Ouvrir le menu principal
Camille Bourniquel
Camille Bourniquel, 1997.jpg
Camille Bourniquel en 1997, exposition Bertholle, La Ciotat
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 95 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions
signature de Camille Bourniquel
signature

Camille Bourniquel est un poète, romancier et peintre français né le et mort le à Paris[1].

Sommaire

BiographieModifier

Camille Bourniquel naît d’un père pharmacien féru de spiritisme. Mobilisé en 1939, il est volontaire dans l'Armée de l'air et commandant de bord. De retour en France en 1941, il poursuit des études de droit, de sciences politiques et de musicologie.

Camille Bourniquel se lie alors avec les poètes et les peintres de sa génération, Baron-Renouard, Bazaine, Bertholle, Elvire Jan, Hartung, Jean Le Moal, Manessier, Pignon, Singier. Il écrit des préfaces, des articles et de nombreuses chroniques dans des revues d'art.

Entré en 1946 à la revue Esprit, Camille Bourniquel en devient directeur littéraire en 1957.

En 1963 il écrit les textes de trois films d'art sur ses amis peintres et en 2004 fait donation au musée Unterlinden de Colmar d'œuvres de Manessier (L’Homme à la branche, 1942 ; Composition bleue, 1942 ; Printemps, 1968 ; Cheminée au Bignon, 1945), Elvire Jan (L’atelier II, 1942) et Singier (Enfant jouant aux cubes, 1943).

Il vivait à Courbevoie, dans l'une des tours de La Défense.

LauréatsModifier

BibliographieModifier

RéférencesModifier

  1. Décès de l'écrivain Camille Bourniquel [1], BFMTV 01/04/2013

Liens externesModifier