Burlada

commune espagnole

Burlada en espagnol, ou Burlata en basque[1],[2] est un village et une municipalité de la Communauté forale de Navarre, au nord de l'Espagne.

Burlada - Burlata
Escudo de Burlada.svgBandera de Burlada.svg
Image dans Infobox.
Noms officiels
(es) Burlada
(eu) BurlataVoir et modifier les données sur Wikidata
Noms locaux
(es) Burlada, (eu) BurlataVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Comarque
Communauté forale
Partie de
Intercommunalité de la comarque de Pampelune (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
2,12 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
423 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Maps of municipalities of Navarra Burlata.JPG
Démographie
Population
19 541 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
9 217,5 hab./km2 ()
Gentilé
BurlatarVoir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Juan Carlos Gonzalez Muñoz (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identité
Langues officielles
Identifiants
Code postal
31600Voir et modifier les données sur Wikidata
INE
31060Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Elle est située dans la zone mixte, où certains services et l'administration sont en espagnol et en basque, dans la Merindad[3] de Sangüesa.

La localité est un point de passage pour le Camino navarro du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

GéographieModifier

Localités limitrophesModifier


Nord-ouest
Pampelune
Nord
Pampelune et Villava

Nord-est
Villava

Ouest
Pampelune

 

Est
Huarte
Sud-ouest
Pampelune

Sud
Pampelune
Sud-est
Pampelune
Sarriguren
(Egüés)

Entre parenthèses sont indiqués le cas échéant les municipios (municipalités ou cantons)
dont dépendent les concejos (communes) ou autres localités mineures.

HistoireModifier

Il était fréquent que les rois de Navarre passent un moment de détente dans le palais dont ils disposaient à Burlada. Ce palais, aujourd'hui détruit, était relié de façon privée avec l'ancienne église romaine, également détruit au milieu du XXe siècle.

Une autre date qui dénote l'importance historique de cette localité est le pont romain surplombant le rio Arga qui traverse le village.

Transports et communicationsModifier

Transports en communModifier

Les lignes 4719N5N10 de Eskualdeko Hiri Garraioa desservent Burlata.

Transports routiersModifier

Burlata est directement reliée à Pampelune, distante de trois kilomètres environ. La N-135, qui relie Pampelune à la France via Luzaide, traverse Burlata dans sa partie méridionale. La N-121-A (Pampelune-France via Irun) traverse Burlata par son centre.

DémographieModifier

Évolution démographique
1996 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
15 366 15 860 16 647 16 887 17 288 17 647 17 964 18 040 18 316 18 388 18 337
Sources: Burlada et instituto de estadística de navarra

Culture et patrimoineModifier

Pèlerinage de Saint-Jacques-de-CompostelleModifier

Sur le Camino navarro du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, on vient du municipio de Villava.

La prochaine halte est la ville de Pampelune.

PersonnalitésModifier

JumelageModifier

Notes et référencesModifier

  1. Selon la toponymie officielle des municipalités dans la Communauté forale de Navarre
  2. (eu) Toponymes officiels du Pays basque de l'Académie de la langue basque ou Euskaltzaindia, avec la graphie académique actuelle ainsi l'équivalent en français ou espagnol. Autres sources: Euskal Herriko udalerrien izendegia [PDF] ou directement sur le site d'Euskaltzaindia (EODA).
  3. La merindad est un type de juridiction espagnole, hérité du Moyen Âge, et particulièrement implanté en Navarre et en Vieille-Castille. Au Moyen Âge, la merindad désigne avant tout un territoire, un district sis autour d'une ville ou d'un bourg important, jouissant du statut de villa.
  4. Éleonore de Bourbon, née en 1412, morte après 1464, fut comtesse de la Marche, de Castres et duchesse de Nemours.
  5. Annuaire des villes jumelées

Voir aussiModifier

Sources et bibliographieModifier

  • (es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Burlada » (voir la liste des auteurs).
  • Grégoire, J.-Y. & Laborde-Balen, L., « Le Chemin de Saint-Jacques en Espagne - De Saint-Jean-Pied-de-Port à Compostelle - Guide pratique du pèlerin », Rando Éditions, , (ISBN 2-84182-224-9)
  • « Camino de Santiago St-Jean-Pied-de-Port - Santiago de Compostela », Michelin et Cie, Manufacture Française des Pneumatiques Michelin, Paris, 2009, (ISBN 978-2-06-714805-5)
  • « Le Chemin de Saint-Jacques Carte Routière », Junta de Castilla y León, Editorial Everest

Articles connexesModifier

Liens externesModifier