Calcaire de Solnhofen

Calcaire de Solnhofen
Image illustrative de l’article Calcaire de Solnhofen
Crustacé Eryon cuvieri.
Localisation
Coordonnées 48° 54′ nord, 11° 00′ est
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Informations géologiques
Période Tithonien inférieur
Âge 151 Ma
Formation supérieure Formation de Mörnsheim
Formation inférieure Formation de Rögling
Puissance moyenne 40 à 90 mètres
Lithologie principale calcaire
Lithologie secondaire calcaire argileux

Le calcaire de Solnhofen est un Konservat-Lagerstätte et une formation géologique datant du Jurassique supérieur qui a préservé un assemblage d'organismes fossiles, dont certains, comme les méduses, ne se fossilisent que très rarement. D'autres, comme l'oiseau primitif Archaeopteryx sont préservés avec tant de détails, qu'ils sont parmi les fossiles les plus beaux et les plus fameux au monde. Les lits fossilifères de Solnhofen sont situés en Bavière, en Allemagne, à mi-chemin entre Nuremberg et Munich.

DatationModifier

Le calcaire de Solnhofen est épais de 40 à 90 mètres[1]. Il est daté du Tithonien inférieur (Jurassique terminal), plus précisément de la partie inférieure de la biozone à ammonites à Hybonotum (Hybonoticeras aff. hybonotum), soit il y a environ 151 Ma (millions d'années)[2].

Il est surmonté par les calcaires et calcaires argileux de la formation de Mörnsheim, qui correspond au sommet de la zone à Hybonotum et est daté d'environ 150 Ma (millions d'années), qui livre aussi des fossiles de vertébrés, de poissons, d'un « reptile » rhynchocéphale Oenosaurus[2],[3] et surtout de deux avialiens primitifs Archaeopteryx albersdoerferi et Alcmonavis poeschli décrits en 2019[4],[5].

Paléo-environnement et préservationModifier

Durant le Jurassique supérieur, autrefois appelé Malm, cette zone était un archipel, au bord de l'océan Téthys. Il contenait des lagons calmes qui étaient peu ouvert sur la mer. En raison de l'évaporation, l'eau des lagons était trop salée pour la plupart des êtres vivants. En profondeur, l'eau des lagons était anoxique, les charognards courants étaient donc absents. Ainsi, tous les organismes qui tombaient, glissaient ou étaient emportés par des courants depuis le continent ou l'océan dans ces eaux se déposaient donc au fond et étaient enseveli dans le sédiment encore meuble. Les ailes de libellules, des empreintes de plumes et des plantes terrestres qui ont été amenés par les eaux de ruissèlement ont ainsi été préservées. Les fossiles ne sont pas courants, mais quelques-uns sont spectaculaires et leur diversité fournit une vision claire de l'écosystème local au Jurassique supérieur.

Parfois, les lagons étaient presque à sec, ce qui exposait des boues carbonatées collantes qui ont piégé des insectes et même quelques petits dinosaures. Des événements cycliques, peut-être de type mousson, entraînaient aussi régulièrement des corps d'animaux provenant de milieux très peu profonds ou des îles proches[6].

Le calcaire de Solnhofen était au départ une boue calcaire. La finesse du grain du calcaire de la zone de Solnhofen (composé principalement des villes de Solnhofen et d'Eichstätt) est idéale pour former des plaques lithographiques. Ainsi, l'exploitation de ce gisement pour fabriquer des plaques lithographiques fut à l'origine de nombreuses découvertes, le nom d'espèce Archaeopteryx lithographica, qui n'a été découvert que dans ce site, commémore le contexte de la découverte du fossile. Il existe de nos jours un site qui semble relativement analogue à ce que Solnhofen fut : le Bassin d'Orca, dans le nord du Golfe du Mexique, cependant, cette zone possède une profondeur bien plus grande que les anciens lagons de Solnhofen[7].

PaléofauneModifier

Plus de 600 espèces ont été identifiées, incluant vingt-neuf sortes de ptérosaures, dont la taille varie de celle d'un moineau à 1,20 mètre.

Oiseaux et autres DinosauresModifier

Dinosaures de la formation de Solnhofen
Taxon Présence Description Images

Genres:

  1. A. lithographica[8]
  2. A. bavarica[8]
  1. Situé géographiquement en Bavière, Allemagne[8].
  2. Situé géographiquement en Bavière, Allemagne[8].

