Ouvrir le menu principal

C'est beau la vie quand on y pense

film de Gérard Jugnot, sorti en 2017
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir C'est beau la vie.
C'est beau la vie quand on y pense
Réalisation Gérard Jugnot
Scénario Gérard Jugnot
Guy Laurent
Romain Protat
Thibault Vanhulle
Acteurs principaux
Sociétés de production Les films du 24
Les films du premier
TF1 Films Production
Malec Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 95 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

C'est beau la vie quand on y pense est un film français réalisé par Gérard Jugnot, sorti en 2017.

SynopsisModifier

Loïc Le Tallec est accablé de peine quand il perd son fils dans un accident de la route. Après son décès, son cœur servit à une greffe. Afin de rattraper le temps qu'il n'a pas passé avec son fils, Loïc se met en recherche du bénéficiaire de cette greffe. Une rencontre bien surprenante.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données Allociné.

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

La genèse de la onzième réalisation de Gérard Jugnot remonte à plusieurs années[Quand ?]. Son précédent film en tant que réalisateur, Rose et Noir, remonte à 2009. C'est beau la vie quand on y pense devait initialement s'appeler Drôles d'oiseaux[réf. souhaitée]. Pour ce film, il a cherché à trouver un équilibre entre comédie et mélancolie[réf. souhaitée].

Lieux du tournageModifier

Le tournage s'est déroulé en Bretagne et en Provence[1] :

MusiqueModifier

Pour la bande originale de son long métrage, Gérard Jugnot a collaboré avec Khalil Chahine. Il lui a demandé des titres rappelant les années 1980[2]. Dans le film, le personnage joué par Gérard Jugnot chante On the Road Again de Bernard Lavilliers. La chanson Sebolavy de Mickey 3D (extraite de leur album éponyme) sert de générique de fin.

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Film France : Ca s'est tourné près de chez vous », sur www.filmfrance.net (consulté le 19 mars 2017)
  2. Allociné, « Secrets de tournage » (consulté le 19 mars 2017)

Liens externesModifier