Ouvrir le menu principal

Burkholderia pseudomallei

Colonie de Burkholderia pseudomallei

Burkholderia pseudomallei, appelée aussi Bacille de Whitmore, est une bactérie Gram négatif du genre Burkholderia, responsable, chez l'être humain, de la mélioïdose.

GénétiqueModifier

La bactérie comprend deux chromosomes, l'un de 4.07 mégabases et l'autre de 3.17 mégabases[1]. 14 % de ses gènes sont variables d'une souche à l'autre[2]. Le taux de mutation est rapide et important, à tel point que plusieurs génotypes peuvent être retrouvés lors d'une seule infection sur la même personne[3].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Holden MT, Titball RW, Peacock SJ et al. « Genomic plasticity of the causative agent of melioidosis, Burkholderia pseudomallei », Proc Natl Acad Sci U S A, 2004;101:14240-14245
  2. (en) Sim SH, Yu Y, Lin CH et al. « The core and accessory genomes of Burkholderia pseudomallei: implications for human melioidosis », PLoS Pathog, 2008;4:e1000178-e1000178
  3. (en) Price EP, Hornstra HM, Limmathurotsakul D et al. « Within-host evolution of Burkholderia pseudomallei in four cases of acute melioidosis », PLoS Pathog, 2010;6:e1000725-e1000725