Ouvrir le menu principal

Bureau international catholique de l'enfance

Le Bureau international catholique de l'enfance (BICE) est une association française loi de 1901 engagée pour la promotion et la protection de la dignité et des droits de l’enfant[1].

Le BICE est constitué par les organisations membres de son réseau international. L’association a reçu le Prix des droits de l’Homme de la république Française en 1996. Déclarée d’intérêt général, elle est agréée par le Comité de la Charte du Don en Confiance depuis 2008[réf. nécessaire].

Le BICE[2] :

Depuis le 30 novembre 2011, le BICE a un statut consultatif auprès de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF)[3].

HistoireModifier

Sur l’élan du père Gaston Courtois qui répondait à l’appel du pape Pie XII, le BICE est fondé le [4].

Dès lors, le BICE prend une part active aux travaux préparatoires de la Déclaration des droits de l'enfant de 1959, puis intègre le groupe de travail des Nations unies qui participe dans les années 1980 à l’élaboration de la Convention relative aux droits de l'enfant, adoptée en 1989.

Dates clés[5]Modifier

Les principales dates qui jalonnent l'histoire du BICE sont les suivantes[6] :

  • 1948 : création du BICE
  • 1959 : le BICE participe activement à l’élaboration de la Déclaration des Droits de l’Enfant des Nations unies
  • 1979 : l'Année Internationale de l'Enfant sur l’initiative du BICE
  • 1989 : l’ONU adopte la Convention relative aux droits de l’enfant. Le groupe d’ONG qui soutient ce texte est piloté par le BICE, Défense des Enfants International, et Save the Children
  • 1996 : le BICE obtient le Prix des droits de l'homme de la République française
  • 2009 : le BICE lance l'Appel mondial à une nouvelle mobilisation pour l'enfance à l’occasion du 20e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant

Organisation et missionsModifier

L'association s'appuie sur la Convention relative aux droits de l'enfant (CDE), qu'elle a contribué à élaborer et dont elle soutient la mise en application[réf. souhaitée].

Ses principes directeurs affichés sont[7] :

  • La recherche de l'intérêt supérieur de l'enfant et le respect de sa dignité.
  • Le respect de sa famille, sa communauté d'appartenance, sa culture et sa religion.
  • La promotion de la dignité et des droits de l'enfant face à toutes formes d'atteintes : discriminations, exclusions, exploitations, violences...
  • La défense et le soutien de tous les enfants. Une attention particulière est portée aux plus vulnérables : enfants victimes de maltraitances, enfants travailleurs, enfants en situation de handicap, enfants en conflit avec la loi, enfants en rupture familiale et sociale, enfants-soldats.

Domaines d'actionsModifier

PublicationsModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • La revue Enfants de partout - Trimestrielle - diffusion 45 000 exemplaires.
  • La Collection « Les cahiers du BICE » : une série d’essais sur la résilience de l’enfant, parmi lesquels « Droits de l’enfant et résilience », «  La résilience ou le réalisme de l’espérance », « Résilience et Spiritualité ».

Notes et référencesModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier