Canavaggia

commune française du département de la Haute-Corse

Canavaggia
Canavaggia
Le pont de Pontare.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Collectivité territoriale unique Corse
Circonscription départementale Haute-Corse
Arrondissement Corte
Intercommunalité Communauté de communes Pasquale Paoli
Maire
Mandat
Jean Félix Pasqualini
2020-2026
Code postal 20235
Code commune 2B059
Démographie
Population
municipale
98 hab. (2015 en diminution de 7,55 % par rapport à 2010)
Densité 2,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 30′ 15″ nord, 9° 15′ 45″ est
Altitude 698 m
Min. 151 m
Max. 1 323 m
Superficie 34,93 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Golo-Morosaglia
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Corse
Voir sur la carte administrative de Corse
City locator 14.svg
Canavaggia
Géolocalisation sur la carte : Corse
Voir sur la carte topographique de Corse
City locator 14.svg
Canavaggia
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Canavaggia
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Canavaggia

Canavaggia est une commune française située dans la circonscription départementale de la Haute-Corse et le territoire de la collectivité de Corse. Elle appartenait à la piève de Costera.

GéographieModifier

C'est un village étagé au-dessus du Golo qui possède des maisons anciennes restaurées et des passages voûtés. Il se trouve entre Costa-Roda et Lentu et juste avant Ponte-Leccia. Ce village composé de trois entités (Canavaggia, Costa-Roda et Fiuminale) offre par endroits une vue incomparable sur la plaine de Marana et la piève de Rostino, de l'autre côté de la vallée.

UrbanismeModifier

TypologieModifier

Canavaggia est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3]. La commune est en outre hors attraction des villes[4],[5].

ToponymieModifier

Le nom en corse de la commune est Canavaghja /kanaˈwaɟa/, issu du corse canavaghja signifiant “chènevière, champ de chanvre” (le chanvre se dit "cànapa").

HistoireModifier

Canavaggia est l'un des plus anciens villages de montagne corse. Albert II marquis de Massa, qui régna de nombreuses années, laissa à sa mort trois fils, eux-mêmes marquis de Massa et seigneurs de Corse. L’un des trois, Hugues, fit en 1021 une donation de terres en Corse à l’église Sainte-Marie de Canavaggia. Il s’agit de l’église paroissiale, située en contrebas du village de Canavaggia. Bien que sa situation géographique présente de nombreuses similitudes avec les villages voisins de la piève de Costera, elle fut longtemps rattachée à la piève de Caccia.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1988 2020 Nicolas Ricci PRG Retraité
2020 En cours Jean Félix Pasqualini    
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2015, la commune comptait 98 habitants[Note 2], en diminution de 7,55 % par rapport à 2010 (Haute-Corse : +5,69 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
299395446457525518562572566
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
579561516535552600632660733
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
529507590721532532312400142
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2015
12411110077981091109998
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monumentsModifier

Le village possède une église et un très beau clocher bâti par Jean Toti en 1830, bien après la construction de l’église. Au hameau de Costa Roda, on visite l’église de Saint-Martin, qui est en réalité la plus ancienne chapelle de Corse. Elle ne possède qu’un seul autel dédié au saint dont le tabernacle n’existe que dans cette église. Chaque année, pour le 11 novembre, jour de la fête patronale, les femmes préparent traditionnellement un plat de haricots blancs.

Le presbytère a été construit dans les années 1850. Pour cela, il a d’abord fallu détruire un grand rocher, appelé « pietra a u castagnu ». Après des mois de travail, ce sont finalement des employés des mines de Castifao, possédant les outils nécessaires, qui sont parvenus à raser le rocher.

En 1994, de fortes inondations ont causé d’importants dégâts à Canavaggia, nécessitant par la suite plusieurs années de travaux.

La construction d’une salle des fêtes a fait le bonheur des villageois, de nombreuses manifestations y sont organisées chaque année.


Personnalités liées à la communeModifier

Hugues marquis de Massa fit donation de l'église du village.MAIRE actuel depuis 1978 RICCI NICOLAS .ADJOINT .GUERRINI J P AGOSTINI J M ORSUCCI L.

Vanessa BIANCONI y a enregistré le siège social de son entreprise H.I.C France, spécialisée en e-santé, qui développe la solution de prévention santé "Miloé" (www.miloe-sante.com)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

RéférencesModifier

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 9 avril 2021).
  2. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 9 avril 2021).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 9 avril 2021).
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 9 avril 2021).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 9 avril 2021).
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :