Bugatti Type 59

automobile

Bugatti Type 59
Bugatti Type 59
Bugatti Type 59 GP (1933) du salon Rétromobile de Paris 2013

Marque Bugatti
Années de production 1933-1936
Production 8+2 exemplaire(s)
Classe Voiture de sport
Usine(s) d’assemblage Usine Bugatti de Molsheim (Alsace)
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 8 cylindres en ligne DACT 16 soupapes
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 2 866 à 4 741 cm3
Puissance maximale 240 à 500 ch
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide 750 kg
Vitesse maximale 280 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Torpédo
Châssis Bugatti Type 54
Suspensions Arbre rigide, ressort elliptique 1/2
Freins Freins à tambour
Dimensions
Longueur 3 300 mm
Largeur 1 450 mm
Empattement 2 600 mm
Voies  AV/AR 1 250 mm  / 1 250 mm
Chronologie des modèles

La Bugatti Type 59 est une voiture de sport prototype de Grand Prix automobile du constructeur automobile Bugatti, conçue par Ettore Bugatti et Jean Bugatti (père & fils) à 8+2 exemplaires entre 1933 et 1936, variante des Bugatti Type 50, 51, 53, et 54[1].

HistoriqueModifier

Cette voiture de Grand Prix automobile (catégorie 2,8 à 4,7 litres de cylindrée) succède aux Bugatti Type 51 (catégorie 1,5 à 2,3 litres de cylindrée) de 1931 et Bugatti Type 54 (de 5 L) de 1932, dont elle reprend les châssis-moteurs de 8 cylindres en ligne DACT 16 soupapes, suralimenté à compresseur Roots et double carburateur Zénith[2],[3],[4],[5],[6].

8 voitures sont fabriquées avec divers cylindrées et caractéristiques de moteurs selon les catégories et réglementations de courses de l'époque :

  • 1933 à 1936 : 2866 cm³
  • 1933 à 1936 : 3257 cm³ de 250 ch pour 250 km/h
  • 1935 à 1937 : 4741 cm³ de Bugatti Type 50B de 380 à 400 ch pour 280 km/h
  • 1937 : 4433 cm³ de Bugatti Type 50B II.
  • 1938 : 2982 cm³ de Bugatti Type 50B III

La version 3,2 litres de ce moteur Bugatti de Grand Prix automobile motorise les Bugatti Type 57 (1934-1940) considérées comme les voitures de sport routières parmi les plus prestigieuses et emblématiques de la marque.

La Bugatti Type 57G Tank lui succède en 1936.

AnecdotesModifier

  • 2 modèles supplémentaires ont été fabriqués ultérieurement avec des pièces détachées d'origines.
  • Considérée par les collectionneurs amateurs comme un summum d'élite des Bugatti de Grand Prix[9], une Bugatti Type 59 noire à bande jaune de 1934 (ayant appartenu un temps au roi Léopold III de Belgique) a été adjugée aux enchères par Gooding & Company (en) de Londres au prix record de près de 10 millions € le 5 septembre 2020[10],[11].

Palmarès partielModifier

La Type 59 commence sa carrière au Grand Prix automobile d'Espagne 1933 (4 et 6e places avec Achille Varzi et René Dreyfus). Bien que reconnue comme un summum de puissance historique des Bugatti de Grand Prix, elle subit une sévère rivalité des Flèches d'Argent, Maserati 8CM, et Alfa Romeo P3 de l'époque[12] :

Notes et référencesModifier

  1. [vidéo] Type 59 Bugatti, Williams Trophy sur YouTube
  2. « Bugatti Type 59 », sur www.autonews.fr (consulté en )
  3. « Bugatti Type 59 Grand Prix (59121) de 1934 », sur patrimoineautomobile.com (consulté en )
  4. « Type 59 », sur www.motorsdb.com (consulté en )
  5. « A glorious Grand Prix reunion with all four Bugatti Type 59s », sur www.classicdriver.com (consulté en )
  6. « Bugatti Type 59 tribute: in homage to a legend », sur www.classicandsportscar.com (consulté en )
  7. « La Bugatti 59 du roi Léopold III de Belgique à vendre », sur www.lefigaro.fr (consulté en )
  8. « Bugatti 59 Grand Prix 1934 - Collection Ralph Lauren à Paris », sur www.v12-gt.com (consulté en )
  9. « Un chef-d’œuvre retrouve la route », sur classicandsportscar-magazine.fr (consulté en )
  10. « Une Bugatti type 59 dépasse les dix millions d’euros », sur www.lalsace.fr (consulté en )
  11. « L’héritage Bugatti - L'année de tous les records », sur www.bugatti.com (consulté en )
  12. « Bugatti Type 59 », sur www.motorlegend.com (consulté en )
  13. « Bugatti type 59/50B grand-prix Wimille #50180 », sur www.automobileweb.net (consulté en )
  14. « Sur les pistes de l’Histoire : l’Ouest Parisien », sur newsdanciennes.com (consulté en )

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier