La « Commission d'information et de liaison des associations nobles d'Europe » (CILANE) a été créée en pour l'échange d'expériences et d'informations entre les différentes associations regroupant les familles nobles de chaque État européen.

FonctionnementModifier

La CILANE n'a pas de président mais plutôt un coordinateur élu pour trois ans. Son rôle est de préparer et de diriger les sessions de printemps et d'automne et de prendre ses décisions. Cela permet aux associations nationales de mener à bien leurs projets ensemble. Elle organise un congrès international tous les trois ans ainsi que des réunions de jeunes.

La session de printemps tient place traditionnellement à Paris dans les locaux de l'ANF, siège de la CILANE. En automne la session se tient dans un des autres pays membres.

Des délégués représentent leurs associations à la CILANE pour les pays suivants : Belgique, France, Italie, Russie, Allemagne, Suisse, Portugal, Suède, Finlande, Pays Bas, Royaume-Uni, Danemark et Hongrie, ainsi que pour la noblesse pontificale.

En raison de la position de la Députation Permanente et du Conseil de la Grandeur et des Titres du Royaume de ne reconnaître les titres étrangers comme tels que si «... la succession à ces titres ne doit être reflétée que lorsqu'ils ont été possédés par des personnes qui ont reconnu la succession de rois régnant effectivement, mais non demandeurs ou titulaires en exil de royaumes disparus », notamment dans « ... dans le cas des titres du royaume éteint des Deux-Siciles, un tel royaume n'existe plus et les prétendants à celui-ci sont pas de monarques effectivement régnants", et les divisions internes qui en résultent, l'Espagne n'a pas de représentation officielle dans l'organisation de coordination de la noblesse européenne CILANE.[1]

Membres et liensModifier

Associations candidates[2]Modifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

BibliographieModifier