Ouvrir le menu principal

Campus de Beaulieu

campus universitaire rennais situé à l'est de la ville

Campus de Beaulieu
Image illustrative de l’article Campus de Beaulieu
Lieu Rennes
Pays Drapeau de la France France
Superficie 60 ha
Construction années 1960
Établissements principaux Université de Rennes 1, Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes, INSA de Rennes
Nombre d’étudiants 10000
Nombre d’enseignants 600
Coordonnées 48° 07′ 07″ nord, 1° 38′ 24″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Campus de Beaulieu

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Campus de Beaulieu

Géolocalisation sur la carte : Rennes

(Voir situation sur carte : Rennes)
Campus de Beaulieu

Le Campus de Beaulieu est un campus rennais situé à l'est de la ville, à proximité du site de Beaulieu de la technopole de Rennes Atalante (Atalante-Beaulieu), et spécialisé dans les sciences dures. Le Campus regroupe les formations et activités de recherche développées à l'université de Rennes 1 dans les domaines Sciences et Technologie ainsi que Philosophie. Il héberge également des services centraux de l’établissement. Il accueille environ 10 000 personnes sur 60 hectares arborés.

Sommaire

HistoriqueModifier

La création du campus est décidé en 1958 par Henri Le Moal, en accord avec le maire de la ville, Henri Fréville. La seconde guerre mondiale a sinistré une partie des écoles de la ville et l'accroissement du taux de natalité pose des problématiques sur l'enseignement. Le choix de création du campus s'inscrit donc dans une période de reconstruction et de modernisation des bâtiments scolaires[1].

La cérémonie de pose de la première pierre est faite le [2]. Le campus est ensuite aménagé vers 1966-1967 par l'architecte Louis Arretche. Le souhait principal de l'architecte était d'avoir un campus à l'américaine, avec une forte présence d'espaces verts[1]. On peut noter le résultat entre le campus de Villejean, situé à l'ouest de Rennes, très urbanisé, et celui de Beaulieu, très espacé et verduré.

Les premiers bâtiments sont occupés à partir de la rentrée 1965. L'Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes (ENSCR) a déménagé de la place Pasteur, au cœur de la ville de Rennes, pour emménager dans ses nouveaux locaux en 1967. En parallèle, l'INSA et l'IUT sont construits entre 1966 et 1968.

LocalisationModifier

 
Campus de Beaulieu

Le campus de Beaulieu est situé à l'est de la ville de Rennes, à proximité de sa technopole Atalante. Il est délimité par le sud par l'avenue Général Leclerc, à l'ouest par le boulevard de Vitré, au nord par l'avenue Professeur Charles Foulon et à l'est par l'allée de Beaulieu. Toutefois, des écoles (l'INSA, l'IUT ou encore Supélec) se trouvent encore plus à l'est. Le campus peut donc s'étendre jusqu'à la limite avec la ville de Cesson-Sévigné, via l'avenue de la Boulaie.

Le campus occupe un espace total de 60 ha, mélangeant infrastructures universitaires et complexes culturels et sportifs[3]. Entouré de zones résidentielles, le campus est surtout composé de grands espaces verts, comme le souhaitait l'architecte à sa création.

AccèsModifier

Situé à la bordure est de Rennes, le campus se situe à 5 minutes en voiture de la rocade de Rennes, via les portes 3a et 3b (Porte de Beaulieu).

L'accès au campus est possible via la ligne de bus C4, qui le traverse d'ouest en est. Plusieurs autres lignes traversent également partiellement Beaulieu (lignes 14, 31, 32, 35). La future ligne b du métro de Rennes desservira également le campus, notamment via l'arrêt Beaulieu-Université, situé au nord du campus.

Plusieurs stations de vélos libre service, LE vélo STAR, sont également disponibles au sein du campus : Beaulieu Restau U (30 places), Beaulieu Chimie (40 places) et Beaulieu Bois Perrin (30 places).

Depuis le 15 novembre 2018, une ligne expérimentale de navettes autonomes sans conducteur circule dans le campus[4] : la ligne 100.