Genre:

  1. C. longipes[8]
  1. Situé géographiquement en Bavière, Allemagne[8].

Super-ordre:

  1. Un œuf présumé de dinosaure[8].
  1. Situé géographiquement en Bavière, Allemagne[8].

Genre:

  1. W. grandis
  1. Situé géographiquement en Bavière, Allemagne[8].

PtérosauresModifier

Ptérosaures de la formation de Solnhofen
Taxon Présence Description Images

Genre:

  1. G. cristatus
 
Vue d'artiste de Pterodactylus kochi.
 
Squelette du ptérosaure Rhamphorhynchus sp.
.

Genre:

  1. P. antiquus
  2. P. grandis
  3. P. kochi
  4. P. longicollum
  5. P. micronyx
  • L'espèce de Solnhofen "P." crassirostris, s'est vu attribuer son propre genre, Scaphognathus[9].

Genre:

  1. R. muensteri

Genre:

  1. S. crassirostris[9]
  1. Seuls deux spécimens furent retrouvés, tous deux dans cette formation[9]. Le premier fut découvert à Eichstatt, le second à Mulheim[9].
  • Un genre (taxon) de Solnhofen a été créé en 1861 par J. A. Wagner lorsqu'il reconnu un Rhamphorhynchoide en « Pterodactylus » crassirostris à la suite de la découverte d'un spécimen dont la queue était bien préservée[9]. Le calcaire de Solnhofen est la seule source de fossiles de Scaphognathus connue[9].
  1. S. crassirostris avait originellement été nommé P. crassirostris en 1831 par August Goldfuss qui prit le spécimen dépourvu de queue pour une nouvelle espèce de Pterodactylus[9].

Paléofaune d'invertébrésModifier

CrinoidesModifier

Crinoïdes de la formation de Solnhofen
Taxon Présence Description Images

Genre:

  1. S. [10]
  • Les restes fossilisés de Saccocoma sont les fossiles macroscopiques les plus courants du calcaire de Solnhofen[10].
 
Saccocoma alpina

Crustacés MalacostracaModifier

Malacostraca de la formation de Solnhofen
Taxon Présence Description Images

Genre:

  1. Mecochirus longimanatus
  • Les restes fossilisés de Mecochirus longimanatus sont des fossiles courants du calcaire de Solnhofen.
 
Mecochirus longimanatus

RéférencesModifier

  1. (en) Schmid DU, Leinfelder RR, Schweigert G (2005) Stratigraphy and palaeoenvironments of the Upper Jurassic of Southern Germany - a review. Zitteliana B26: 31–41
  2. a et b (en) O. W. M. Rauhut, A. M. Heyng, A. López-Arbarello et A. Hecker, « A New Rhynchocephalian from the Late Jurassic of Germany with a Dentition That is Unique amongst Tetrapods », PLoS ONE, vol. 7, no 10,‎ , e46839 (DOI 10.1371/journal.pone.0046839)
  3. (en) Wilkin, Jack. (2019). Taphonomy of Tithonian Fishes from the Mörnsheim Formation of Southern Germany. Zitteliana Reihe A: Mitteilungen der Bayerischen Staatssammlung fü Palaontologie und Geologie. 93. 83-87
  4. (en) Martin Kundrát, John Nudds, Benjamin P. Kear, Junchang et Per Ahlberg, « The first specimen of Archaeopteryx from the Upper Jurassic Mörnsheim Formation of Germany », Historical Biology, vol. 31,‎ , p. 3–63 (DOI 10.1080/08912963.2018.1518443)
  5. (en) Oliver WM Rauhut, Helmut Tischlinger et Christian Foth, « A non-archaeopterygid avialan theropod from the Late Jurassic of southern Germany », eLife, vol. 8,‎ , e43789 (PMID 31084702, PMCID 6516837, DOI 10.7554/eLife.43789, lire en ligne)
  6. (de) Viohl, G. (1998): Die Solnhofener Plattenkalke – Entstehung und Lebensräume. – Archaeopteryx, 16: 37-68
  7. (en) Bartell K.W., Swinburne N.H.M. and Conway-Morris S. 1990. Solnhofen: a study in Mesozoic palaeontology. Cambridge (transl. and revised from Bartel K.W. 1978. Ein Blick in die Erdgeschichte. Ott.
  8. a b c d e f g h i j k et l (en) Weishampel, David B; et al (2004). "Dinosaur distribution (Late Jurassic, Europe)." In: Weishampel, David B.; Dodson, Peter; and Osmólska, Halszka (eds.): The Dinosauria, 2d, Berkeley: University of California Press. p. 545–549. (ISBN 0-520-24209-2).
  9. a b c d e f g et h (en) "Scaphognathus." In: Cranfield, Ingrid (ed.). The Illustrated Directory of Dinosaurs and Other Prehistoric Creatures. London: Salamander Books, Ltd. p. 308-309.
  10. a b et c [1]

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :