Ouvrir le menu principal

Camarasaurus

genre de reptiles

Camarasaurus est un genre éteint de dinosaures sauropodes qui vivait en Amérique du Nord pendant le Jurassique supérieur, entre 155 et 145 millions d'années avant notre ère.

DescriptionModifier

Camarasaurus mesurait 18 mètres de long, 7 mètres de haut et pesait jusqu'à 20 tonnes. Des études détaillées des dents et des mâchoires du Camarasaurus ont montré qu'il était capable de mastiquer correctement sa nourriture. Ses grandes mâchoires contenaient 48 dents. Ses dents larges et solides étant bien serrées lorsqu'il fermait ses mâchoires, aucune plante, même la plus coriace, ne lui résistait car ses dents étaient acérées comme des lames. En outre, sa mâchoire inférieure coulissait d'avant en arrière, lui permettant de broyer les plantes avant de les avaler. Ses dents larges et solides étaient bien serrées. Aucune plante, même la plus coriace, ne lui résistait[1].

Le cou du Camarasaurus était relativement court pour un sauropode. Des articulations lui conféraient une grande mobilité verticale; Camarasaurus pouvait ainsi lever la tête facilement mais son cou ne pouvait guère se déplacer latéralement, les longues côtes se chevauchant tout le long. Camarasaurus possédait également des griffes aux pattes arrière. Selon une équipe de chercheurs en géologie de l'université du Colorado, le Camarasaurus pratiquait la transhumance[2]. De nombreux squelettes d'adultes et de jeunes ont été trouvés en Utah, au Montana et au Wyoming, ainsi qu'au Nouveau-Mexique. Cette créature était bâtie comme Brachiosaurus, mais relativement plus petite.

 
Squelette de Camarasaurus

Dans la culture populaireModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Références taxinomiquesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Yann Picand, Dominique Dutoit, « CAMARASAURE : définition de CAMARASAURE et synonymes de CAMARASAURE (français) », sur dictionnaire.sensagent.leparisien.fr (consulté le 10 août 2018)
  2. (en) Daniel Cressey, « Tooth chemistry reveals sauropod sojourns », sur nature.com, (consulté le 19 avril 2019)