ÉtablissementsModifier

L'Université de Rennes I est le plus grand établissement du campus, et est notamment composée de l'UFR de Mathématiques, l'UFR de Philosophie, l'UFR Sciences de la Vie et de l'Environnement (SVE), l'UFR Structures et Propriétés de la Matière (SPM), l'OSUR ou encore l'UFR Informatique Électronique (anciennement ISTIC). L'IUT de Rennes ainsi que l'École supérieure d'ingénieurs de Rennes (ESIR) dépendent aussi de l'université de Rennes I.

Deux autres établissements d'enseignement supérieurs sont présents sur le campus : l'École nationale supérieure de chimie de Rennes (ENSCR) et l'INSA de Rennes. On peut noter à proximité les campus rennais de Mines-Télécom Atlantique et de CentraleSupélec ainsi que les campus de l'École des Transmissions (ETRS) et de l'École supérieure de réalisation audiovisuelle (ESRA).

Une vingtaine d’unités de recherche labellisées par les grands organismes de recherche nationaux (CNRS, INRA, INRIA ou INSERM) sont transversales à ces établissements, par exemple l'IRISA qui dépend de l'Université de Rennes 1, de l'INRIA, du CNRS, de l'INSA ou encore de CentraleSupélec, ainsi que quatre écoles doctorales. De plus, plusieurs entreprises orientées vers la R&D sont présentes sur le campus comme Orange et Mitsubishi Electrics.

Plusieurs restaurants universitaire ainsi qu'une cité universitaire dépendant du CROUS sont aussi présents sur ce campus.

Événements liésModifier

 
Course pendant le Rock and Solex de 2009

Le Critérium inter-IEP de 2005 a eu lieu sur ce campus.

Le festival Rock and Solex, le plus vieux festival étudiant français. Il est organisé tous les ans par les étudiants de l'INSA de Rennes, l'une des écoles d'ingénieur du campus.

Les Rencontres Thématiques de Chimie (RTC) se déroulent à l'automne à l'École nationale supérieure de chimie de Rennes (ENSCR) sur un thème particulier :

  • en 2008 « L'eau et l'air dans les procédés industriels »,
  • en 2009 « le management du risque »,
  • en 2010 « Fraude de composition : Réalités Enjeux Perspectives »,
  • en 2011 « Le développement durable, moteur industriel et urbain »,
  • en 2012 « Ingénieur et chimiste, tremplins vers la diversité »,

Œuvres artistiquesModifier

 
Anneau de Möbius à l'entrée du bâtiment 1

Lors de l’installation de l’Université de Rennes 1 sur le campus dans les années 1960, des œuvres artistiques toujours en place actuellement, ont été conçues pour les lieux. Il s’agissait de la mesure dite du 1 % adoptée en 1951, et qui stipule qu’à l’occasion de la construction ou l’extension de bâtiments publics, 1 % du budget est consacré à la réalisation d’œuvres d’art contemporain. D'autres œuvres plus anciennes, et à l'origine conçues pour l'Université de Rennes ont été déplacées sur le campus en suivant les structures avec lesquels elles étaient liées. Parmi les artistes représentés, on peut compter[5]:

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Henri Fréville, Un acte de foi. Trente ans au service de la Cité, Rennes, éditions Sepes, 1977, tome 2, p. 610.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Le campus scientifique de Beaulieu sur espace-sciences.org.
  2. Université de Rennes I, complexe universitaire de Beaulieu, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne..
  3. « Campus de Beaulieu », sur univ-rennes1.fr (consulté le 26 janvier 2015).
  4. « Rennes. Embarquez à bord de la navette autonome [VIDEO] », sur https://www.letelegramme.fr, (consulté le 16 novembre 2018)
  5. Carte des œuvres du campus de Beaulieu, Univ-Rennes1.fr, consulté le 17 juillet 2009.
  6. Contexte historique de la réalisation des peintures, Les collections de géologie, Univ-Rennes1.FR, consulté le 17 juillet 2009.


Sur les autres projets Wikimedia :