Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français

Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français  
Titre abrégé BSHPF, BHPF ou BPF
Discipline histoire du protestantisme, sciences religieuses
Langue français
Publication
Maison d’édition Société de l'histoire du protestantisme français (France)
Période de publication 1852-2015
Liens

Le Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français (BSHPF, BHPF ou BPF) est une ancienne revue historique publiée par la Société de l'histoire du protestantisme français (SHPF) de 1852 à 2015. Elle est remplacée en 2016 par la Revue d'histoire du protestantisme (RHP[1]).

HistoireModifier

Il s'agit de l'un des périodiques historiques nationaux français les plus anciens[2].

À sa naissance, une vocation identitaire et scientifiqueModifier

Le Bulletin paraît pour la première fois en 1852 avec, dès lors, un double objectif.

Il a, tout d'abord, une visée identitaire. L'un des objectifs de ses auteurs, en présentant des documents de l'histoire du protestantisme français, est de faire mémoire des périodes vécues comme tragiques de cette histoire comme le montre la question qui figure sur la page de titre du Bulletin dès son premier numéro : « Vos Pères, où sont-ils ? » (Zacharie I, 5[3]). Dans les thèmes traités, au XIXe siècle, une place importante est accordée aux martyrs protestants[4].

Cette vocation identitaire est accompagnée, dès 1852, d'un projet scientifique : contribuer à l'histoire du protestantisme français. Le premier président de la SHPF, Charles Read, envisage le Bulletin comme un recueil de documents historiques plutôt que de synthèses déjà élaborées[5].

Une vocation scientifique qui a pris le dessusModifier

La vocation identitaire du Bulletin perd progressivement de l'importance au XXe siècle. François Méjan, président de la SHPF, le confirme en 1980 : « Notre vocation est directement historique, elle n'est pas autre qu'historique, de science historique et impartiale[3]. »

La création d'un Centre de généalogie, en 1977, permet de supprimer du Bulletin les questions familiales[3]. Mais les allocutions prononcées tous les ans le premier dimanche de septembre au musée du Désert continuent à être publiées[6].

Transformation en Revue d'histoire du protestantisme (2016)Modifier

Le dernier numéro du Bulletin paraît en 2015. Le périodique est remplacé, au premier trimestre 2016, par la Revue d'histoire du protestantisme dont les rédacteurs entendent « couvrir le protestantisme dans tous ses aspects et toutes ses dimensions[7] » en ouvrant la revue à d'autres sciences humaines et sociales (ethnologie, sociologie, anthropologie et études littéraires[7]). Hubert Bost est son rédacteur en chef[6].

FormatModifier

La revue se présente sous la forme de fascicules de format 24 x 15,5 cm[5].

Le nombre de pages et la périodicité ont varié au cours de l'existence du Bulletin[5].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Quand les protestants écrivent leur histoire », sur La Fabrique de l'histoire, France culture, (consulté le 3 avril 2017)
  2. Anne Reichert, Étude du bulletin de la Société d'histoire du protestantisme français depuis sa parution en 1852 jusqu'au début du XXe siècle, mémoire de maîtrise sous la direction de Bernard Vogler, Université Strasbourg II, , 90 p.
  3. a b et c Laurent Theis, « Présider la S.H.P.F., pour quoi faire et comment ? », Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français,‎ , p. 649-661
  4. Anne Reichert, « La Société de l'histoire du protestantisme français et son Bulletin : un regard protestant sur l'histoire du protestantisme français », Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français,‎ , p. 63-97
  5. a b et c André Encrevé, « Les premières années du Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français », Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français,‎ , p. 709-733
  6. a et b « Faire-part : Revue d'histoire du protestantisme - Tome 1, janvier-mars 2016 », sur GRHP (groupe de recherche en histoire des protestantismes), (consulté le 3 avril 2017)
  7. a et b « Éditorial », Revue d'histoire du protestantisme,‎ , p. 9