Bureau d'information coréen

service d'information de la délégation coréenne en France
Bureau d'information coréen
Histoire
Fondation
Dissolution
Cadre
Pays

Le Bureau d'information coréen (ou Bureau d'information de la République de Corée) est un bureau de presse[1] créée en avril 1919 à Paris, des suites du mouvement du 1er mars 1919[2],[3]. C'est une structure qui publie et diffuse des documents en français. Elle est créée avec l'appui du gouvernement provisoire de Corée. Kim Kyu-sik est le meneur de la délégation coréenne française et met en place le bureau en France[1] à Paris[1]. L'organisation traduit la « déclaration d'indépendance de la République de Corée » et publie une revue « La Corée Libre »[2].

HistoireModifier

Contexte de créationModifier

Après le soulèvement du 1er mars 1919, un gouvernement provisoire de Corée est créé et siège dans la concession française de Shanghai à partir d'avril 1919[2],[1].

Pour faire connaître son mouvement le gouvernement provisoire a créé des relais de sa parole et du projet indépendantiste coréen. Un groupe local est créé en 1919 à Paris[2]. À ce moment-là à Paris se tient les négociations du traité de Versailles. Les coréens y nourrissent de grand espoir d'indépendance avec les Quatorze points de Wilson, notamment du « principe du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes »[2],[3].

RéseauModifier

D'autres organisations provenant de territoires colonisés de retrouvent à Paris. Le bureau d'information coréen y tisse un réseau avec les autres représentants de territoires colonisés, comme Ho Chi Minh et son organisation[2].

Le Bureau d'information coréen est soutenu par l'association Amis de la Corée, qui est fondée en juin 1921 et composé d'hommes politiques, de journalistes et de membres de la Ligue des Droits de l'Homme[2].

À la fin de son ouvrage « Autour d'une vie coréenne » Seu Ring-haï reprend la déclaration d'indépendance publié par le bureau[2].

Fin du bureauModifier

L'organisation à disparu en 1921, et c'est l'Association des Coréens de France qui a continué son projet[2].

PublicationsModifier

Le Bureau d'information coréen a édité différents ouvrages :

  • La traduction de la Déclaration d'indépendance de la République de Corée.
  • L’Indépendance et la paix de la Corée, ouvrage[3].
  • une Circulaire, une revue de 23 numéros en langue française tous publiés en 1919[2], tiré à 2000 exemplaires par numéro[3]. La revue publiait les actions réalisées par les différentes délégations coréennes[3].
  • La Corée libre, une revue mensuelle de 13 numéros en langue française publié entre avril 1920 et mai 1921 à Paris. La revue avait comme objectif de propager les idées des indépendantistes coréens auprès de la population française[2],[3].

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier