Ouvrir le menu principal

Ca' d'Oro

palais et galerie d'art à Venise, Italie
Ca' d'Oro
Ca' d'Oro facciata.jpg
La Ca' d'Oro
Présentation
Type
Palais
Destination initiale
Résidence de Marino Contarini
Destination actuelle
Musée
Style
Architecte
Construction
1421-1434
Ouverture
Site web
Localisation
Pays
Région
sestiere
Cannaregio
adresse
NA.3933
calle de la Ca' d'Oro
Ville
Adresse
Cannaregio 3932 (Calle Ca' d'Oro)Voir et modifier les données sur Wikidata
Baigné par
Coordonnées

La Ca' d'Oro est l'un des palais les plus connus du Grand Canal dans le sestiere (quartier) du Cannaregio (N.A.3933) à Venise.

Sommaire

ToponymieModifier

Elle doit son nom aux décorations externes dorées et polychromes qui ont orné ses murs. La « maison d'or », le terme ca’ vient du dialecte vénitien qui signifie « maison », équivalent du mot casa en italien. Les peintures originales de la façade, aujourd'hui disparues, sont dues au peintre Jean Charlier, dit Zuane de Francia.

HistoriqueModifier

Le palais a été construit entre 1421 et 1434 pour Marino Contarini, procureur de saint Marc; conçu par l'architecte Marco d'Amadio. Son édification et sa décoration sont dues aux architectes et sculpteurs Matteo Raverti, Giovanni Bon et son fils Bartolomeo ; ces deux derniers sont connus pour leur travail au Palais des Doges et en particulier pour la Porta della Carta et sa sculpture monumentale du Jugement de Salomon.

DescriptionModifier

La Ca' d'Oro représente un bon exemple du style qui marque le passage du Gothique à la Renaissance à Venise.

Les réseaux de galerie aux premier et second étages. Les parapets des fenêtres et des balcons montrent clairement des formes appartenant encore au gothique tardif ; la colonnade du rez-de-chaussée et les petites fenêtres carrées de l'aile droite évoquent déjà, quant à elles, le style de la Renaissance.

Il y a plusieurs hypothèses en ce qui concerne l'asymétrie de la façade. Il se peut que le projet initial ait été plus ample, prévoyant une autre aile restituant la symétrie à l'ensemble. Mais il n'est pas exclu qu'il s'agisse d'une volonté d'innover en focalisant l'attention sur les détails de la façade, véritable œuvre d'orfèvrerie architecturale.

À la chute de la république de Venise en 1797, le palais a plusieurs fois changé de propriétaires. L'un d'eux, au XIXe siècle, est la ballerine Marie Taglioni. Durant les travaux de restauration conduits par Giovan Battista Meduna au cours du XIXe s., d'importantes détériorations sont portées à l'édifice, avec notamment la destruction de l'escalier gothique de la cour intérieure, ainsi que les balcons donnant sur cette même cour.

En 1922, la Ca' d'Oro a été léguée à l'État italien par son dernier propriétaire et sauveur, le baron Giorgio Franchetti, qui l'avait acquise en 1894. Après d'importantes restaurations destinées à lui rendre son lustre d'antan (incluant notamment la reconstruction de l'escalier), elle accueille désormais la galerie Giorgio Franchetti, et expose des peintures des écoles toscane et flamande, entre autres le Saint Sébastien (1490) de Andrea Mantegna, et des sculptures.


Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  • (it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Ca' d'Oro » (voir la liste des auteurs).
  • Richard J. Goy : The House of Gold : building a palace in medieval Venice, Cambridge : Cambridge University Press, 1992 (ISBN 0-521-40513-0)

Liens externesModifier