Canon de 194 mm modèle 1893-96

Canon de 194 mm modèle 1893-96
Image illustrative de l'article Canon de 194 mm modèle 1893-96
Canon principal de 194 mm de l'Amiral Aube.
Caractéristiques de service
Type Artillerie navale
Service 1900-1933
Utilisateurs Drapeau de la France France
Conflits Première Guerre mondiale
Caractéristiques générales
Poids du canon et de l'affût 12 682 kg[1]
Longueur du canon seul 7 760 mm
Longueur en calibre 40
Longueur du canon et de l'affût 8 120 mm
Calibre 194 mm
Cadence de tir 2 coups par minute[2]
Vitesse initiale 840 à 875 mètres par seconde
Portée maximale 25 960 mètres
Munitions Obus de 75 à 90,3 kg CI, SAP, SAPC
Azimut Tourelles : -150° / +150°
Casemates : -80° / +80°
Mécanisme Arme à chargement par la culasse
Pas de rayure 58

Le canon de 194 mm modèle 1893-96 est un canon naval construit au début du XXe siècle pour la Marine française. Il constitue l'armement principal de nombreux croiseurs cuirassés construits de 1900 à 1910.

CaractéristiquesModifier

Le canon de 194 mm modèle 1893-96 est long de 8,120 mètres et pèse 12,682 tonnes au total. D'un diamètre intérieur (ou calibre) de 194 mm, son diamètre extérieur n'excède pas les 622 mm. La vitesse à la bouche est de 840 à 875 mètres par seconde, le projectile gardant une vitesse d'environ 653 à 679 mètres par seconde après avoir parcouru 2 000 mètres[1].

UtilisationModifier

Le canon de 194 mm modèle 1893-96 constitue l'armement principal des croiseurs cuirassés construits à partir de la fin des années 1890 : les Jeanne d'Arc, la classe Gueydon et la classe Gloire sont ainsi équipés chacun de deux tourelles simples : une à l'avant et l'autre à l'arrière. La classe Léon Gambetta est quant à elle équipée de deux tourelles doubles, réparties à l'avant et à l'arrière des navires[3].

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier