Collège Bryn Mawr

college d'arts libéraux réservé aux femmes situé à Bryn Mawr, Pennsylvanie
(Redirigé depuis Bryn Mawr College)
Collège Bryn Mawr
Corner of Thomas Great Hall.jpg
Histoire
Fondation
Statut
Type
Nom officiel
Bryn Mawr College
Régime linguistique
Fondateur
Président
Devise
Veritatem dilexi
Membre de
Digital Library Federation (en), Coalition for Networked Information (en), Women's College Coalition (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
1 719 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Effectif
800Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Ville
Localisation sur la carte de Pennsylvanie
voir sur la carte de Pennsylvanie
Red pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg

Le collège Bryn Mawr (en anglais : Bryn Mawr College) est une université d'arts libéraux réservée aux femmes, fondée en 1885 et située à Bryn Mawr, dans le Commonwealth de Pennsylvanie, à une dizaine de kilomètres à l'ouest de Philadelphie.

Le collège Bryn Mawr fait partie des « Sept Sœurs » et du Tri-College Consortium.

Personnalités liées au collègeModifier

PrésidentsModifier

Le premier président est James Rhoads (en). Martha Thomas, nommée doyenne (dean) en 1884, est nommée présidente en 1894 et dirige le collège jusqu'à sa retraite en 1922. Elle est la figure marquante des débuts du collège, qu'elle dirige pendant près de quarante ans[1]. Marion Edwards Park (en) lui succède comme troisième présidente (1922-1942)[2], puis Katharine Elizabeth McBride (en) est la quatrième présidente (1942-1970), suivie de Harris Wofford (1970-1977), Mary Patterson McPherson (1977-1997), Nancy J. Vickers (1997-2008), Jane Dammen McAuliffe (en) (2008-2013)

Kim Cassidy (en) est présidente depuis 2014, après une année où elle fait fonction.

EnseignantsModifier

ÉtudiantesModifier

Autres personnalitésModifier

GalerieModifier

RéférencesModifier

  1. Helen Lefkowitz Horowitz, « Thomas, M. Carey (02 January 1857–02 December 1935) », dans American National Biography, Oxford University Press, (lire en ligne)
  2. « Bryn Mawr College Chooses New Head », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Bulletin des anciennes élèves [1].

Liens externesModifier