Cabinet Günther
(de) Kabinett Günther

Land de Schleswig-Holstein

Description de cette image, également commentée ci-après
Daniel Günther, en .
Ministre-président Daniel Günther
Élection
Législature 19e
Formation
Durée 2 ans, 6 mois et 16 jours
Composition initiale
Coalition CDU-Grünen-FDP
Ministres 7
Femmes 3
Hommes 4
Moyenne d'âge 53 ans et 10 mois
Représentation
Landtag
44 / 73
Description de l'image Flag of Schleswig-Holstein.svg.

Le cabinet Günther (en allemand : Kabinett Günther) est le gouvernement du Land de Schleswig-Holstein depuis le , durant la 19e législature du Landtag.

Il est dirigé par le chrétien-démocrate Daniel Günther, arrivé en tête des élections régionales à la majorité relative, et soutenu par une coalition avec les écologistes et les libéraux-démocrates. Il succède au cabinet du social-démocrate Torsten Albig, formé par une alliance avec les écologistes et la minorité danoise.

Historique du mandatModifier

Dirigé par le nouveau ministre-président chrétien-démocrate Daniel Günther, ce gouvernement est constitué et soutenu par une « coalition jamaïcaine » entre l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU), l'Alliance 90 / Les Verts (Grünen) et le Parti libéral-démocrate (FDP). Ensemble, ils disposent de 44 députés sut 73, soit 60,3 % des sièges du Landtag.

Il est formé à la suite des élections régionales du .

Il succède donc au cabinet du ministre-président social-démocrate Torsten Albig, constitué et soutenu par une « coalition en feu tricolore danoise » entre le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD), les Grünen et la Fédération des électeurs du Schleswig du Sud (SSW).

Au cours du scrutin, la CDU confirme son statut de premier parti du Land et augmente son avance sur le SPD. Le gouvernement sortant, qui disposait d'une seule voix d'avance au Landtag, perd ainsi sa très courte majorité absolue. Les chrétiens-démocrates entreprennent alors de constituer une coalition avec les Grünen, qui stagnent en troisième position, et le FDP, qui vient d'augmenter de 50 % la taille de son groupe parlementaire. Les négociations sont conclues en trois semaines.

Le , Daniel Günther est investi ministre-président par le Landtag par 42 voix pour. Il forme alors un cabinet de sept ministres, dont trois femmes.

CompositionModifier

Fonction Titulaire Parti
Ministre-président Daniel Günther CDU
Premier vice-ministre-président Robert Habeck (jusqu'au 06/02/2018)
Monika Heinold
Grünen
Deuxième vice-ministre-président
Ministre des Affaires sociales, de la Santé, de la Jeunesse, de la Famille et des Personnes âgées
Heiner Garg FDP
Ministre de la Justice, de l'Europe, de la Consommation et de l'Égalité Sabine Sütterlin-Waack CDU
Ministre de l'Éducation, de la Science et de la Culture Karin Prien CDU
Ministre de l'Intérieur, du Milieu rural et de l'Intégration Hans-Joachim Grote CDU
Ministre des Finances Monika Heinold Grünen
Ministre de l'Énergie, de l'Agriculture, de l'Environnement, de la Nature et du Numérique Robert Habeck (jusqu'au 01/09/2018)
Jan Philipp Albrecht
Grünen
Ministre de l'Économie, des Transports, du Travail, de la Technologie et du Tourisme Bernd Buchholz FDP

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier