Camarilla

« Camarilla » désigne, avec une connotation péjorative, un groupe de conseillers du prince. Habituellement, ceux-ci n'ont pas de fonctions ministérielles et ne sont pas détenteurs d’une autorité officielle : ils conseillent le souverain de façon informelle.

HistoireModifier

Le terme vient du mot espagnol camarilla qui désigne une petite chambre, ou cabinet privé du roi.

C'est cependant en Allemagne que le terme a acquis de l'importance, pour désigner deux groupes de conseillers qui ont marqué l'histoire :

On retrouve l'utilisation de ce terme pour désigner le gouvernement du Tsar Alexandre II dans l'oeuvre de Stepniak, La Russie souterraine[1].

Notes et référencesModifier

  1. S. Cornell University Library, Underground Russia; revolutionary profiles and sketches from life, New York, C. Scribner's Sons, (lire en ligne)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :