Ouvrir le menu principal

Bruno Le Floc'h

auteur de bandes dessinées
Bruno Le Floc'h
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 54 ans)
NantesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Bruno Le Floc'h, né le à Pont-l’Abbé et mort le à Nantes, est un auteur de bande dessinée français ayant précédemment travaillé dans le milieu de l'animation, notamment en qualité de storyboarder.

BiographieModifier

Bruno Le Floc'h est né à Pont-l’Abbé[1]. Son père était forgeron de marine[2]. En matière de bande dessinée, Le Floc'h reçoit l'influence de Pilote (Nikita Mandryka, Gotlib[3] et Claire Bretécher) et d'Hugo Pratt[4],[2]. Dans le domaine littéraire, il apprécie Joseph Conrad, Francisco Coloane et Gabriel García Márquez[2].

Il étudie à l'École nationale supérieure des arts décoratifs à Paris et commence sa carrière dans l'animation, exerçant comme storyboarder pour des séries jeunesse à la télévision, comme les Tortues Ninja, et devient directeur artistique de L'Île de Black Mór (2004)[3]. Il crée également des bandes dessinées : la première est un recueil de nouvelles en noir et blanc, Au bord du monde (2003)[5], suivie de Trois Éclats blancs[6], qui narre la construction du phare d'Ar-Men et lui vaut le prix René-Goscinny[3] ; il réalise ensuite Une après-midi d'été[7] et Saint-Germain, puis rouler vers l'ouest ![8] (2009). Il est l'auteur de l'album Paysage au chien rouge, qui met en scène Paul Gauguin et le pays de Pont-Aven ; initialement publié en 2007, l'ouvrage connaît une édition augmentée en 2015[5]. Il publie une trilogie, Chroniques Outremers[9], à partir de 2011, dans laquelle il emploie l'informatique pour les couleurs[2]. Il participe à un album collectif intitulé D'un quai à l'autre[10] (éd. Ouest-France, 2006). En parallèle, Le Floc'h enseigne le storyboard à l'école Pivaut, de Nantes[2]. En 2010, il préside le festival Livre & Mer à Concarneau[11].

Ses œuvres traduisent sa fascination pour la mer, très présente dans sa vie[2],[12]. Il décède en octobre 2012[3]. En février 2013, il reçoit à titre posthume le grand prix de la BD bretonne lors du salon Penn ar BD de Quimper, en récompense des Chroniques Outremers[13].

Après son décès, la veuve de Le Floc'h, en collaboration avec Brieg Haslé Le Gall (journaliste et historien de la bande dessinée), fonde une association, « Les Amis de Bruno Le Floc'h », pour cultiver la mémoire du défunt et présenter ses œuvres, publiées ou inédites, dans des expositions en Bretagne, comme à Quai des Bulles[14] et au Musée bigouden[15] ; en parallèle est publié un ouvrage sur l'artiste, Une mode à croquer, Bruno le Floc'h et son Pays bigouden, ainsi qu'une édition augmentée des Chroniques Outremers[14].

ŒuvresModifier

Filmographie (story board)Modifier

PrixModifier

RéférencesModifier

  1. « Le dessinateur Bruno Le Floc'h est décédé », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  2. a b c d e et f « Entretien avec Bruno Le Floc'h », sur sceneario, .
  3. a b c et d Brieg F. Haslé, « Disparition de Bruno Le Floc'h », sur auracan, .
  4. (en) « Bruno Le Floc'h », sur Comiclopedia, .
  5. a et b Steven Lecornu, « Bande dessinée. Le retour du chien rouge », Ouest-France,‎ .
  6. Didier Pasamonik, « « Trois Éclats blancs » par Bruno Le Floc’h - Éditions Delcourt (Collection Mirage) », sur Actua BD, .
  7. Laurent Boileau, « Une après-midi d’été - par Bruno Le Floc’h - Delcourt », sur Actua BD, .
  8. E. Flandin, « Saint-Germain, puis rouler vers l'ouest ! », sur BD Gest', .
  9. Didier Quella-Guyot, « Chroniques outremers : intégrale par Bruno Le Floc’h », sur BDZoom, .
  10. crepp, « D'un quai à l'autre », sur BD Gest', .
  11. « Bande dessinée. Décès de Bruno Le Floc'h », Le Télégramme,‎ .
  12. « Bande dessinée. Bruno Le Floc'h, la mer en tête », Le Télégramme,‎ .
  13. Mickaël Demeaux, « Prix de la BD bretonne à Bruno Le Floc'h », Ouest-France,‎ .
  14. a et b Corinne Argentini, « La seconde vie de l'auteur Bruno Le Floc'h », Ouest-France,‎  : « L'exposition Bruno Le Floc'h regard croisé avec Océano nox de Victor Hugo a vu passer 30 000 personnes », en octobre 2014.
  15. Stéphane Guihéneuf, « Bruno Le Floc'h. Son Pays bigouden exposé », Le Télégramme,‎ .
  16. La Rédaction, « Prix en rafale pour des albums de bande dessinée », La Croix,‎

AnnexesModifier

DocumentationModifier

  • Brieg Haslé-Le Gall et Armelle Le Minor, Une mode à croquer : Bruno Le Floc'h et son Pays bigouden, Locus Solus, , 64 p. (ISBN 978-2368330371).

ChroniquesModifier

  • Olivier Mimran, « Une après-midi d'été : avec le temps, va... », dBD, no 4,‎ , p. 29.
  • A. Perroud, « Paysage au chien rouge », sur BD Gest', .
  • M. Lalout-Hédard, « Chroniques Outremers 1. Méditerranéenne », sur BD Gest', .
  • « BD : Le Paysage au chien rouge revient enfin ! », Le Télégramme,‎ .
  • Laurent Beauvallet, « Bruno Le Floc'h, oeuvre solaire, héros solitaires », Ouest-France,‎ .
  • Corinne Argentini, « Le troisième tome de la BD Outremers est sorti », Ouest-France,‎ .

Liens externesModifier