Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Côtes-de-meuse (IGP)

région viticole
(Redirigé depuis Côtes-de-meuse (VDP))
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Côtes de Meuse.
Côtes-de-meuse
Image illustrative de l'article Côtes-de-meuse (IGP)
IGP Côtes-de-meuse blanc

Désignation(s) Côtes-de-meuse
Appellation(s) principale(s) côtes-de-meuse[1]
Type d'appellation(s) IGP de zone
Reconnue depuis 1981
Pays Drapeau de la France France
Région parente vignoble de Lorraine
Localisation Meuse
Climat tempéré océanique à tendance continentale
Sol argilo-calcaire
Superficie plantée 35 hectares
Nombre de domaines viticoles 6 viticulteurs
Cépages dominants 34 % pinot noir N, 23 % auxerrois B, 21 % chardonnay B et 13 % gamay N[2],[3]
Vins produits rouges, gris, blancs et mousseux
Production 1 500 hectolitres en 2005
Rendement moyen à l'hectare maximum 75 hectolitres par hectare en rouge,
80 hectolitres par hectare en gris et en blanc

Le côtes-de-meuse, appelé vin de pays des côtes de Meuse jusqu'en 2009, est un vin français d'indication géographique protégée (le nouveau nom des vins de pays) de zone produit sur une partie du département de la Meuse, en Lorraine.

Sommaire

HistoireModifier

La viticulture meusienne connait son extension maximale au XIXe siècle : 13 729 hectares de vigne en Meuse en 1862[4].

Mais les ravages causés par le phylloxera et par la Première Guerre mondiale, la concurrence des vergers (notamment de mirabelliers) et des vins du Midi font pratiquement disparaître les vignes du département. Seuls les cantons de Fresnes et de Vigneulles gardent quelques parcelles viticoles.

En 1974, quelques agriculteurs replantent sur les côtes. L'appellation « vin de pays de la Meuse » est accordée en 1981, transformée en « vin de pays des côtes de Meuse » le [5].

Situation géographiqueModifier

Les vignes se trouvent le long des côtes de Meuse, exposées plein est.

GéologieModifier

Article détaillé : Côtes de Meuse#Géologie.

VignobleModifier

Terroir viticoleModifier

 
Vignoble de l'IGP côtes-de-meuse

Du nord vers le sud : Trésauvaux, Combres-sous-les-Côtes, Herbeuville, Hannonville-sous-les-Côtes, Thillot, Saint-Maurice-sous-les-Côtes, Hattonville, Vigneulles-lès-Hattonchâtel (y compris Billy-sous-les-Côtes, Creuë et Viéville-sous-les-Côtes), Heudicourt-sous-les-Côtes, Buxières-sous-les-Côtes et Buxerulles.

EncépagementModifier

Les cépages utilisés sont :

Types de vinModifier

Il existe six labellisations différentes :

  • Côtes de Meuse blanc[6]
  • Côtes de Meuse rosé[7]
  • Côtes de Meuse rouge[8]
  • Côtes de Meuse primeur ou nouveau blanc[9]
  • Côtes de Meuse primeur ou nouveau rosé[10]
  • Côtes de Meuse primeur ou nouveau rouge[11]

Liste de producteursModifier

SourcesModifier