Caius Sextius Calvinus

consul romain

Caius Sextius Calvinus est un homme politique de la République romaine connu pour être le fondateur de la ville d'Aquæ Sextiæ (Aix-en-Provence), à laquelle il a laissé son nom.

Caius Sextius Calvinus
Image dans Infobox.
Portrait imaginaire représentant Caius Sextius Calvinus (fontaine des Prêcheurs, Aix-en-Provence)
Fonctions
Gouverneur romain
Sénateur romain
Consul
Biographie
Naissance
Décès
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
C. Sextius C.f.C.n. CalvinusVoir et modifier les données sur Wikidata
Époque
République romaine moyenne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
InconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Mère
InconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Caius Sextius Calvinus (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Gens
Fondation d'Aix par Sextius Calvinus (Joseph Villevieille, 1900).

BiographieModifier

En 124 av. J.-C., il est consul. Il poursuit la conquête de la Gaule transalpine jusqu'au Languedoc. Il écrase les Salyens, prend et détruit partiellement leur oppidum d'Entremont en 123 av. J.-C. et réduit en esclavage la population. De plus, il fait patrouiller ses légions entre le Rhône et le Var, refoulant les Gaulois et les Ligures à une distance de 8 à 12 stades (1,5 à 2,2 km) de la côte[1]. Puis il donne cette bande de terre à Massilia.

L'année suivante, en 122, il triomphe à Rome sur « les Ligures, les Voconces et les Salluviens » (Salluviens est le nom latin des Salyens). Puis il crée une ville de garnison dans la plaine, au pied d'Entremont, à côté de sources thermales. Ces circonstances déterminent le nom de la nouvelle ville : Aquæ Sextiæ Salluviorum, ce qui signifie « les sources sextiennes chez les Salluviens. »

Aquæ Sextiæ (aujourd'hui Aix-en-Provence) est donc la première ville fondée par Rome sur l'actuel territoire de la France avant Narbonne en 118 av. J.-C.

Notes et référencesModifier

  1. « La conquête de la Narbonnaise », Histoire des civilisations européennes.

Articles connexesModifier