Bure (Moselle)

ancienne commune de Moselle en région Lorraine
(Redirigé depuis Bur (Moselle))

Bure est un village et une ancienne commune française de la Moselle, elle est rattachée à celle de Tressange depuis 1811.

Bure
Bure (Moselle)
Chapelle Notre-Dame.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Thionville
Commune Tressange
Intercommunalité Communauté d’agglomération Portes de France-Thionville
Statut Ancienne commune
Code postal 57710
Démographie
Gentilé Burois
Population 108 hab. (1900)
Géographie
Coordonnées 49° 24′ 51″ nord, 5° 59′ 51″ est
Élections
Départementales Algrange
Historique
Fusion 1811
Commune(s) d'intégration Tressange
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
Bure
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
Bure
Géolocalisation sur la carte : Moselle
Voir sur la carte topographique de la Moselle
Bure
Géolocalisation sur la carte : Moselle
Voir sur la carte administrative de la Moselle
Bure

Ses habitants sont appelés les Burois.

Géographie modifier

Ce village est traversé par la route D59 et se trouve dans le Nord-Ouest de la Moselle, aux confins du pays Haut et du pays thionvillois, à environ 20 km de Thionville, 5 kilomètres de la frontière franco-luxembourgeoise, 40 km de la frontière franco-allemande et 35 km de la frontière franco-belge.

Toponymie modifier

Mentions anciennes modifier

Beura (822)[3], Buris (1181)[1], Burne (1193)[3], Bures (1272)[1], Bure (1380)[1], Buren (XVe siècle)[1], Beuren (1626)[1], Buren (1629)[1], Bur (1666)[1], Bure-en-Voivre (1779)[1], Bares (1793)[4], Bur (1801)[4].

Étymologie modifier

Du vieux haut allemand boron[5] (percer), apparenté au latin forare[6]. Le mot « bure »[7] désigne un puits de mine (percer un puits de mine) et par extension une mine. De même pour ces localités anciennement minières : Bourène (France, Meurthe-et-Moselle), Beyren-lès-Sierck (France, Moselle), Bure (Belgique, Wallonie), Beyren (Luxembourg), Beuren et Büren (Allemagne), Bure et Büren an der Aare (Suisse) et de façon similaire Boron (France, Territoire de Belfort)[8].

Selon une autre hypothèse, la mention Beura de 822 signifie « petite maison »[9].

Histoire modifier

Ce village faisait partie du duché de Bar et dépendait du bailliage de Villers-la-Montagne[1]. Il était en outre le siège d’un fief mouvant du roi de France en 1681[1].

Sur le plan spirituel, Bure faisait partie du diocèse de Trèves et plus précisément du doyenné de Luxembourg[1].

Érigé en commune en 1790, Bure intègre à cette date le canton d’Aumetz, puis celui d’Audun-le-Roman en 1802[1].

La commune de Bure est réunie à celle de Tressange par un décret du [1].

Population et société modifier

Démographie modifier

Évolution démographique
1800 1806 1900
104118108
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini[4])

En 1817, il y a 109 habitants répartis dans 24 maisons[10] et en 1844, il y a 146 personnes réparties dans 26 maisons[11].

Enseignement modifier

L'école maternelle de Bure a été réhabilitée et reconvertie[12].

Sports et loisirs modifier

Économie modifier

Bure était une localité à vocation minière au XXe siècle[14].

Au début du XXIe siècle, l'économie de ce village repose essentiellement sur l'agriculture et l'élevage.

Lieux et monuments modifier

  • Chapelle Notre-Dame, datant du VIIIe siècle[9].
  • Fontaine souterraine du XVIIIe siècle.
  • Monument commémoratif : « A nos mineurs - mine de Bure 1931-1973 ».
 
La fontaine souterraine.

Notes et références modifier

  1. a b c d e f g h i j k l m et n Ernest de Bouteiller, Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle : comprenant les noms de lieu anciens et modernes, rédigé en 1868 sous les auspices de la société d'archéologie et d'histoire de la Moselle, Paris, Imprimerie nationale.
  2. Marcel Konne et Albert-Louis Piernet, « Dierfer vun äiser Hemecht », Hemechtsland a Sprooch, no 1,‎ (ISSN 0762-7440)
  3. a et b Alain Simmer, « La toponymie du Pays-Haut entre mythes et réalité », Le Pays-Haut (Longwy), no 1,‎
  4. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Bur », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales.
  5. (de) Gerhard Koebler, « Dictionnaire vieux haut allemand », sur koeblergerhard.de, (consulté le ).
  6. Anonyme, « Wiktionary », sur fr.wiktionary.org, (consulté le ).
  7. Farlex, « The free dictionary », sur fr.thefreedictionary.com, (consulté le ).
  8. (en) Hudson Institute of Mineralogy, « Mindat », sur mindat.org, (consulté le ).
  9. a et b « Bure d’hier à aujourd’hui : treize siècles d’histoire », Le Républicain Lorrain,‎ (lire en ligne)
  10. Claude Philippe de Viville, Dictionnaire du département de la Moselle : Contenant une histoire abrégée, Metz, 1817.
  11. François Verronnais, Statistique historique, industrielle et commerciale du département de la Moselle, Metz, 1844.
  12. « Réhabilitation de l’ancienne école : les travaux continuent », Le Républicain Lorrain,‎ (lire en ligne)
  13. a b c d et e Tressange mag, no 81, janvier 2021.
  14. « Il y a quarante ans la mine de Bure fermait », Le Républicain Lorrain,‎ (lire en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :