Ouvrir le menu principal

Cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 2004

Flamme olmypique lors de la cérémonie d'ouverture.

La cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 2004 se déroule le 13 août au stade olympique d'Athènes, et débute vers 20 h 45 locale.

Après le défilé des délégations, le président de la République hellénique Konstantínos Stephanópoulos déclare les Jeux olympiques ouverts. Níkos Kaklamanákis, champion olympique de planche à voile en 1996, allume la flamme olympique alors que la nageuse Zoi Dimoschaki, pour les athlètes, et Lazaros Voreadis pour les arbitres, prêtent le serment olympique.

Sommaire

Organisation de la cérémonieModifier

La cérémonie est conçue par le chorégraphe Dimitri Papaioannou, directeur de « Omada edafous ». Les costumes sont des créations de la styliste grecque Sophia Kokosalaki. Papaioannou a placé la cérémonie d'ouverture sous le signe du dieu grec Apollon et des arts grecs, la cérémonie de clôture faisant la part belle au dieu Dionysos avec au début l'amoncellement des nourritures traditionnelles du pays, puis de la fête avec le concert final. La culture traditionnelle grecque, comme le Karaghiosis, est mise à l'honneur lors de cette cérémonie.

La musique qui accompagne le spectacle est consacrée à la mythologie, l'histoire et la civilisation grecques était dirigée par le compositeur Stavros Xarhakos. Plusieurs passages faisaient appel aux instruments de la musique traditionnelle grecque et parmi les thèmes figureaient des musiques de compositeurs grecs célèbres, tels le même Stávros Xarchákos, Mános Hadjidákis, Míkis Theodorákis ou Konstantinos Bita. Le projet musical de la cérémonie avait été conçu par le compositeur grec George Koumentakis (ancien pensionnaire de l'académie de France à Rome), collaborateur régulier de Papaioannou.

La mise en scène des projections vidéo et laser est confiée à Athiná-Rachél Tsangári. La longue arrivée des athlètes est accompagnée par la musique du Néerlandais Tiësto, qui devient ainsi le premier disc jockey à mixer en direct pendant une cérémonie d'ouverture de Jeux olympiques.

Immédiatement après la fin du défilé des athlètes, l'Islandaise Björk a interprété en avant-première la chanson « Oceania » de son futur album, Medúlla. Durant cette chanson, un grand écran est venu se placer au-dessus des athlètes, rassemblés au centre à la suite de leur marche autour du stade. À la fin de l'interprétation de Björk, une carte du monde a été projetée sur l'écran.

Le serment des athlètes a été prononcé en grec par la nageuse Zoi Dimoschaki pour les athlètes, et Lazaros Voreadis pour les arbitres. Ces deux derniers prêtent le serment olympique[1].

Défilé des délégationsModifier

Les délégations ont défilé dans l'ordre alphabétique grec (pays hôte). Le drapeau grec a défilé seul (car la Grèce est pays fondateur des Jeux) d'abord puis juste avant la délégation grecque qui défilait en dernier (en tant que pays organisateur).

Devant le drapeau de chaque délégation, une femme habillée comme un vase grec tenait une pancarte sur laquelle le nom de la délégation était écrit en grec (langue du pays hôte), en français (langue officielle des Jeux, en hommage à son créateur français Pierre de Coubertin) et en anglais.

Les deux délégations coréennes ont défilé ensemble, derrière le même drapeau.

