Ancien médecin de la marine, médecin en chef de l'hôpital de Hyères
1871 1879 Jules-Désiré Toucas   Avocat à La Crau, juge de paix à Hyères
1879 1886 Jules-Auguste Isnard Républicain Propriétaire à La Crau
1886 1895 Auguste-Paulin Cabran Républicain
radical
Distillateur, maire de La Crau
1895 1913 Léon Gueit
(1867-1951)
proche de la SFIO Propriétaire viticulteur, maire de La Crau
1913 1925 Louis Aurran
(1870-1925)[15]
SFIO Cultivateur, conseiller municipal d'Hyères
1925 1931 Léon Richaud
(1866-1948)
SFIO Instituteur, Président du Conseil d'arrondissement, La Londe-les-Maures
1937 1940 Marius Roux
(1901-1981)
SFIO Caviste
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers départementaux depuis 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Véronique Bernardini   LR Cadre supérieur
Adjointe au maire d'Hyères
2015 en cours Francis Roux   UDI Médecin généraliste
Premier adjoint au maire d'Hyères
4e Vice-président du Département.

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Patrick Collet et Marie-Laure Collin (FN, 30,15 %) et Véronique Bernardini et Francis Roux (Union de la Droite, 25,62 %). Le taux de participation est de 51,05 % (17 875 votants sur 35 014 inscrits)[16] contre 49,77 % au niveau départemental[17] et 50,17 % au niveau national[18]. Au second tour, Véronique Bernardini et Francis Roux (Union de la Droite) sont élus avec 58,36 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 52,41 % (9 839 voix pour 18 351 votants et 35 014 inscrits)[19].

CompositionModifier

Composition avant 1973Modifier

Le canton d'Hyères est composé de quatre communes entières[2] :

Composition de 1973 à 1997Modifier

Le canton n'est plus composé que de la portion de la ville d'Hyères située au Sud de l'axe des voies ci-après : Le Gapeau (jusqu'à l'intersection du chemin départemental no 12 avec la route nationale no 98), la route nationale no 98, le ruisseau de l'Icarde et la retenue des Borrels[2].

Composition depuis 2015Modifier

Le canton d'Hyères comprend la fraction de la commune d'Hyères non incluse dans le canton de La Crau[1].

Liste de la fraction du canton d'Hyères au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Hyères
(bureau centralisateur)
83069 Métropole Toulon Provence Méditerranée 132,38 Fraction : 47 731 (2017)
Commune : 55 588 (2017)
420   
Canton d'Hyères 8308 47 731 (2017)  

DémographieModifier

En 2017, le canton comptait 47 731 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
47 95148 55648 41847 79647 731
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[20].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. a b et c Décret no 2014-270 du 27 février 2014.
  2. a b et c Décret no 73-771 du 2 août 1973 portant création de cantons dans le département du Var.
  3. Décret no 97-21 du 13 janvier 1997 portant modification et création de cantons dans le département du Var.
  4. « Journal officiel de la République française », sur Gallica, (consulté le 4 août 2020).
  5. « Journal officiel de la République française », sur Gallica, (consulté le 4 août 2020).
  6. « Le Rappel / directeur gérant Albert Barbieux », sur Gallica, (consulté le 4 août 2020).
  7. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 4 août 2020).
  8. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 4 août 2020).
  9. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 4 août 2020).
  10. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 4 août 2020).
  11. « Le Temps », sur Gallica, (consulté le 4 août 2020).
  12. « Le Temps », sur Gallica, (consulté le 4 août 2020).
  13. https://maitron.fr/spip.php?article20611, notice CORDIER Édouard, Eugène par Jacques Girault, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 25 octobre 2008.
  14. a et b Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 17 septembre 1943, (en ligne).
  15. https://maitron.fr/spip.php?article91579, notice AURRAN Louis, Honoré par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 3 octobre 2019.
  16. « Résultats du premier tour pour le canton d'Hyères », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  17. « Résultats du premier tour pour le département du Var », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  18. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  19. « Résultats du second tour pour le canton d'Hyères », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  20. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier