Cahiers de la Méditerranée

revue scientifique à comité de lecture publiée par l'université Nice-Sophia-Antipolis

Les Cahiers de la Méditerranée sont une revue scientifique à comité de lecture en double aveugle publiée par le Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine de l'université Nice-Sophia-Antipolis.

Cahiers de la Méditerranée
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Semestrielle
Genre Revue scientifique
Diffusion Électronique et papier ex. (2004)
Date de fondation 1970
Éditeur Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine
Ville d’édition Nice

Directeur de la rédaction Jean-Paul Pellegrinetti
ISSN 1773-0201
Site web [1]

Cette revue s'intéresse à l'histoire des sociétés méditerranéennes et aux circulations des hommes et des femmes, des idées, des écrits et des biens ou des pratiques entre les deux rives (XVIe – XXIe siècles). Actuellement, elle est dirigée par Jean-Paul Pellegrinetti[1] ; Jérémy Guedj a été désigné comme rédacteur en chef depuis juillet 2021.

HistoriqueModifier

Fondée en 1970 par l'historien André Nouschi et publiée par le Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine (CMMC[2]) de l'Université Côte d'Azur, la revue des Cahiers de la Méditerranée, dans une approche résolument comparatiste et attentive aux derniers acquis de la recherche sur les sociétés, étudie dans un temps long les sociétés méditerranéennes et leur inscription dans les territoires.

Disponible sur double support depuis 2001 (papier et électronique), elle édite des numéros thématiques (tout article étant soumis à une double expertise avant son éventuelle publication), est diffusée grâce au système de gestion de contenu libre Lodel et hébergée sur le portail OpenEdition Journals.

Classée par l'Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (liste de juin 2012), elle bénéficie aussi depuis 2014 du soutien de l'Institut des sciences humaines et sociales du Centre national de la recherche scientifique.

La collection, de 1970 à 2000, est en libre accès sur Persee.fr[3]. Le numéro 100, paru en 2020, a été construit autour de dix-huit articles anciens, un florilège reflétant les préoccupations et les domaines couverts par la revue depuis sa création.

Thèmes des numérosModifier

  • Exemples de thèmes
    • Vol. 102 : Le foncier comme actif du développement
    • Vol. 101 : Mythes des origines et réalités (géo)politiques: La Mostra augustea della romanità (1938-1939)
    • Vol. 100 : La Méditerranée en partage. 50 ans de recherche[4]
    • Vol. 99 : Mobilités républicaines en Méditerranée, XVIIIe-XXe siècles. Itinéraires, modèles et coopérations[5]
    • Vol. 98 : De l'intérêt d'être consul en Méditerranée, XVII-XX siècles[6]
    • Vol. 97/1 : L’autre front / Il fronte interno. Art, culture et propagande dans les villes italiennes de l’arrière (1915-1918)[7]
    • Vol. 97/2 : Nobles et chevaliers en Europe et en Méditerranée[8]
    • Vol. 96 : Les parlementaires méditerranéens. France, Espagne, Italie, XIXe – XXe siècles - « Au chevet de l’Orient épidémique », XVIIIe-XXe siècles[9]
    • Vol. 95 : La culture fasciste entre latinité et méditerranéité[10]
    • Vol. 94 : Être maire en Méditerranée - Le siècle révolté d'Albert Camus[11]
    • Vol. 93 : Les consuls dans tous leurs états: essais et bibliographie (avant 1914)[12]
    • Vol. 92 : Élites et familles méditerranéennes influentes en politique, XIX-XX siècles - La parfumerie grassoise dans tous ses états[13],[14]
    • Vol. 91 : Du pacifisme à la culture de la paix - Illustre-moi l'Algérie![15]
    • Vol. 90 : Democratic Transition - Ardengo Soffici[16]
    • Vol. 89 : Recompositions géopolitiques en Méditerranée : un défi pour les Mediterranean Studies
    • Vol. 88 : Le rapport au monde de l'Italie de la première guerre mondiale à nos jours
    • Vol. 87 : Captifs et captivités en Méditerranée à l’époque moderne
    • Vol. 86 : Villes et changements de souveraineté en Méditerranée/Mythes de la coexistence interreligieuse : Histoire et critique
    • Vol. 85 : Pour une histoire des médias en Méditerranée (XIXeXXIe siècles)
    • Vol. 84 : Travailler chez l'Autre, travailler avec l'Autre en Méditerranée (XIVe – XIXe siècles)/Les constructions navales en Méditerranée
    • Vol. 83 : Guerres et guerriers dans l'icononographie et les arts plastiques
    • Vol. 82 : Penser en exil/ Les grandes familles en Méditerranée orientale
    • Vol. 81 : La Grande Guerre en Méditerranée
    • Vol. 80 : Les dynamiques portuaires méditerranéennes
    • Vol. 79 : Les Morisques d’une rive à l’autre de la Méditerranée
    • Vol. 78 : Migration et religion en France II
    • Vol. 77 : La célébration des mythes identitaires/Les Alpes-Maritimes
    • Vol. 76 : Migration et Religion en France (XIXe – XXe siècles) I
    • Vol. 75 : Islam et éducation au temps des réformes Systèmes scolaires et enjeux de l’enseignement au Proche-Orient et en Afrique du Nord aux XIXe et XXe siècles
    • Vol. 74 : Les crises dans les Alpes-Maritimes (XVIe – XXe siècles)
    • Vol. 73 : Les frontières dans la ville
    • Vol. 72 : La Franc-maçonnerie en Méditerranée (XVIIIe – XXe siècles)
    • Vol. 71 : Crises, conflits et guerres en Méditerranée (tome 2)
    • Vol. 70 : Crises, conflits et guerres en Méditerranée (tome 1)
    • Vol. 69 : Être marginal en Méditerranée (XVIe – XXIe siècles)
    • Vol. 68 : Modernité et insularité en Méditerranée
    • Vol. 67 : Du cosmopolitisme en Méditerranée
    • Vol. 66 : L'autre et l'image de soi
    • Vol. 65 : L'esclavage en Méditerranée à l'époque moderne
    • Vol. 64 : Les enjeux de la métropolisation en Méditerranée
    • Vol. 63 : Villes et solidarités
    • Vol. 62 : L’événement dans l'histoire des Alpes-Maritimes

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier