Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Calendrier étrusque

Le calendrier étrusque (le kalendae[1] qui donnera les calendes chez les Romains) est d'abord un calendrier lunaire[2],[3]. Comme beaucoup des informations qui nous sont parvenues sur leur civilisation, c'est par les inscriptions à destination rituelle que l'on a connaissance de leur calendrier.

L'année est de 304 jours, répartis en 38 « semaines » de huit jours (le neuvième est consacré au marché).

Selon certaines sources (Macrobe, Solin), cette année est divisée en dix mois : six de 31 jours, et quatre de 30 jours[3].

Pour d'autres[2], ces 10 mois sont 5 mois de 29 jours et 5 de 30 soit 295 jours, soit : Primus, Secundus, Tertius, ... December (10e mois). L’année qui commençait à l’équinoxe de printemps avec le mois de Primus se prolongeait jusqu'à la nouvelle lune d'équinoxe de printemps en ajoutant des jours sans nommer de mois.

Sommaire

La division du tempsModifier

  • la journée de midi à midi (a contrario de minuit à minuit des Babyloniens et des Romains, du coucher de soleil à l'autre des Grecs)[4].
  • les semaines, de huit jours pleins[5] et le jour du marché, le neuvième (les nundines romaines).
  • des mois, sur le cycle lunaire, avec la césure de la pleine lune au milieu des itis ou itus (les ides que les Romains reprendront).
  • les années écoulées se manifestent par un clou planté dans le mur du temple de la déesse Nortia (repris par les Romains dans le temple du Jupiter Capitolin).
  • les siècles de durée variable (jusqu'à 119 et 123 ans, dépassant la durée maximale de la vie humaine), dont chaque passage est soumis aux prodiges (la nation étrusque devant durer dix siècles) (Censor).

Traces archéologiquesModifier

Quelques mots étrusquesModifier

Étrusque Français
tin- Jour
θesan jour
uslane soir
tiur, tivr, tiu mois, lune
avil année
ril à l'âge de
Velcitna mars
Capr- avril
Ampile mai
Acale juin
Hermi août
Celi septembre
Chosfer octobre
Masan, Masn (mois non déchiffré)

Notes et référencesModifier

  1. Alfred Maury
  2. a et b [1]
  3. a et b Article sur "Millesimo"
  4. Jacques Heurgon, La Vie quotidienne des Étrusques, Hachette, 1961 et 1989, p. 229
  5. Macrobe, I, 15, 13.
  6. Mauro Cristofani, Tabula Capuana. Un calendario festivo di età arcaica, Florence, 1995, 136 p. (Istituto Nazionale di Studi Etruschi. Biblioteca di Studi etruschi, 29) : édition avec commentaire et interprétation de l'inscription sur la tuile de Capoue, qui serait un calendrier religieux divisé en 10 mois.

Voir aussiModifier