Ouvrir le menu principal

Cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 2016

Cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 2016
Cérémonie d'ouverture des JO 2016
Cérémonie d'ouverture des JO 2016

Type Cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques
Création 1896
Édition 31e
Localisation Stade Maracanã, Rio de Janeiro, Drapeau du Brésil Brésil
Coordonnées 22° 54′ 44″ sud, 43° 13′ 49″ ouest
Organisateur CIO
Date
Fréquentation 78 000 spectateurs

Géolocalisation sur la carte : Brésil

(Voir situation sur carte : Brésil)
Cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 2016

Géolocalisation sur la carte : Rio de Janeiro

(Voir situation sur carte : Rio de Janeiro)
Cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 2016

La cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 2016 débute le au stade Maracanã à Rio de Janeiro au Brésil à 20 h BRT (23 h UTC)[1].

Sommaire

ContexteModifier

La cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Rio de Janeiro a débuté le à partir de 20 h, heure locale dans le stade Maracanã et s'est terminée vers h, heure locale[2]. L'organisation de la cérémonie d'ouverture a été confiée à Fernando Meirelles, Daniela Thomas et Andrucha Waddington[3].

DéroulementModifier

 
Cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 2016.
 
La vasque de la flamme olympique de Rio 2016 sculptée par Anthony Howe.

La flamme olympique a été allumée par le marathonien brésilien Vanderlei de Lima[4], après avoir reçu la flamme des mains de la joueuse de basket-ball Hortência Marcari.

ProgrammesModifier

Compte à Rebours et Hymne NationalModifier

La Cérémonie commence par plusieurs vues aérienne du pays sur une musique brésilienne et fini sur une image d'un espace représentant ce qui deviendra plus tard le Brésil avec la présence de figurants faisant remuer des feuilles d'aluminium au rythme du décompte du compte à rebours. Lorsque celui-ci arrive à son terme, les figurants se déplacent et forment ce qui ressemble à un banc de poissons avant de s'éparpiller et laisser place à un dessin d'arbre.

Au terme de ce premier tableau faisant office d'introduction , le président du CIO, Thomas Baar est présenté ; et l'hymne national est joué à la guitare et le drapeau brésilien est hissé par la police environnementale de Rio de Janeiro.

La Genèse du BrésilModifier

Le terrain devient un océan enragé qui se calme et devient un sol aride où se mouvoie crabes, milles pattes et insectes en tout genre. Ce sol aride se verdoie pour devenir ce qui deviendra la forêt amazonienne

Liste des chefs d'État et de gouvernement présentsModifier

45 chefs d’État et de gouvernement assisteront à la cérémonie d’ouverture ainsi que 55 ministres des Sports venant du monde entier[5].

Pays Personnalité Titre
  Allemagne Joachim Gauck Président fédéral
  Argentine Mauricio Macri Président de la Nation
  Belgique Philippe Roi des Belges
  Canada David Johnston Gouverneur général
  Chine Liu Yandong 2e vice-Premier ministre
  Colombie Juan Manuel Santos Président de la République
  Danemark Frederik de Danemark
Mary Donaldson
Prince héritier
Princesse héritière
  États-Unis John Kerry Secrétaire d'État
  France François Hollande Président de la République
  Fidji Frank Bainimarama Premier ministre
  Géorgie Guiorgui Margvelachvili Président
  Hongrie János Áder Président de la République
  Italie Matteo Renzi Président du Conseil des ministres
  Kosovo Hashim Thaçi Président
  Lituanie Dalia Grybauskaitė Présidente de la République
  Monaco Albert II Prince
  ONU Ban Ki-moon Secrétaire général
  Paraguay Horacio Cartes Président
  Pays-Bas Willem-Alexander
Mark Rutte
Roi
Premier ministre
  Portugal Marcelo Rebelo de Sousa Président de la République
  Qatar Tamim bin Hamad Al Thani Émir
  République tchèque Miloš Zeman Président de la République
  Royaume-Uni Anne Princesse royale
  Serbie Tomislav Nikolić Président de la République
  Slovaquie Andrej Kiska Président de la République
  Suisse Johann Schneider-Ammann Président de la Confédération
  Taïwan Pan Wen-chung Ministre de l'Éducation

Porte-drapeauxModifier

Liste des diffuseursModifier

Notes et référencesModifier