Liste des délégations[2].
Ordre de défilé Pays Porte drapeau (discipline, épreuves)
1   Sainte-Lucie Zepherinus Joseph (athlétisme, Homme)
2   Saint-Vincent-et-les-Grenadines Natasha Mayers
3   Saint-Marin Diego Mularoni
4   Angola Angelo Victoriano (basketball, Femme)
5   Azerbaïdjan Nizami Pashayev (haltérophilie, Homme)
6   Égypte Aly Aly Ibrahim
7   Éthiopie Abel Aferaglin (boxe)
8   Haïti Tudor Sanon
9   Cap-Vert Wania Montero (gymnastique rythmique, Femme)
10   Côte d'Ivoire Mariam Bah
11   Albanie Klodiana Shala (athlétisme, Femme)
12   Algérie Aissa Djabir Saïd-Guerni (athlétisme, Homme)
13   Samoa américaines Lisa Misipeka (athlétisme, Femme)
14   Andorre Hocine Hacinae (natation)
15   Antigua-et-Barbuda Daniel Bailey (athlétisme, Homme)
16   Argentine Carlos Espínola (nautisme, Homme)
17   Arménie Albert Azaryan (gymnastique artistique, Homme)
18   Aruba Roshendra Vrolijk
19   Australie Colin Beashel
20   Autriche Roman Hagara (nautisme)
21   Afghanistan Neema Suratgar (entraîneuse)
22   Vanuatu Moses Kamut (athlétisme, Homme)
23   Belgique Jean-Michel Saive (Tennis de Table, Homme)
24   Venezuela Julio Cesar Luña (haltérophilie, Homme)
25   Bermudes Peter Bromby
26   Viêt Nam Bui Thi Nhung (athlétisme, Homme)
27   Bolivie Geovana Irusta
28   Bosnie-Herzégovine Nedžad Fazlija (tir, Homme)
29   Bulgarie Maria Grozdeva (tir sportif, Femme)
30   Brésil Torben Grael (nautisme, Homme)
31   Îles Vierges britanniques Dion Crabbe (athlétisme, Homme)
32   France Jackson Richardson (Handball, Homme)
33   Allemagne Ludger Beerbaum (saut d'obstacles, Homme)
34   Géorgie Zurab Zviadauri (judo, Homme)
35   Gambie Jaysuma Saidy Ndure (athlétisme, Homme)
36   Gabon Melanie Engoang
37   Ghana Andrew Owusu (athlétisme, Homme)
38   Guam Jeffrey Cobb
39   Guatemala Gisela Morales (natation, Femme)
40   Guyana Aliann Pompey (athlétisme, Femme)
41   Guinée Nabie Foday Fofanah (athlétisme, Femme)
42   Guinée-Bissau Leopoldina Ross
43   Grenade Alleyne Francique (athlétisme, Homme)
44   Danemark Eskild Ebbesen (aviron)
45   République démocratique du Congo Gary Kikaya (athlétisme, Homme)
46   Dominique Chris Lloyd (athlétisme, Homme)
47   République dominicaine Félix Sánchez (athlétisme, Homme)
48   Salvador Evelyn García Marroquín (cyclisme, Femme)
49   Suisse Roger Federer (Tennis, simple messieurs)
50   Érythrée Yonas Kifle (athlétisme, Homme)
51   Estonie Erki Nool (athlétisme, Homme, decathalon)
52   Zambie Davis Mwale (boxe, Homme)
53   Zimbabwe Young Talkmore Nyongani (athlétisme, Homme)
54   Émirats arabes unis Saeed Al Makhtoum
55   États-Unis Dawn Staley (basket-ball, Femme)
56   Japon Kyōko Hamaguchi (lutte, Femme)
57   Inde Anju Bobby George (athlétisme, Femme, saut en longueur)
58   Indonésie Krisna Bayu
59   Jordanie Khalil Al Hanahneh (athlétisme, Homme, 100 mètres)
60   Irak Hadir Lazame
61   Iran Aresh Miresmaeli (judo, Homme)
62   Irlande Niall Griffin
63   Guinée équatoriale Emilia Mikue Ondo
64   Équateur Alexandra Escobar (haltérophilie, Femme)
65   Islande Gudmundur Hrafnkelsson
66   Espagne Isabel Fernández (judo, Femme)
67   Israël Ariel Ze'evi (Judo, Homme, -100 kg)
68   Italie Jury Chechi (gymnastique, Homme)
69   Kazakhstan Askhat Jitkeyev (Judo, Homme, -100 kg)
70   Cameroun Vencelas Dibaya Tientcheu
71   Cambodge Kiri Hem
72   Canada Nicolas Gill (judo, Homme)
73   Qatar Khaled Habash M. Al Sudawi
74   Îles Caïmans Cydonie Mothershill
75   République centrafricaine Ernest Ndjissipou
76   Kenya Violet Barassa (volleyball, Femme)
77   Kirghizistan Mital Charipov (haltérophilie)
78   Kiribati Meamea Thomas (haltérophilie, Hommes, 85 kg)
79   Colombie Karmenza Delgado
80   Comores Hadhari Djaffar (athlétisme, Homme)
81   République du Congo Rony Bakale (natation, Homme)
82  Corée Kim Song-Ho (Officiel de CNO, Nord)
Gu Min-Jung (Sud)
83   Costa Rica David Fernandez (judo, Homme, - 60 kg)
84   Cuba Ivan Pedroso (athlétisme, Homme, saut en longueur)
85   Koweït Fehaid Aleedani (Tir, Homme, double trap)
86   Îles Cook Sam Nunuku Pera (haltérophilie, Homme, 105 kg)
87   Croatie Dubravko Šimenc (Water-polo, Homme)
88   Chypre George Achilleos
89   Laos Chamleunesouk Ao Oudomphonh (athlétisme, Homme, 100 mètres)
90   Lesotho Lineo Mochesane
91   Lettonie Vadims Vasiļevskis (athlétisme, Homme, javelot)
92   Biélorussie Alexander Medved (lutte, entraîneur)
92   Liban Jean-Claude Rabbath (athlétisme, Homme, saut en longueur)
93   Liberia Gladys Thompson
94   Libye Mohamed Eshtiwi (haltérophilie, Homme, 77 kg)
95   Lituanie Saulius Štombergas (basket-ball, Homme)
96   Liechtenstein Oliver Geissman (tir, Homme)
97   Luxembourg Claudine Schaul (tennis, simple dames)
98   Madagascar Rosa Rakotozafy (athlétisme, Femmes, 100 mètres)
99   Malaisie Bryan Nickson Lomas
100   Malawi Kondwani Chiwina (athlétisme, Homme, 800 mètres)
101   Maldives Sultan Saeed (athlétisme, Homme, 100 mètres)
102   Mali Kadiatou Camara (athlétisme, Femme, 200 mètres)
103   Malte William Chetcuti (tir, Homme)
104   Maroc Nezha Bidouane (athlétisme, Femme, 400 m haies)
105   Maurice Michael Medor
106   Mauritanie
107   Royaume-Uni Kate Howey (judo, Femme)
108   Mexique Fernando Platas (plongeon, Homme)
109   États fédérés de Micronésie Manuel Minginfel (haltérophilie, Homme)
110   Mongolie Damdinsürengiin Nyamkhüü (judo, Homme, 81 kg)
111   Mozambique Kurt Couto
112   Moldavie Oleg Moldovan (tir sportif, Homme)
113   Monaco Sébastien Gattuso (athlétisme, Homme, 100 mètres)
114   Bangladesh Asif Hossain Khan (tir, Homme)
115   Barbade Michael Maskell
116   Bahamas Debbie Ferguson (athlétisme, Femme, 200 mètres)
117   Bahreïn Ahmed Hamada
118   Belize Emma Wade (athlétisme, Femme, 200 mètres)
119   Bénin Fabienne Feraez (athlétisme, Femme, 200 mètres)
120   Botswana Khumiso Ikgopoleng (boxe, Homme)
121   Burkina Faso Mamadou Ouedraogo
122   Burundi Emery Nziyunvira
123   Bhoutan Tsering Chhoden (tir air comprimé, Femme)
124   Brunei Jimmy Anak Ahar (athlétisme, Homme, 1500 m)
125   Birmanie U Hla Win (entraîneur, haltérophilie, Homme)
126   Namibie Paulus Ambunda (boxe, Homme)
127   Nauru Yukio Peter (haltérophilie, Homme)
128   Nouvelle-Zélande Beatrice Faumuina (athlétisme, Femme, disque)
129   Népal Rajendra Bahadur Bhandari (athlétisme, Homme)
130   Niger Abdou Alassane Dji Bo (judo)
131   Nigeria Mary Onyali-Omagbemi (athlétisme, Femme)
132   Nicaragua Svitlana Kashchenko
133   Norvège Harald Stenvaag (tir, Homme)
134   Afrique du Sud Mbulaeni Mulaudzi (athlétisme, Homme, 800 mètres)
135   Pays-Bas Mark Huizinga (judo, Homme, 90 kg)
136   Antilles néerlandaises Churandy Martin (athlétisme, Homme)
137   Oman
138   Honduras
139   Hongrie
140   Ouganda
141   Ouzbékistan
142   Ukraine
143   Uruguay
144   Pakistan
145   Palestine
146   Palaos
147   Panama
148   Papouasie-Nouvelle-Guinée
149   Paraguay
150   Îles Vierges des États-Unis
151   Pérou
152   Pologne
153   Portugal
154   Porto Rico
155   Macédoine
156   Rwanda
157   Roumanie
158   Russie
159   Saint-Christophe-et-Niévès
160   Samoa
161   Sao Tomé-et-Principe
162   Arabie saoudite
163   Sénégal
164   Serbie-et-Monténégro
165   Seychelles
166   Singapour
167   Sierra Leone
168   Slovaquie
169   Slovénie
170   Salomon
171   Somalie
172   Swaziland
173   Soudan
174   Suède
175   Suriname
176   Sri Lanka
177   Syrie
178   Taïwan
179   Tanzanie
180   Tadjikistan
181   Thaïlande
182   Jamaïque
183   Djibouti
184   Timor oriental
185   Tonga
186   Togo
187   Turquie
188   Turkménistan
189   Trinité-et-Tobago
190   Tchad
191   République tchèque
192   Tunisie
193   Yémen
194   Philippines
195   Finlande
196   Fidji
197   Chili
198   Hong Kong
199   Grèce Piros Dimas (Haltérophilie)

