Câble électrique

objet ou d'un système de transport de l'énergie et la transmission du signal électrique

Un câble électrique est un regroupement de fils conducteurs[1] avec parfois un, ou plusieurs, blindage électromagnétique intérieurs/extérieur. Un câble électrique peut être utilisé pour le transport d'énergie électrique mais aussi pour la transmission de données (téléphone, informatique, télévision, etc.).

Câble électrique haute tension (Musée de l'Université de Dundee.).

DescriptionModifier

 
Cable sous marin 150 kV avec ses câble/conduits annexes et ses blindages.

Un câble électrique est constitué de fils de cuivre isolés et aussi de paires torsadées pour la transmission de données. Il peut comporter de deux à plusieurs centaines de fils mais aussi parfois de fibre optique pour la transmission de données à longue distance. Un câble standard est composé d'une matière conductrice (l'âme en cuivre, aluminium et parfois, pour résister à de hautes températures, en nickel) et d'une matière isolante (PVC, silicone, silicone + tresse). Le pourcentage de l'un par rapport à l'autre peut varier d'un câble à un autre en fonction de son utilisation et de son emplacement.

Ces câbles sont parfois entourés d'un ou plusieurs blindages (blindage mécanique et/ou électromagnétique) faits de feuillards d'aluminium ou de cuivre, mais aussi de tresse d'acier. Dans certains cas, on arme le câble avec une ou plusieurs feuillards d'acier, afin qu'il puisse résister à des conditions mécaniques extrêmes : câbles en sous-sol ou sous-marins[a].

Un câble électrique peut aussi être le regroupement mécanique de plusieurs câbles électriques (puissance, téléphone, informatique, vidéo, etc.) mais aussi contenir des fils de contrôles, des fibres optiques voire un fluide de refroidissement (entre autres dans un câble sous-marin transportant des câbles d'énergie électrique).

L'intérieur d'un câble électrique comporte souvent une « âme » en métal ou en fibres synthétiques, qui assure sa résistance mécanique[2] et évite son élongation[b] entre autres lors de sa dépose sur un fond marin.

Blindage- ArmureModifier

Les câbles amenés à supporter des contraintes mécaniques ou à résister au perturbations électromagnétique ont besoin de blindage ou armure. Il faut distinguer deux types de blindagse distingues comme suit :

Les câbles armés ou blindage mécanique
en général en acier, assure la résistance du câble à la traction et le protège des agressions extérieures (pincement, rongeurs...). La résistance à la traction peut être renforcée par une âme métallique ou synthétique. Le câble est dit armé et souvent constitué d'un feuillard métallique sous la première peau isolante ;
les câbles blindés ou blindage électromagnétique
en cuivre ou en aluminium, protège les fils de données des interférences électromagnétiques qui peuvent être internes (entre fils ou par paire) et/ou externes. Un même câble peut contenir plusieurs blindages en interne, surtout s'il transporte à la fois de l'énergie et des données numériques (mesures, contrôles, informatiques, vidéos, etc.) sur de longues distances. Le câble est dit blindé.

IsolationModifier

Aujourd'hui, l'isolation est généralement synthétique (polymères issus de la pétrochimie). Dans le cas d'un câble électrique à haute tension, deux types de câbles isolés peuvent être utilisés :

Nomenclature de câble électriqueModifier

Les noms de câble répondent à des normes précises, c'est pourquoi sont forcément erronées des affirmations telles que « Le câble R2V est anciennement appelé RO2V ».

Nomenclature de câble électrique
Câble Norme Tension électrique maximale Âme(s) (fil(s) électrique) Bourrage (isolant électrique) Armature Bourrage dans la gaine Gaine Usage
U1000-R2V U (norme française Union technique de l'électricité) 1000 (1kV) - (cuivre rigide) R (Polyéthylène réticulé XLPE) non précisée (pas d'armature) 2 (bourre dans la gaine) V (Chlorure de polyvinyle PVC) Pour enterrer sous voie publique, présence d'eau certaine, responsabilité juridique (parties communes)
U1000-RVFV U (NF) 1000 (1kV) - (cuivre rigide) R + V (XLPE + PVC) F (feuillard en acier) non précisé (pas de bourrage) V (PVC) Pour aérien, façade, renforcé (risque de vent fort, rongeurs, vandalisme, passages de véhicules)
U1000-R02V U (NF) 1000 (1kV) - (cuivre rigide) R (XLPE) zéro (pas d'armature) 2 (bourre dans la gaine) V (PVC) Pour aérien, façade, cloison intérieure, présence d'eau probable, responsabilité juridique (parties communes)
H05VK H (harmonisée communauté européenne Cenelec) 0,5 kV (500 volts) K (cuivre souple) non précisé (pas de bourrage) non précisée (pas d'armature) non précisé (pas de bourrage) V (PVC) Pour intérieur, présence d'eau improbable
H07VK H (CE) 0,7 kV (700 volts) K (cuivre souple) non précisé (pas de bourrage) non précisée (pas d'armature) non précisé (pas de bourrage) V (PVC) Pour intérieur, présence d'eau improbable
H07VR H (CE) 0,7 kV (700 volts) R (cuivre rigide) non précisé (pas de bourrage) non précisée (pas d'armature) non précisé (pas de bourrage) V (PVC) Pour intérieur, présence d'eau improbable, triphasé, cuisson 32 ampères, électroménager 20 ampères
H07VU H (CE) 0,7 kV (700 volts) U (cuivre unique) non précisé (pas de bourrage) non précisée (pas d'armature) non précisé (pas de bourrage) V (PVC) Pour intérieur, présence d'eau improbable, électroménager 20 ampères, prise domestique, éclairage, interrupteur va-et-vient

De plus, une vingtaine de types de câbles sont obligatoires pour différents usages car ils dégagent moins de fumées en cas d'incendie (Z) ou résistent à la chaleur (H), etc.[3]

Pour la norme U consulter le détail[4].

AutresModifier

Les câbles sous-marins peuvent être amenés à faire circuler :

des fluides
au sein des câbles, pour assurer l'isolation des câbles internes ou le refroidissement des amplificateurs nécessaires pour limiter l'atténuation des signaux[5].
des fibres optiques
pour limiter le nombre d'amplificateurs/répéteurs et la circulation de fluides[6].
des câbles d'alimentation électrique
entre autres pour alimenter les amplificateurs/répéteurs nécessaires au bon fonctionnement sur de grandes distance.
des câbles de signalisation
permettant de vérifier le bon fonctionnement de l'ensemble des éléments du câble, et éventuellement de pallier un dysfonctionnement.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Devant résister à des forces importantes entre autres lors de la pose sur des fonds marins à plusieurs kilomètres de profondeur
  2. En cas de surchauffe liée à la température extérieure et/ou à une surcharge du réseau électrique et/ou à l'échauffement des répéteurs/amplificateurs.

RéférencesModifier

Articles connexesModifier