Canal de Kiel

canal allemand

canal de Kiel
Illustration.
Plan du canal de Kiel.
Géographie
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Coordonnées 53° 53′ 00″ N, 9° 08′ 00″ E
Début Mer du Nord à Brunsbüttel
Fin Mer Baltique à Kiel
Caractéristiques
Longueur 98 km
Site web www.kiel-canal.org et www.wsa-kiel.wsv.de/Nord-Ostsee-KanalVoir et modifier les données sur Wikidata

Le canal de Kiel (allemand : Nord-Ostsee-Kanal), est un canal maritime de navigation à seuil de partage de 98 kilomètres qui relie la mer du NordBrunsbüttel) à la mer BaltiqueKiel). En traversant la péninsule du Jutland, le canal permet un raccourci de 280 milles nautiques (519 km). Avec plus ou moins 120 bateaux par jour en moyenne, il est une des voies d'eau non naturelles les plus fréquentées au monde[1].

HistoireModifier

 
Écluse simple de la mer du Nord sur le canal de Kiel.

La première connexion entre les deux mers fut réalisée quand la région était une partie du Danemark, via le canal d'Eider (de) de 43 kilomètres reliant Kiel (sur la Baltique) au fleuve navigable Eider. Le trajet jusqu'à l'embouchure de l'Eider à Tönning totalisait 175 kilomètres. Il était large de 29 mètres et profond de 3 mètres ce qui limitait la taille des bateaux à environ 300 tonnes.

En 1866, après la Guerre des Duchés puis la guerre austro-prussienne, la Prusse prend le contrôle de la région. Relier directement la Mer du Nord à la Baltique, en évitant le détour autour de la péninsule du Jutland et à travers le Sund sous contrôle danois, est un intérêt stratégique allemand dont les danois étaient dépourvus. Le Reich décide la construction d'un nouveau canal d'un gabarit bien supérieur, permettant le passage de cargos de fort tonnage et des plus puissants navires de guerre de la Kaiserliche Marine.

 
Canal de Kiel.

En , la construction commence à Holtenau près de Kiel. Sur une période de huit ans, environ 9 000 hommes travaillent à sa construction. Le le canal est officiellement ouvert par le Kaiser Guillaume II. Lors de la cérémonie, il pose la dernière pierre de l'ouvrage et le nomme Kaiser-Wilhelm-Kanal, en l'honneur de l'empereur Guillaume Ier.

Le trafic augmentant, la partie du canal permettant le croisement des bateaux est agrandie entre 1907 et 1914. Deux écluses furent ajoutées à Brunsbüttel et à Holtenau. Au déclenchement de la Première Guerre mondiale, le canal fait 99 km de long, 104 m de largeur et 11 m de profondeur[2]. Par comparaison, le SMS Bayern avait un tirant d'eau de 9,4 m et 30 m de largeur.

Après la Première Guerre mondiale, le traité de Versailles internationalise le canal tout en le laissant sous administration allemande. Adolf Hitler annula le statut international en 1936.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le canal est à nouveau ouvert à toute embarcation.

Le canal fut renommé Nord-Ostsee Kanal en 1948.

Le canal de Kiel a une profondeur moyenne de 13 mètres contre 52 mètres en moyenne pour la mer Baltique.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. www.kiel-canal.org - NORD-OSTSEE-KANAL online.
  2. Bernard Crochet et Gérard Piouffre, L'essentiel de la Première Guerre mondiale, Novedit, , 379 p., p. 106.