Ouvrir le menu principal

Canton d'Alès-1
Canton d'Alès-1
Situation du canton d'Alès-1 dans le département de Gard.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gard
Arrondissement(s) Alès
Bureau centralisateur Alès
Conseillers
départementaux
Geneviève Blanc
Jean-Michel Suau
2015-2021
Code canton 30 02
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 31 953 hab. (2016)
Subdivisions
Communes 7 + fraction Alès

Le canton d'Alès-1 est un canton français du département du Gard créé par le décret du 24 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Sommaire

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial du Gard entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 24 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans le Gard, le nombre de cantons passe ainsi de 46 à 23.

Le nouveau canton d'Alès-1 est formé de communes des anciens cantons d'Anduze (5 communes) et d'Alès-Ouest (2 communes). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement d'Alès. Le bureau centralisateur est situé à Alès.

CompositionModifier

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Alès
(bureau centralisateur)
30007 CA Alès Agglomération Fraction : 12 142 (2015)
Commune : 39 970 (2016)
Anduze 30010 CA Alès Agglomération 3 484 (2016)
Bagard 30027 CA Alès Agglomération 2 591 (2016)
Boisset-et-Gaujac 30042 CA Alès Agglomération 2 542 (2016)
Générargues 30129 CA Alès Agglomération 704 (2016)
Ribaute-les-Tavernes 30214 CA Alès Agglomération 2 165 (2016)
Saint-Christol-lès-Alès 30243 CA Alès Agglomération 7 021 (2016)
Saint-Jean-du-Pin 30270 CA Alès Agglomération 1 511 (2016)

Le canton d'Alès-1 comprend[1] :

  1. sept communes entières,
  2. la partie de la commune d'Alès située à l'ouest d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Martin-de-Valgalgues, cours du Gardon-d'Alès, cours du Grabieux, ruisseau de Bruèges, avenue d'Alsace, rue du Faubourg-d'Auvergne, quai Boissier-de-Sauvages, pont de Resca, cours du Gardon-d'Alès, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Saint-Hilaire-de-Brethmas.

Quartiers :

Rochebelle/La Royale/Cauvel : 4 147 hab, 3,66 km2, 1 133.06 hab/km2

La Prairie/Les Promelles/Faubourg-du-Soleil : 2 907 hab, 2,35 km2, 1 237.02 hab/km2

Brésis/Prés Rasclaux : 3 694 hab, 3,5 km2, 1 055.43 hab/km2

Les Prés-Saint-Jean : 3 058 hab, 0,52 km2, 5 880.77 hab/km2

Soit : Superficie : 10,03 km2, Population : 13 806 hab, Densité : 1 376.47 hab/km2.

ReprésentationModifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Geneviève Blanc   EELV Assistante sociale
Conseillère municipale d'Anduze depuis 2014
Vice-présidente du Conseil départemental depuis 2015
2015 en cours Jean-Michel Suau   PCF Charpentier
Conseiller municipal d'Alès

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Geneviève Blanc et Jean-Michel Suau (DVG, 32,63 %), Nathalie Challier et Christophe Clot (FN, 31,66 %) et Jean-Charles Benezet et Nathalie Rivenq (Union de la Droite, 24,84 %). Le taux de participation est de 53,09 % (12 257 votants sur 23 088 inscrits)[4] contre 53,96 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Geneviève Blanc et Jean-Michel Suau (DVG) sont élus avec 40,82 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 55,5 % (5 086 voix pour 12 870 votants et 23 190 inscrits)[7].

RéférencesModifier

Voir aussiModifier