Ouvrir le menu principal

Canton d'Angers-7

canton français

Canton d'Angers-7
Canton d'Angers-7
Situation du canton d'Angers-7 dans le département de Maine-et-Loire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement(s) Angers
Bureau centralisateur Angers
Conseillers
départementaux
Grégory Blanc (PS)
Marie-France Renou (DVG)
2015-2021
Code canton 49 07
Histoire de la division
Création 23 juillet 1973[1]
22 mars 2015[2]
Modification(s) 20 janvier 1982[3]
Disparition 23 janvier 1985[4]
Démographie
Population 43 673 hab. (2016)
Subdivisions
Communes 5 + fraction Angers

Le canton d'Angers-7 est un canton français du département de Maine-et-Loire.

HistoireModifier

Le canton d'Angers-VII a été créé par décret du 23 juillet 1973 redécoupant les cantons d'Angers-Est, Angers-Sud, Angers-Ouest et Angers-Nord en sept cantons[1].

Il est modifié par le décret du 20 janvier 1982 créant le canton d'Angers-8[3].

Il est supprimé par le décret du 23 janvier 1985 réorganisant les cantons d'Angers. Son territoire est repris par le canton d'Angers-Nord[4].

Un nouveau découpage territorial de Maine-et-Loire entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 26 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[5]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[6]. En Maine-et-Loire, le nombre de cantons passe ainsi de 41 à 21. Le canton d'Angers-7 est recréé par ce décret.

Le canton d'Angers-7 est formé d'une fraction d'Angers et de communes des anciens cantons d'Angers-Trélazé (4 communes), de Seiches-sur-le-Loir (1 commune), des Ponts-de-Cé (3 communes), de Beaufort-en-Vallée (2 communes) et d'Angers-Est (1 commune). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement d'Angers. Le bureau centralisateur est situé à Angers.

CompositionModifier

De 1973 à 1985Modifier

Lors de sa création, le canton d'Angers-VII était composé de[1] :

  • les communes d'Avrillé, Cantenay-Épinard, Montreuil-Juigné, La Meignanne, La Membrolle-sur-Longuenée, Le Plessis-Macé, Saint-Lambert-la-Potherie ;
  • la portion de territoire de la ville d'Angers déterminée par le carrefour boulevard Gaston-Dumesnil - boulevard Henri-Arnault, le boulevard Gaston-Dumesnil non compris, la place Montprofit non comprise, le boulevard Clemenceau du numéro 1 au numéro 15 et du numéro 2 au numéro 28, la rue de la Meignanne non comprise, la limite avec les communes d'Avrillé et de Cantenay-Épinard, la rive droite de la Sarthe depuis la limite de la ville d'Angers avec la commune de Cantenay-Épinard jusqu'au confluent avec la Mayenne et la rive droite de la Maine jusqu'au pont de la Basse-Chaîne.

En 1982, la création du canton d'Angers-VIII réduit le canton d'Angers-VII, dès lors composé de :

  • les communes de Cantenay-Épinard, Montreuil-Juigné, La Meignanne, La Membrolle-sur-Longuenée, Le Plessis-Macé, Saint-Lambert-la-Potherie ;
  • la portion de territoire d'Angers déterminée comme suit : le carrefour boulevard Gaston-Dumesnil et le boulevard Henri-Arnault, l'axe des voies ci après : boulevard Gaston-Dumesnil, place Montprofit (numéros impairs), boulevard Clemenceau (jusqu'à la rue de la Meignanne), rue de la Meignanne (jusqu'à la rue de la Traquette), rue de la Traquette, rue Saint-Lazare (du carrefour de la rue de la Traquette au carrefour de la rue du Champ-de-Bataille), rue du Champ-de-Bataille, rue Barra, route d'Épinard, les limites avec la commune d'Avrillé (de la route d'Épinard à la limite de la commune de Cantenay-Épinard) et avec la commune de Cantenay-Épinard, la rive droite de la Sarthe depuis la limite de la commune d'Angers et de celle de Cantenay-Épinard jusqu'au confluent de la Mayenne et la rive droite de la Maine jusqu'au pont de la Basse-Chaîne.

Depuis 2015Modifier

Lors de sa recréation de 2014, le canton d'Angers-7 était composé d'onze communes entières et d'une fraction de la commune d'Angers[2].

À la suite de la fusion, au , d'Andard, Bauné, La Bohalle, Brain-sur-l'Authion, Corné, La Daguenière et Saint-Mathurin-sur-Loire pour former la commune nouvelle de Loire-Authion[7], le canton comprend désormais :

  1. cinq communes entières,
  2. la partie de la commune d'Angers non incluse dans les cantons d'Angers-1, Angers-2, Angers-3, Angers-4, Angers-5 et Angers-6.
Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Angers
(bureau centralisateur)
49007 Angers Loire Métropole Fraction : 8 172(2014)
Commune : 151 056 (2014)
La Ménitré 49201 CC Baugeois Vallée 2 106 (2014)
Le Plessis-Grammoire 49241 Angers Loire Métropole 2 328 (2014)
Loire-Authion 49307 Angers Loire Métropole 15 584 (2014)
Sarrigné 49326 Angers Loire Métropole 811 (2014)
Trélazé 49353 Angers Loire Métropole 13 580 (2014)

ReprésentationModifier

De 1973 à 1985Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1985 Jean Sauvage MRP puis CD
puis UDF-CDS
Cadre
Sénateur (1965-1983)
Président du conseil général (1982-1994)
Ancien conseiller général du Canton d'Angers-Nord-Ouest (1945-1964)
Elu en 1985 dans le Canton d'Angers-Nord

Depuis 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Grégory Blanc   PS Chargé d’enseignement supérieur
Ancien 1er adjoint au maire de Trélazé
Ancien conseiller général du Canton d'Angers-Trélazé (2007-2015)
2015 en cours Marie-France Renou[8]   DVG Retraitée de la fonction publique territoriale
Maire de Corné (2014-2015)
(Maire déléguée depuis 2016)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier