Caleville ou Calville est le nom d'un groupe de cultivars de pommiers à fruits côtelés plus ou moins allongés.

Calville Blanche d'Hiver.
Calville Blanche d'Hiver.
Calville d'été.

DéfinitionModifier

Selon Tableaux analytiques illustrés de pomologie de Constant Houlbert, le groupe des calvilliformes est défini comme « toute pomme dont le pourtour de la cavité oculaire présente des côtes bien accentuées, des bosselures ou des mamelons » sous divisé en calvilliformes plates (les apionnes et les rambours), les calvilliformes sphéroïdales (sous divisées en postophes et calvilles), les calvilliformes allongées (sous divisées en dolitonnes et pigeonnets).

HistoriqueModifier

Dès 1628, le pommier est cité par le Lectier, procureur du roi Louis XIII, qui possédait trois différents Calleville : la Calville blanc, la Calville rouge et la Calville clair.

RépertoireModifier

AnecdoteModifier

Gérard de Nerval[1] a noté à Pantin un cri de marchande de fruits où figure la pomme Calville :

« Pommes de reinette et pommes d'api !
Calvil, calvil, calvil rouge !
Calvil rouge et calvil gris!
Étant en crique dans ma boutique,
J'vis des inconnus qui m'dirent:
Mon p'tit cœur, venez me voir,
Vous aurez grand débit.
Nenni, messieurs,
Je n'puis, d'ailleurs,
Car il n' m' reste qu'un artichaut,
Et trois petits choux-fleurs. »

Notes et référencesModifier

  1. Gérard de Nerval, La Bohême galante, 1855, p. 205

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Constant Houlbert, Tableaux analytiques illustrés de pomologie (pommes de table), choix des principales variétés cultivées en Anjou, Bretagne et Normandie, éditeur : l'Ouest-Éclair, 1937, 106 pages.
  • André Leroy, Dictionnaire de pomologie, Pommes, tome 3, 1867.

Articles connexesModifier

Lien externeModifier