Bruno Trentin

homme politique italien

Bruno Trentin, né le 9 décembre 1926 à Pavie (Gers)[1] et mort le 24 août 2007[2] à Rome (Italie) des suites d'une pneumonie, était un syndicaliste et homme politique communiste italien. Il est secrétaire national de la Confédération générale italienne du travail de 1988 à 1994.

Bruno Trentin
Bruno Trentin (cropped).jpg
Fonctions
Député européen
Italie
-
Député de la République italienne
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Père
Fratrie
Franca Trentin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Autres informations
Parti politique
Distinction

BiographieModifier

Bruno Trentin est le fils de Silvio Trentin.

Il suit des études de droit en France avant de les poursuivre à l'université Harvard.

En 1941, il rentre en France, sous le régime de Vichy et entre dans la Résistance jusqu'en 1945.

En 1949, il adhère à la Confédération générale italienne du travail où il travaille au bureau économique. En 1950, il entre au Parti communiste italien. Il en devient membre du comité central en 1960 jusqu'à 1973. Sous l'étiquette communiste, il est élu conseil communal (it) de Rome, de 1960 à 1973 et député de 1962 à 1972. Le , il est élu secrétaire national de la CGIL, poste qu'il conserve jusqu'en 1994.

Il était marié à la journaliste française Marcelle Padovani[3].

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Bruno Trentin », sur la base de données des députés au Parlement européen
  2. Bruno Trentin, syndicaliste/intellectuel, Politique, revue de débats, no 51, octobre 2007.
  3. (it) Michele Magno, « Mio maledetto sindacato. I diari di Bruno Trentin », Il Foglio, (consulté le 21 juin 2017)