Notons que certains pays sont représentas par plusieurs comités nationaux olympiques :

  • Pays-Bas : Aruba, Antilles néerlandaises
  • Hong-Kong
  • États-Unis : Porto Rico, Îles Vierges américaines, Guam, Samoa américaines
  • Royaume-Uni : Îles Vierges britanniques, Bermudes, Caïmans
  • Nouvelle-Zélande : Îles Cook

D'autres pays dont la reconnaissance internationale n'est pas totale sont quand même représentés aux JO :

  • Palestine

Flamme olympiqueModifier

La cérémonie d'ouverture s'est conclue avec l'arrivée de la flamme olympique dans le stade, une tradition instaurée lors de Jeux de Berlin en 1936. C'est Nikos Galis, considéré comme le plus grand joueur grec de basket-ball, qui entre dans le stade en premier. Il passe la flamme à Mimis Domazos, légende du football grec, relayé par Voula Patoulidou, championne olympique du 100m haies en 1992, qui passe le flambeau à Kakhiashvili, champion olympique en haltérophilie aux Jeux de 1996, qui le passe à son tour au champion olympique en 1996 de gymnastique au sol, Ioannis Melissanidis. La flamme de ces Jeux fut allumée par le dernier relayeur de la torche, Nikos Kaklamanakis, champion olympique de voile (Mistral) en 1996.

Notes et référencesModifier