Ouvrir le menu principal

Canton d'Épernay-1

canton français

Canton d'Épernay-1
Canton d'Épernay-1
Situation du canton d'Épernay-1 dans le département de Marne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement(s) Épernay (16 + fraction Épernay)
Reims (1)
Bureau centralisateur Épernay
Conseillers
départementaux
Marie-Christine Bression
M. Dominique Lévêque
2015-2021
Code canton 51 07
Histoire de la division
Création 13 juillet 1973[1]
Modification 1 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 26 762 hab. (2016)
Subdivisions
Communes 17 + fraction Épernay

Le canton d'Épernay-1 est un canton français située dans le département de la Marne et la région Grand Est.

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de'Épernay dans les arrondissements d'Épernay et de Reims. Son altitude varie de 77 m (Cumières et Mardeuil) à 282 m (Ambonnay).

HistoireModifier

Le canton d'Épernay-I est créé par décret du 13 juillet 1973 scindant en deux le canton d'Épernay[1].

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton d'Épernay-1 est conservé et voit ses limites territoriales remaniées[2].

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 2004 Jacques Houdard DVD puis
UDF
Notaire
2004 2015 Benoît Moittié UMP Assistant parlementaire
Adjoint au maire d'Épernay

Représentation après 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Marie-Christine Bression   DVG Assistante sociale retraitée, conseillère municipale de Mardeuil
2015 en cours M. Dominique Lévêque   PS Maire d'Ay (1989-2015)
Maire d'Aÿ-Champagne (depuis 2016)
Président de la Communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne
Conseiller général du canton d'Ay (1994-2015)

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Sébastien Durançois et Cindy Godart (FN, 30,49 %), Marie-Christine Bression et Dominique Lévêque (PS, 28,69 %) et Barbara Naveau et Jonathan Rodrigues (Union de la Droite, 28,5 %). Le taux de participation est de 49,53 % (9 471 votants sur 19 120 inscrits)[3] contre 48,93 % au niveau départemental[4] et 50,17 % au niveau national[5]. Au second tour, Marie-Christine Bression et Dominique Lévêque (PS) sont élus avec 38,07 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 51,22 % (3 597 voix pour 9 790 votants et 19 114 inscrits)[6].

CompositionModifier

De 1973 à 2015Modifier

 
Situation du canton d'Épernay-1 dans le département de la Marne avant 2015.

Lors de sa création, le canton d'Épernay-I est composé de la portion de territoire de la ville d'Épernay déterminée par l'axe des voies ci-après : allée de la Forêt côté Nord, avenue du Maréchal-Foch côté Est, rue Dom-Pérignon côté Sud, rue Frédéric-Plomb côté Ouest, rue Comte-de-Lambertye côté Nord, rue de l'Hôpital côté Ouest, rue Comte-de-Lambertye côté Sud, rue Frédéric-Plomb côté Est, avenue Paul-Bert côté Nord, avenue du Général-Margueritte côté Est, pourtour hôpital-hospice Auban-Moët, rue de l'Hôpital côté Est, rue du Colonel-Tiffoinet côté Nord, rue de Bel-Air côté Est, allée d'Aquitaine côté Sud, allée d'Aquitaine côté Est, rue du Limousin côté Est, rue du Moulin-à-Vent côté Est, rue de la Cité côté Sud, rue Croix-de-Bussy côté Ouest, rue des Vignes-Blanches, limite réservoir des eaux, rue Godait-Roger côté Est, rue de la Belle-Noue côté Sud, rue de la Belle-Noue côté Nord, rue Godart-Roger côté Est, avenue de Champagne côté Sud, limite de la ville d'Épernay et de la commune de Chouilly, ligne de chemin de fer côté Sud, limite Est Société nautique et axe de la Marne puis limite de la ville d'Épernay et de la commune de Mardeuil[1].

Il compte 12 526 habitants (population municipale) au 1er janvier 2012.

Depuis 2015Modifier

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, le canton était composé de vingt communes entières et d'une fraction de la commune d'Épernay[2].

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Épernay
(bureau centralisateur)
51230 CA Épernay, Coteaux et Plaine de Champagne Fraction : 7 942(2014)
Commune : 23 176 (2014)
Ambonnay 51007 CC de la Grande Vallée de la Marne 973 (2014)
Avenay-Val-d'Or 51028 CC de la Grande Vallée de la Marne 956 (2014)
Aÿ-Champagne 51030 CC de la Grande Vallée de la Marne 5 795 (2014)
Bouzy 51079 CC de la Grande Vallée de la Marne 939 (2014)
Champillon 51119 CC de la Grande Vallée de la Marne 505 (2014)
Cumières 51202 CA Épernay, Coteaux et Plaine de Champagne 782 (2014)
Dizy 51210 CC de la Grande Vallée de la Marne 1 562 (2014)
Fontaine-sur-Ay 51256 CC de la Grande Vallée de la Marne 342 (2014)
Germaine 51266 CC de la Grande Vallée de la Marne 508 (2014)
Hautvillers 51287 CC de la Grande Vallée de la Marne 760 (2014)
Magenta 51663 CA Épernay, Coteaux et Plaine de Champagne 1 740 (2014)
Mardeuil 51344 CA Épernay, Coteaux et Plaine de Champagne 1 564 (2014)
Mutigny 51392 CC de la Grande Vallée de la Marne 198 (2014)
Nanteuil-la-Forêt 51393 CC de la Grande Vallée de la Marne 237 (2014)
Saint-Imoges 51488 CC de la Grande Vallée de la Marne 307 (2014)
Tours-sur-Marne 51576 CC de la Grande Vallée de la Marne 1 376 (2014)
Val de Livre 51564 CC de la Grande Vallée de la Marne 615 (2014)

Après la fusion, au , des communes d'Aÿ, Bisseuil et Mareuil-sur-Aÿ pour former la commune nouvelle d'Aÿ-Champagne[7], d'une part, et, d'autre part, de Louvois et Tauxières-Mutry pour former la commune nouvelle de Val de Livre[8], le canton comprend désormais :

  1. dix-sept communes entières,
  2. la partie de la commune d'Épernay située au nord d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Mardeuil, avenue Jean-Jaurès, rue Pasteur, rue de Nommois, rue du Moulin-Brûle, place Victor-Hugo, rue de la Tour-Biron, rue des Tanneurs, boulevard de la Motte, rue Pierre-Semard, rue de Verdun, rue d'Alsace, avenue de Champagne, rue Godart-Roger, rue Henri-Lelarge, rue Croix-de-Bussy, rue Maurice-Cerveaux, rue Godart-Roger, rue de Belle-Noue (exclue), chemin des Hautes-Justices, avenue du Vercors, avenue d'Ettinglen, rue Johannes-Brahms, ligne droite de l'intersection des rue Johannes-Brahms et rue Jean-Sébastien-Bach à la limite territoriale de la commune de Chouilly.

DémographieModifier

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2009
------12 737-
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 27 101 habitants[9].

Notes et référencesModifier